A L'affiche....

A l’ouest des rails de Wang Bing

A l’ouest des rails

Réalisé par Wang Bing
2003, Chine, 9h00

 

Synopsis
A Shenyang, dans la Chine profonde, Tie Xi est un gigantesque complexe industriel né au temps de l’occupation japonaise. Il a ensuite prospéré jusqu’à compter un million d’ouvriers avant 1990. Wang Bing a filmé de 1999 à 2001 la lente agonie des usines et des hommes dans l’effondrement final d’un système obsolète. En suivant au quotidien la descente aux enfers d’une classe ouvrière autrefois promise à d’autres gloires par la Révolution chinoise, Wang Bing nous plonge au cœur d’une épopée moderne et il élève ces hommes et ces femmes au rang des plus bouleversants héros de cinéma.

Visualiser la bande annonce

 A L’Ouest des rails est composé de trois parties d’une durée égale, qui prennent en compte un aspect de la vie d’un titanesque complexe industriel du nord-est de la Chine, à Shenyang, voué à une lente disparition.

  •  La première, intitulée Rouille, est centré sur le dernier haut fourneau de l’usine, bientôt mis hors de fonction. Wang Bing suit les ouvriers dans leur moindre déplacement, filme la sueur et les larmes, l’avenir incertain de ces hommes qui ont donné leur vie à l’état chinois. Les images sont impressionnantes, cernant un enfer d’acier, de vapeur et de flammes.
  • Vestiges, la deuxième partie, semble échappée d’un film de Jia Zhang Ke. Wang Bing s’intéresse aux gens qui peuplent un quartier désoeuvré de la ville et montre que malgré les conditions de vie presque insalubres, les hommes luttent pour faire face et tenir bon, rivalisant de débrouillardise et de moyens plus ou moins licites.
  • Rails, troisième et dernière partie, suit le trajet du train qui parcourt l’usine et fait le lien entre les différentes communautés. Par de longs travellings d’une beauté hypnotique, Wang Bing embrasse l’univers tout entier et donne au parcours de la locomotive, sous la neige, des airs de requiem.

Wang Bing est resté à Tie Xi pendant ces trois années, vivant auprès des ouvriers et des habitants.

Un premier film primé
A l’ouest des rails est le premier film de Wang Bing. Son documentaire a été sélectionné en compétition officielle au festival International du Film de Berlin en 2002 et primé au Festival International du Documentaire à Marseille en 2003. La même année il reçoit également la Montgolfière d’Or par le Jury Documentaire au Festival des 3 continents à Nantes. En 2004, Wang Bing est résident à la Ciné Fondation du festival de Cannes.

Plus d’information sur le film

Catégories :A L'affiche....

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s