institut lumière

LA HORSE de Pierre Granier-Deferre

La Horse
Un film de Pierre Granier-Deferre
Avec Jean Gabin
 Musique de Serge Gainsbourg

Film restauré, sortie le 17 octobre 2012
 

Synopsis

Propriétaire terrien en Normandie, Auguste Maroilleur est farouchement attaché aux traditions patriarcales. Il vit dans sa ferme avec ses deux filles, ses gendres et ses petits-enfants. Un jour, Auguste découvre que des truands se servent d’une de ses cabanes pour cacher de la drogue, dite « la horse ». Au lieu de faire appel à la police, il décide de détruire la drogue et de régler ses comptes lui-même à coup de carabine. Les ennuis vont alors commencer.

Revue de Presse

« La Horse » qui approche la rigueur tragique d’un western, est donc un Jean Gabin comme certains westerns sont des John Wayne. »  Robert Chazal (France Soir, 28/2/1970)

« La Horse »… est une histoire violente. L’action et le drame y ont une plus  grande place que le verbe. »  Guy Silva (L’Humanité, 26/11/1969)

« On suit le récit sans ennui et le récital en silences et « coups de gueule » assourdis du principal interprète est parfaitement orchestré. »  J.B. (Le Monde, 3/10/70)

« La Horse est un film qui se situe à l’écart de toute contestation. »  J.B. (Le Monde, 3/10/70)

« Voilà bien longtemps que Jean Gabin n’avait eu un si bon rôle dans une si bonne histoire. »  Claude-Marie Tremois (Télérama, 8/3/1970)

« C’est un mélange du vieil Horace, de certains héros de westerns et du père Domenici. »  Claude-Marie Tremois (Télérama, 8/3/1970)

« Jean Gabin est merveilleusement à son aise dans un rôle qui attribue le dernier mot de  chaque dispute. Massif, têtu, puissant, n’écoutant que sa logique et sa raison  profondes, il a l’air de porter sur ses épaules  tout le destin de la civilisation patriarcale… »  Louis Chauvet (Le Figaro, 2/3/1970)

« Des scènes comme l’exécution du bétail à la jeep… ou la contre-attaque des fermiers à l’aube, sont des morceaux d’anthologie, dans leur efficacité spectaculaire. »  Jean Rochereau (La Croix, 4/3/1970)

« …La Horse est un western à la française,  riche d’un sujet simple, de personnages  frustres et finauds… »  Jean Rochereau (La Croix, 4/3/1970)

« Un rôle fait sur mesure pour le père-Gabin qui est dans ce film à son aise comme dans sa ferme… Un rôle en or pour et pas fatigant. Mais sa présence, écrasante ! On aime ou on n’aime pas, mais c’est un monument, Gabin. Il est fort bien entouré et le film est bien fait. »  M.D. (Canard Enchainé, 11/3/1970)

Filmographie de Pierre Granier-Deferre

    • Le petit garçon (1995)
    • Archipel (1993)
    • La voix (1992)
    • L’Autrichienne (1990)
    • La couleur du vent (1988)
    • Noyade interdite (1988)
    • Cours privé (1986)
    • L’homme aux yeux d’argent (1985)
    • L’ami de Vincent (1983)
    • L’étoile du Nord (1982)
    • Une étrange affaire (1981)
    • Le toubib (1979)
    • Une femme à sa fenêtre (1976)
    • Adieu, poulet (1975)
    • La cage (1975)
    • La race des ‘seigneurs’ (1974)
    • Le train (1973)
    • Le fils (1973)
    • La veuve Couderc (1971)
    • Le chat (1971)
    • La Horse (1970)
    • Le grand dadais (1967)
    • Paris au mois d’août (1966)
    • La métamorphose des cloportes (1965)
    • Les aventures de Salavin (1964)
    • Le petit garçon de l’ascenseur (1962)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s