A L'affiche....

Louise-Michel de Benoit Délépine et Gustave Kervern

Louise-Michel
de Benoit Délépine et Gustave Kervern
avec Bouli Lanners, Yolande Moreau, Benoit Poelvoorde
France – 2008 – 1h30

Synopsis

Suite à la délocalisation d’une usine de cintres, les ouvrières se réunissent et mettent le peu d’argent de leurs indemnités dans un projet commun : faire buter le patron par un professionnel.

Un film inspiré de faits réels…

L’histoire de Louise-Michel est loin d’être farfelue comme le rappellent les réalisateurs : « Point de départ : un fait réel survenu dans la région d’Angoulême. Un sympathique patron qui avait offert de nouveaux vêtements de travail à ses ouvriers, avant de déménager ses machines en un week-end vers les pays de l’Est… Pour nous, un film ne pouvant pas être totalement gratuit et vain, nous avions trouvé là la trame d’un nouveau film, qui, comme les deux précédents, montrerait des petites gens résolus à ne pas se laisser faire face à la « Grosse Machine ». »

Louise et Michel

Si le film ne traite pas de la vie de Louise Michel, le lien avec la célèbre anarchiste n’est toutefois pas innocent. Pour le duo Delépine-Kervern elle était « une femme habitée d’un courage hors normes et qui, jusqu’à la mort, revendiqua sa foi en l’anarchie et la luttre contre l’injustice. Il fallait au moins deux héros pour incarner une telle énergie et une telle détermination. Dans cette optique, en baptiser une « Louise » et l’autre « Michel » nous apparut logique. »

Si Yolande Moreau (Louise) n’avait jamais tourné sous la direction de Gustave Kervern et Benoît Delépine, Bouli Lanners (Michel), quant à lui, était déjà au casting de leur premier film, Aaltra, où il interprétait un chanteur finlandais…

Mathieu Kassovitz

Déjà producteur d’Avida, Mathieu Kassovitz a une nouvelle fois financé le projet de Delépine et Kervern. Il fait d’ailleurs une brève apparition dans le film…

Invités

A l’instar d’Avida ou d’Aaltra, plusieurs invités proches de l’univers Grolandais font de brèves apparitions dans le film comme le caricaturiste Sine, Benoît Poelvoorde, l’inévitable Christophe Salengro (président de Groland) et le chanteur Philippe Katerine avec qui il s’était… marié (source).

La musique

Les auteurs de la bande son :

• Daniel Johnston, Lonely Song

• Daniel Johnston, It’s Impossible

• Philippe Katerine, Jésus-Christ mon amour

• Charles Steve Davey, Alcohol and nicotine

• Christophe Salengro, Je suis sentimental

• Palo Alto, Métabolisme explosif en milieu terrestre

• Gaëtan Roussel, Mille milliards de dollars

• Charly Oleg & le professeur Choron, Ouais ouais ouais formidable

• Gaëtan Roussel, Joseph Dahan & Richard Kolinka, Mille bateaux

Un film tourné en Picardie

Louise-Michel a principalement été tourné en Picardie, à Bruxelles et sur l’île de Jersey.

 Ou est Albert Dupontel ?

L’affiche du film brandit fièrement les noms de Benoit Poelvoorde, Mathieu Kassovitz et Albert Dupontel. Cependant, beaucoup n’ont pas compris car on ne voit pas ce dernier dans le film. C’est simplement car le film continue deux petites minutes à la fin du générique, et c’est là qu’intervient Albert, jouant le rôle d’une sorte de taré, proposé par une collègue pour effectuer la tache inachevée par Michel.

Louise Michel et les festivals

Louise-Michel a été projeté dans plusieurs festivals à travers le monde comme celui de Rome, Londres ou encore San Sebastian où il a reçu le prix du Meilleur Scénario et à Amiens (Prix du Public). Mais c’est à Quend (Somme) qu’il a reçu sa plus prestigieuse récompense : l’amphore d’Or du meilleur film… Grolandais ! (Rappelons que Gustave Kervern et Benoît Delépine sont des piliers de l’émission Bienvenue au Groland qui est à l’origine du Festival). En 2009, le film a également été récompensé au Festival du film indépendant de Sundance où il a reçu une mention spéciale pour son « originalité ».

Le film a remporté l’Amphore d’Or au festival du film grolandais en septembre 2008. Il a obtenu le prix du meilleur scénario au festival de San Sebastian 2008.

En 2009, le film est primé au Festival du film de Sundance, prix spécial « originalité » du jury.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s