Du 7 au 17 août 2013 : Festival du Film de Locarno

Festival Locarno

La programme du 66e Festival International de Locarno, consacré au cinéma d’auteur a été dévoilé par le nouveau directeur artistique, Carlo Chatrian.  Le festival débutera le 7 août prochain par la projection du film de l’islandais Baltasar Kormákur, 2 Guns avec  Mark Wahlberg,  et Denzel Washington.

20 films en compétition pour le Léopard d’Or

Une Compétition internationale avec 20 films, dont 18 premières mondiales. Il y a des œuvres de jeunes réalisateurs qui sont déjà bien connus des festivaliers (Porumboiu, Serra, les frères Vega, Mouret, Cattet-Forzani, Delbono), des réalisateurs primés à Locarno (Aoyama, Gianikian-Ricci Lucchi, Imbach) ou simplement revenus au cinéma (Yersin, Tso-chi Chang). Il y a aussi de nouveaux noms (Wnendt, Cretton, Pinto, Hogg, Brac).

17 projections sur la Piazza Grande

La programmation de la Piazza Grande s’ouvrira au sifflement des balles hollywoodiennes de 2 Guns de Baltasar Kormakur.  Après 16 films, elle se terminera sur une note résolument plus calme et réflexive, avec le documentaire  Sur le chemin de l’école du Français Pascal Plisson. L’expérience Blocher de Jean-Stéphane Bron, et Les grandes ondes de Lionel Baier, deux avant-premières suisses, se verront également sur la place mythique, véritable coeur du festival, et grande de 8000 places.

16 films en compétition dans la section

Une Compétition Cinéastes du Présent avec 16 films, dont 14 en première mondiale et 14 premiers longs métrages.

Des hommages à  Werner Herzog, et Otar Iosseliani.

La présence de Werner Herzog, qui se verra remettre un Léopard d’Or, sera l’occasion de découvrir en première mondiale, les 4 épisodes qui composent la nouvelle mini-série Death Row.

Des films à (re)découvrir :  

  • projection de Network de Sidney Lumet , en l’honneur et en présence de Faye Dunaway
  • hommage à Anna Karina (en sa présence), avec quatre de ses films
  • hommage au regretté Paulo Rocha, avec sa dernier oeuvre posthume, se eu fosse Ladrão … Roubava
  • Une rétrospective Cukor La grande rétrospective du festival sera dédiée cette année au maître hollywoodien George Cukor (1899-1983). L’oeuvre, abondante, du cinéaste de My Fair Lady sera présentée dans son intégralité, comme celle d’Otto Preminger en 2012 et Vincente Minelli en 2011. Certaines projections seront intercalées entre des films récents, comme « Rich and Famous » sur la Piazza Grande. « Cukor portait un regard acéré et sans compromis sur la société américaine et sur Hollywwod, et permet ainsi un dialogue intéressant avec des productions récentes« , explique Carlo Chatrian (directeur du festival).

Une compétition de films expérimentaux

Une compétition Fuori permettant de mettre en valeur des artistes et réalisateurs spécialisés dans le cinéma expérimental. La section comprendra 34 courts et longs-métrages titres, certains en première mondiale, et s’ouvre avec un film de Ben Rivers et Ben Russellun sort pour conjurer les ténèbres.

Un focus sur la Syrie
Un coup de projecteur sur ​​la Syrie, qui comprendra des films inédits ou censurés. Ces films courageux souvent  tourner dans des circonstances extrêmement difficiles, proclament néanmoins la détermination de leurs réalisateur à utiliser le cinéma comme un moyen de raconter au monde les maux qui affligent leur pays.

Le site du festival : http://www.pardolive.ch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s