A (Re)découvrir

A l’ombre de la république de Stéphane Mercurio

A l’ombre de la république
Réalisé par Stéphane Mercurio
Documentaire, France, 1h40
Date de sortie : 7 mars 2012

Synopsis : Pour la première fois, après trois ans d’existence, le CGLPL (Contrôle général des lieux de privation de liberté) accepte qu’une équipe de tournage le suive dans son travail, minutieux, essentiel de contrôle des droits fondamentaux dans les prisons, hôpitaux psychiatriques, commissariats… Stéphane Mercurio a suivi une quinzaine de contrôleurs. Leurs lieux de mission : la maison d’arrêt de femmes de Versailles, l’hôpital psychiatrique d’Evreux, la Centrale de l’île de Ré, et enfin la toute nouvelle prison de Bourg-en-Bresse. Pendant ces quelques semaines d’immersion à leurs côtés au coeur des quartiers disciplinaires, dans les cours de promenade des prisons ou dans le secret des chambres d’isolement, un voile se lève sur l’enfermement et la réalité des droits fondamentaux en ces lieux.

Aux quatre coins de la France

La réalisatrice est allée tourner son documentaire dans 4 centres de détention à travers la France : la maison d’arrêt de femmes de Versailles (78), l’hôpital psychiatrique de la Navarre à Evreux (27), le centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse (01) et la centrale de Saint-Martin de Ré (17).


Une équipe éclectique

L’équipe de contrôleurs du CGLPL est composée de personnes de tous bords. On y trouve aussi bien des médecins ou des directeurs d’hôpitaux, que des commissaires divisionnaires de police, des magistrats, des responsables d’associations humanitaires, des généraux, un administrateur de l’Assemblée nationale, et même un aumônier !

Qu’est-ce que le CGLPL ?

Le Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté (CGLPL) est une autorité administrative indépendante toute jeune, ayant débuté son activité le 13 juin 2008. Le CGLPL rassemble aujourd’hui une équipe d’une trentaine de contrôleurs, nommés par le Contrôleur général, et venus d’horizons professionnels très variés. Chaque contrôleur apporte son expérience et sa connaissance des lieux de privation de liberté dont on estime aujourd’hui le nombre en France entre 5 000 et 6 000 (dont des prisons, des hôpitaux psychiatriques, des locaux de garde à vue, etc.). La mission du CGLPL est de veiller au respect des droits fondamentaux des détenus : droit à la dignité, à la liberté de pensée et de conscience, au maintien des liens familiaux, aux soins, au travail, à la formation, etc.

Un projet difficile à mettre en place

Le film a nécessité énormément de préparation, le sujet étant sensible, et les autorisations difficiles à obtenir. Après avoir passé plusieurs semaines avec les contrôleurs du CGLPL, la réalisatrice a écrit le scénario en avril 2010, et le tournage débuta en octobre de la même année.

Stephane Mercurio
D’abord des études de droit, puis l’humanitaire, enfin le journalisme avant une rencontre avec le documentaire qui bouleverse sa vie. Stéphane Mercurio réalise son premier film Scènes de ménage avec Clémentine aux Ateliers Varan en 1992. Il sera diffusé par Arte et sélectionné dans de nombreux festivals.
En 1993, elle tourne un film sur une lutte pour le logement et s’investit pendant trois ans dans le magazine La Rue. En 1996, elle écrit et réalise Cherche avenir avec toit. Ce film marque le début de la collaboration avec Iskra. Depuis, film après film, Stéphane Mercurio donne la parole aux « oubliés », et cherche de nouvelles formes d’écriture. Elle a réalisé entre autre, Mourir ? Plutôt crever ! (film sur Siné)

Consulter sa filmographie complète


A l’ombre de la république est sorti à Paris, Besançon, Poitier, dans l’ensemble du réseau Utopia, à Rouen

« Stéphane Mercurio tire parti des contraintes de son tournage, des visages qui veulent échapper à la caméra, de la monotonie désespérante des lieux modernes, de la banalité sordide des vieilles prisons, pour établir la dramaturgie de son film (…). » Le Monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s