Vendredi 12 avril 2013, au cinéma Les Alizés : Soirée culte – Les tontons flingueurs

La soirée culte Les tontons flingueurs réunira les spectateurs autour d’une collation dans l’esprit de ce film mythique de Georges Lautner, suivie de  la projection de cet incontournable du du cinéma français.

En collaboration avec la boucherie Thierry Gandelin et Une cave à Bron.
Le site du cinéma Les  Alizés : www.cinemalesalizes.com

LesTontonsflingueurs

 Les Tontons Flingueurs
Réalisé par Georges Lautner
Avec Lino Ventura, Bernard Blier, Francis Blanche
France /Allemagne/Italie, 1963, 1h45
Date de sortie 27 novembre 1963

 Synopsis : Sur son lit de mort, le Mexicain fait promettre à son ami d’enfance, Fernand Naudin, de veiller sur ses intérêts et sa fille Patricia. Fernand découvre alors qu’il se trouve à la tête d’affaires louches dont les anciens dirigeants entendent bien s’emparer. Mais, flanqué d’un curieux notaire et d’un garde du corps, Fernand impose d’emblée sa loi. Cependant, le belle Patricia lui réserve quelques surprises !

tontons127

Autour du film

Les Tontons flingueurs réalisé par Georges Lautner et dialogué par Michel Audiard est une adaptation du roman d’Albert Simonin, Grisbi or Not Grisbi.  C’est le troisième volet d’une trilogie consacrée au truand Max le Menteur qui comprend également Touchez pas au grisbi et Le Cave se rebiffe.

Il s’agit de la première collaboration entre George Lautner et Michel Audiard.

tontons-flingueurs-392038

Quelques répliques cultes 

Raoul Volfoni (Bernard Blier) – « Non mais t’as déjà vu ça ? en pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif, mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Au 4 coins d’Paris qu’on va l’retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite… j’disperse… et j’ventile…  »

Raoul Volfoni – « Mais y connaît pas Raoul ce mec. Y va avoir un reveil pénible. J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter qu’le sang coule mais maint’nant c’est fini ! Je vais l’travailler en férocité ! l’faire marcher à coup d’latte, à ma pogne je veux l’voir ! et j’vous promets qui demandera pardon ! et au garde-à-vous ! »

Fernand Naudin (Lino Ventura) – « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.  »

Raoul Volfoni – « Alors, y dors le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule. Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban. J’vais l’renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux. »

Paul Volfoni (Jean Lefebvre) – « Vous avez beau dire, y’a pas seulement que de la pomme, y’a aut’chose. Ça serait pas dès fois de la betterave, hein ? »

Fernand Naudin – « Si, y’en a aussi ».

Raoul Volfoni – « Alors, y dors le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule. Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban. J’vais l’renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux. »

Maître Folace (Francis Blanche) – « C’est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases !  »

Maître Folace (Francis Blanche) – « Touche pas au Grizzby… salope !!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s