A L'affiche....

Pi de Darren Aronofsky

Pi
Réalisé par Darren Aronofsky
Avec Sean Gullette, Mark Margolis, Ben Shenkman
Genre Science fiction
USA – 1999 – 1h25
Date de sortie 10 février 1999

 Synopsis et détails

Max (Maximillian) Cohen est un jeune mathématicien surdoué qui pense comme Galilée que « la nature est un livre écrit en langage mathématique ». Il cherche partout une suite, notamment pour analyser les valeurs de la Bourse et en découvre une comptant 216 chiffres. Vivant seul dans son appartement, il analyse la suite des décimales du nombre π. Pour ce faire, il utilise un ordinateur qu’il a lui-même fabriqué et qui occupe la plus grande partie de son appartement.

Plusieurs personnes s’intéressent de près à ses recherches : son ancien directeur de thèse (ayant, lui, abandonné l’idée de trouver une séquence parmi les décimales de π), une femme liée aux affaires de Wall Street ayant accès à un matériel informatique très performant et un groupe de Juifs orthodoxes qui pensent que la Torah, lorsqu’on la représente avec des nombres à la place des lettres, contient le vrai nom de Dieu (parce qu’il est censé s’écrire en 216 caractères).

Anecdotes sur le film

Le film utilise le noir et blanc.

Max et son mentor jouent périodiquement au go, jeu dont les règles simples aboutissent à un jeu de stratégie complexe.

Pour trouver les 60 000 $ nécessaires à la réalisation, l’équipe du film est allée voir toutes les personnes qu’elle connaissait pour leur demander 100 $, en leur promettant que si le film marchait, ils récupéreraient 150 $, ce qui a été le cas. Le nom des participants se trouve dans la longue liste de remerciements à la fin du générique.

Le site Internet officiel du film a été réalisé par Sean Gullette, l’acteur principal de π.

Le DVD en anglais est titré : Pi – Faith in Chaos (Pi – Foi dans le Chaos)

La valeur de Pi affichée dans la séquence d’ouverture du film est incorrecte après la 9e décimale : on voit apparaître 3.14159265263124… (ce qui aurait dû être 3.14159265358979…).

Récompenses

  • Prix de la mise en scène au festival de Sundance en 1998.-
  • Nominé au Grand Prix Spécial de Deauville en 1998.

Le premier film auto-produit de Daren Aronofsky nous révèle d’ors et déjà le talent du réalisateur et son goût pour les montages frénétiques. Récompensée à Sundance, la mise en scène nous plonge dans la complexité du personnage, entrainant avec lui le spectateur dans la folie de chiffres.

La fiche du film sur IMDB

Le Site officiel du film

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s