A (Re)découvrir

L’Homme des vallées perdues de George Stevens

L'homme des vallées perdues 

De George Stevens
 Western
Avec : Jack Palance, Meyer Emile, Alan Ladd, Ben Johnson, Van Heflin, De Wilde Brandon, Jean Arthur
USA, 1951, 1 h 58
Date de reprise : 27 mars 2013 (version restaurée)

Consulter les horaires du film dans les salles de Lyon et de sa région : ici

Synopsis :

Shane, un homme de « nulle part », arrive dans un village où il gagne la confiance de la famille Starrett et surtout celle du petit garçon, fasciné par ce personnage de chevalier. Ces derniers tombent sous le charme de ce justicier qui vient en aide aux fermiers confrontés aux ranchers qui veulent les spolier, n’hésitant pas à utiliser les services d’un tueur terrifiant.

L'homme des vallées perdues1

A Propos du film

L’Homme des vallées perdues (Shane) est basé sur le roman de l’écrivain américain Jack Schaefer.

Le film est un archétype du western avec un héros solitaire. Nul ne sait d’où vient ce héros (Shane), nul ne sait où il va ; vêtu d’une tenue de cow-boy, de couleur beige, Alan Ladd incarne le mythe du cow-boy redresseur de torts, opposé à une figure du mal absolu: Jack Palance, filiforme, vêtu de noir, évoquant « quelque chose de venimeux« . Il sauve la veuve et l’orphelin sans aucune condition.

Clint Eastwood en fit un remake en 1985 : Pale Rider

La comédienne Jean Arthur avait plus de cinquante ans lorsqu’elle a joué Marian Starrett, alors qu‘Emile Meyer, dont le personnage était un vieil éleveur de bétail véreux, en avait dix de moins. En 1953, l’actrice s’était déjà retirée du métier, mais a accepté de reprendre une dernière fois du service à la demande de son ami George Stevens. ce fut effectivement son dernier rôle.

Le budget alloué au tournage de L’Homme des vallées perdues, prévu pour une durée de 48 jours seulement, était à l’origine de deux millions de dollars. Une somme colossale pour l’époque, qui n’a cessé de croitre à mesure que la durée du tournage s’allongeait : au final, le film aura coûté un million de dollars supplémentaire à faire, et aura nécessité près de 75 jours de tournage. Le budget était si onéreux que la Paramount a un temps pensé le vendre à un autre distributeur, avant de finalement espérer que le succès soit suffisant. Et il l’a été : le film a engrangé au total près de vingt millions de dollars de recettes aux Etats-Unis uniquement.

L'homme des vallées perdues2

Fiche Technique

  • Réalisateur : George Stevens
  • Scénario : A.B. Guthrie Jr. d’après le roman de Jack Schaefer
  • Directeur de la photographie : Loyal Griggs (Technicolor)
  • Musique : Victor Young
  • Production : George Stevens (Paramount)

L'homme des vallées perdues3

Distribution

  • Alan Ladd (Shane)
  • Jean Arthur (Marian Starett)
  • Van Heflin (Joe Starett)
  • Brandon De Wilde (Joey Starrett)
  • Jack Palance (Wilson)
  • Ben Johnson (Chris Calloway)
  • Edgar Buchanan (Lewis)
  • Elisha Cook Jr. (Torrey)

L'homme des vallées perdues4

Prix et récompenses

<

p style= »text-align:justify; »>L’Homme des vallées perdues est un film culte qui a reçu l’Oscar 1954 de la meilleure photographie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s