institut lumière

Love Streams de John Cassavetes

Love Streams
Réalisé par John Cassavetes
USA, 1983, 2h21
Avec Gena Rowlands, John Cassavetes, Diahnne Abbott
Date de sortie : 9 janvier 1985
Date de reprise : 11 juin 2003

Synopis :
Robert est un romancier alcoolique. Sarah, sa soeur, en pleine procédure de  divorce, débarque chez lui et tente de reconstruire leurs vies à la dérive…

Le dernier film du cinéaste convoque l’indicible, ces torrents (“streams”) de désespoir et de sentiments qui submergent les individus. Cassavetes, déjà malade, reprend le rôle de Jon Voight de façon bouleversante.

Récompense

Love streams a obtenu l’Ours d’Or au festival de Berlin en 1984.

Un changement de dernière minute

John Cassavetes décide de modifier complètement les 30 dernières minutes du film, après la première projection en salle qui connut un vif succès, sous le prétexte de ne pas vouloir donner au public ce qu’il attendait.

Le plus grand succès populaire de John Cassavetes

Soutenu par la présence de sa femme, l’actrice Gena Rowlands, et d’amis comédiens comme Seymour Cassel ou Peter Falk, John Cassavetes poursuit en effet son oeuvre sur la faillite des rapports conjugaux : Faces (1965-1969) , Husbands (1970), Minnie and Moskowitz (1971), Une femme sous influence (1975), Meurtre d’un bookmaker chinois (1976), Gloria (1980), Love Streams , son plus grand succès commercial et Big trouble (1986).

Une production inattendue

Après avoir produit Chuck Norris, Sylvester Stallone et d’autres acteurs musclés spécialistes du film d’action, les producteurs Menahem Golan et Yoram Globus, directeurs de la société Cannon, cherchent à acquérir une sorte d’éthique cinématographique . Avant de faire faillite en 1987, ils produisent alors John Cassavetes (Love Streams), Robert Altman (Fool for love), Franco Zeffirelli (Otello), ou encore Jean-Luc Godard (King Lear ).

Une relation entre un homme et sa soeur

Dans Love streams, John Cassavetes décrit la relation entre un homme et sa soeur, seuls survivants de leur famille, il s’attache aux échecs et aux mystères intimes de leur relation. En réalité, il se sent proche des personnages de son film, lui même n’ ayant plus aucun parents.

Déjà malade

Le tournage de Love streams commence immédiatement après que John Cassavetes est terminé Tempete de Paul Mazursky, bien que Cassavetes soit déjà sérieusement malade.

Language du corps

Dans Love streams, John Cassavetes nous entraine à faire attention au corps, à la voix, au visage de ses personnages. Il s’attache et essaye avec une grande acuité, de nous faire comprendre l’importance du langage du corps.

Consultez la fiche du film sur IMDB : ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s