A (Re)découvrir

Le Fossé de Wang Bing

Date de sortie : Mercredi 14 mars 2012
Drame de Wang Bing
 avec  Li Xiangnian, Lou Ye, Lu Ye, Lian Renjun, Xu Cenzi,
Yang Haoyu, Cheng Zhengwu, Niansong Jing.

Synopsis

A la fin des années 1950, le gouvernement chinois expédie aux travaux forcés des milliers d’hommes, considérés comme droitiers au regard de leur passé ou de leurs critiques envers le Parti communiste. Déportés au nord-ouest du pays, en plein désert de Gobi et à des milliers de kilomètres de leurs familles pour être rééduqués, ils sont confrontés au dénuement le plus total. Un grand nombre d’entre eux succombent, face à la dureté du travail physique puis à la pénurie de nourriture et aux rigueurs climatiques. Le Fossé raconte leur destin – l’extrême de la condition humaine.

Tout est vrai…

Avec Le Fossé, Wang Bing s’est fixé une règle : « Tout ce qui est dans le film s’est réellement passé dans le camp. Rien n’a été inventé ni rajouté. J’y tenais absolument ». C’est le résultat d’un méticuleux travail d’enquête, à base de témoignages et de documents d’époque.

La recherche des survivants de Jiabiangou…

Pour écrire le scénario du Fossé, Wang Bing a puisé dans « Adieu, Jiabianjoulivre », un recueil de nouvelles écrit par Yang Xianhui. Afin d’approfondir son sujet et mieux comprendre la vie des prisonniers, le réalisateur s’est rendu en Chine pour rencontrer des survivants des camps de Jiabiangou et de Mingshui. Ce travail d’enquête a été long (2005-2007) et surtout fastidieux. Au total,  il aretrouvé une centaine de survivants, dont certains qui ne voulaient pas raconter ce qu’ils avaient vécu.

Tournage sans autorisation

Le Fossé a demandé au réalisateur Wang Bing six ans de préparation. Le tournage, dans le désert de Gobi d’octobre 2008 à début janvier 2009, s’est déroulé dans la plus grande discrétion avec une équipe réduite, afin d’éviter les autorités chinoises. Les 161 cassettes de rushes furent même acheminées dans le plus grand secret de la Chine vers la France pour être montées.

Le vrai survivant de Jiabiangou

Le Fossé compte dans son casting Li Xiangnian, un véritable survivant du camp de Jiabiangou, qui s’en est échappé à trois reprises. Il s’agit dans le film du vieil homme qui collecte des graines.

Tournée mondiale

En 2010, Le Fossé participa à la compétition officielle du Festival du film de Venise. Le long métrage de Wang Bing a également concouru lors de l’édition 2010 du Festival international du film de Toronto.

Le Fossé est programmé à Paris, Montreuil, Dijon, Lille, La Roche sur Yon, Marseille

« La lumière est toujours omniprésente (…) matière première du film, aussi indispensable au récit que le scénario. (…) Fort d’une mise en scène impérieuse, Wang Bing nous offre un grand film politique dont la militance ne s’affranchit jamais du cinéma. » Positif

Entretien avec Wang-bing

La critique d’abus de ciné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s