Sur la route de Walter Salles

Sur la route (On the road) de Walter Salles en sélection officielle au Festival de Cannes 2012 et sur les écrans.

Réalisé par Walter Salles
Avec : Kristen Stewart, Garrett Hedlund, Sam Riley
Durée : 2h20min, Pays de production : Brésil France

Synopsis : Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes.

Les horaires du film dans les salles lyonnaises

Walter Salles a travaillé pendant 8 ans  sur « On The Road ».  Il a aussi décidé de prendre la route et de refaire le trajet décrit dans le livre afin de revivre la même chose et d’avoir tous les éléments favorables à la réussite de son adaptation.

Il a d’abord tourné un documentaire inédit «Looking for On the Road». «Cette possibilité d’adaptation était tellement complexe que j’ai tenu à tourner un documentaire en suivant les routes arpentées par Kerouac et le reste de la bande, histoire de comprendre un peu mieux l’odyssée décrite dans le livre, et ce qu’il en restait dans l’Amérique postindustrielle.», dit-il.
Il est allé à la rencontre des personnages du livre, certains étant encore vivants. Selon le réalisateur, l’adaptation du livre  nécessitait beaucoup de spontanéité. «Pour lui être fidèle, il fallait aussi favoriser l’improvisation au moment du tournage. Si vous connaissez bien la mélodie, il est plus facile de s’en démarquer.»

Après son voyage, le cinéaste a conclu que son film ne pourra pas être tourné aux Etats-Unis, c’est pourquoi le tournage de Sur la route a eu lieu au Canada puis en Argentine.  

Organisation d’un camp Beatnik pour la préparation du tournage

Dans le cadre de la préparation du tournage, Walter Salles a organisé un « camp beatnik » dans lequel il a réuni tous les acteurs avec des gens qui ont un rapport avec l’histoire du film. Le réalisateur avait déjà tenté l’expérience en 1995 avant le tournage de Terre lointaine.

Il explique que « l’idée est d’essayer de créer un collectif avant de commencer un film« . Parmi les personnes invitées à ce camp, il y a eu Barry Gifford,  un écrivain qui a été très proche de Jack Kérouc, la fille de Lu Anne Henderson (Marylou, le personnage de Kristen Stewart), ainsi que le fils de Neal Cassady (Dean Moriarty, joué par Garret Hedlund). Les acteurs ont affirmé avoir beaucoup appris sur leurs personnages grâce à ces rencontres.

Musique du film
E
n ce qui concerne la musique du film, Walter Salles a réuni plusieurs classiques de blues et de jazz et a fait appel à Gustavo Santaolla, le compositeur qui a déjà travaillé avec lui sur Carnets de voyage et qui a été salué à deux reprises par l’Oscar de la meilleure musique de film (Le secret de Brokeback Mountain en 2006 et Babel en 2007).

Contrairement à leur première collaboration, la musique de Sur la route a été enregistrée après la fin du tournage. Salles a apprécié cette démarche et y a vu un décalage intéressant entre l’image et la musique.

Une interview de Walter Salles  dans le dossier de presse de Sur la route

Walter Salles 

Fils de diplomate, né en 1954,  Walter Salles vit dès son plus âge entre la France et les Etats-Unis. Il élit finalement domicile dans son pays natal le Brésil.

Après avoir suivi des études d’économie à l’Université pontificale catholique de Rio de Janeiro, il obtient un diplôme en communication audiovisuelle à l’Université de Californie.

Il fait ses débuts dans le monde du septième art dans les années 1980 en réalisant quelques documentaires. C’est en 1991 qu’il réalise son premier film, le thriller A grande arte.

La crise économique du pays met un frein à sa carrière. Il se ré-intéresse alors au genre du documentaire pour le compte de la télévision européenne tout en restant au Brésil .

Terre Lointaine co-réalisé avec Daniela Thomas en 1995, marque son retour sur le grand écran en tant que réalisateur, scénariste et monteur.

En 1997, il participe à la série de courts métrages L’An 2000 vu par… pour Arte en dirigeant l’épisode Le Premier jour, toujours avec Daniela Thomas.
L’année suivante, c’est la consécration internationale grâce à Central do Brazil, Ours d’or à Berlin en 1998. Road-movie émouvant d’une vieille dame et d’un petit garçon, le film, inspiré de son documentaire Soccoro nobre (1995), est prétexte à dénoncer la misère de la population brésilienne.

En 2001, Walter Salles réalise le drame Avril brisé, puis officie en tant que producteur de La Cité de Dieu (2003). Il fait partie du festival de Cannes en 2002 et y retourne deux ans plus tard pour présenter son film Carnets de voyage  qui reçoit le Prix du Jury. Il se penche dans ce film sur la vie de Che Guevara en s’intéressant à son périple à moto dans les montagnes sud-américaines.

Après son thriller fantastique Dark Water en 2005 (remake du du film d’Hideo Nakata), il participe à Paris, Je t’aime (2006) avec son court métrage « Loin du 16e ». Il est rappelé l’année d’après pour un projet similaire et fait partie des réalisateurs de Chacun son cinéma, le film collectif du 60e Festival de Cannes. Alternant constamment entre production et réalisation, Salles collabore en 2009 avec sa partenaire de longue date, Daniela Thomas : ils signent ensemble la réalisation d’Une famille brésilenne, drame poignant sur le portrait d’une famille qui tente de se réinventer au sein d’un contexte social délicat (Sao Paulo, fourmilière impitoyable).

Deux ans plus tard, en 2012, Walter Salles retrouve la croisette avec Sur la route, un road movie adapté du roman homonyme de Jack Kérouac, présenté en compétition officielle à la 65e édition du fameux Festival.

 Filmographie sélective :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s