Jeudi 17 octobre à 11h45, dans le cadre du Festival Lumière : Solitude de Paul Fejos

Copie restaurée
Projection à l’Institut Lumière avec accompagnement musical au piano.

Plus d’informations sur le site du festival : http://www.festival-lumiere.org

 

solitude

Solitude
Titre original : Lonesome
De Paul Fejos
États-Unis , 1928, 1h07
Film muet
Sortie aux Etats-Unis : 30 septembre 1928
Sortie en France : 24 janvier 1929

Synopsis : 

Mary, une jeune standardiste, et Jim, un ouvrier d’usine, se rencontrent par hasard au Luna Park de Coney Island à New York. Ils se trouvent séparés par un incident stupide. Désespéré, l’homme rentre chez lui. Un voisin cogne au mur pour fair taire le disque qu’il passe sur son phonographe. Il se précipite alors dans le couloir pour faire taire ce voisin peu conciliant qui s’avère être en fait la femme qu’il aime.

0715515098014

Autour du film

Solitude est tourné à Coney Island. Cette péninsule à l’extrême sud de Brooklyn est devenue, dès le milieu du XIXe siècle, un lieu de villégiature arborant grands hôtels et plages sur l’Atlantique. Au pic de sa popularité au début du XXè siècle, Coney Island accueille les Newyorkais qui veulent échapper à la chaleur de la ville : au programme, grande roue, montagne russe, concours du plus grand mangeur de hot-dogs chez Nathan’s Famous, course hippique, baignade… Comme Fejos, d’autres réalisateurs choisiront de tourner dans ce lieu mythique, tel Woody Allen dans Annie Ha ll (1977).

Solitude est sans doute le premier film de la période qui fait d’une chanson (Always, un tube du moment) un élément dramatique récurrent.

solitude1

Fiche technique

  • Solitude (Lonesome)
  • États-Unis, 1928, 1h09, noir et blanc, format 1.20
  • Réalisation : Paul Fejos
  • Scénario : Edward T. Lowe Jr., Tom Reed, d’après une histoire de Mann Page
  • Photo : Gilbert Warrenton
  • Montage : Frank Atkinson
  • Décors : Charles D. Hall
  • Production : Carl Laemmle Jr., Universal Pictures

Distribution

  • Barbara Kent (Mary),
  • Glenn Tryon (Jim),
  • Fay Holderness (la femme très bien habillée sur le manège),
  • Gustav Partos (l’homme romantique sur le manège),
  • Eddie Phillips (le gentleman sportif dans le bus),
  • Andy Devine (l’ami de Jim)

solitude (1)

Paul Fejos

Paul Fejos, ou Pál Fejős, né le 24 janvier 1897 à Budapest, Hongrie, mort le 23 avril 1963 à New York, est un réalisateur et scénariste hongrois, naturalisé américain en 1930.

Après des études de médecine, Paul Fejos s’occupe de théâtre et réalise plusieurs films en Hongrie. En 1923, insatisfait de son travail, il quitte la Hongrie, travaille peut-être à Vienne avec Max Reinhardt, à Berlin avec Fritz Lang, puis, arrive aux États-Unis.

Il travaille un temps au Rockfeller Institute, puis revient au cinéma en 1927, et en 1928 réalise son chef-d’œuvre, Solitude, qui connaît un succès international.
En 1930, il repart en Europe et rencontre à nouveau le succès, en 1932, en Hongrie, avec Marie, légende hongroise. Sa carrière se partage alors entre la France, l’Autriche et la Hongrie.

En 1935, il se lance dans le documentaire et tourne à Madagascar, en Indonésie, en Thaïlande, au Pérou. Il abandonne définitivement le cinéma en 1941 pour devenir uniquement anthropologue et travaille comme directeur de recherche à la  » Wenner-Gren Anthropological Foundation « .

Filmographie

  • 1920 : Pán
  • 1920 : Hallucination
  • 1920 : Les Ressuscités
  • 1920 : Capitaine noir
  • 1921 : La Dernière aventured’Arsène Lupin
  • 1922 : La Dame de pique
  • 1923 : Les Étoiles d’Eger
  • 1927 : Erik le mystérieux (The Last Performance)
  • 1928 : Le Dernier moment
  • 1928 : Solitude (Lonesome)
  • 1929 : Broadway
  • 1931 : Captain of the Guard
  • 1931 : Révolte dans la prison (Big House)
  • 1931 : L’Amour à l’américaine
  • 1932 : Fantômas
  • 1932 : Marie, légende hongroise (Tavaszi zápor)
  • 1932 : Tavaszi zápor (version hongroise de Marie, légende hongroise)
  • 1933 : Tempêtes (Ítél a Balaton)
  • 1933 : Gardez le sourire
  • 1933 : Sonnenstrahl (version autrichienne de Gardez le sourire)
  • 1933 : Les Voix du printemps
  • 1934 : Les Millions en fuite
  • 1935 : Le Prisonnier numéro 1
  • 1935 : Le Sourire d’or
  • 1936 : Horizons noirs (documentaire)
  • 1936 : Tournoi de danse à Esira (documentaire)
  • 1936 : Salon de beauté dans la jungle (documentaire)
  • 1936 : L’arbre le plus utile du monde (documentaire)
  • 1937 : Le diable des mers (documentaire)
  • 1937 : La danse de la jungle (documentaire)
  • 1937 : Les sépultures de nos aïeux (documentaire)
  • 1937 : Stammen lever an (documentaire)
  • 1937 : Hovdingens son ar dod (documentaire)
  • 1937 : Bambualdern pa Mentawei (documentaire)
  • 1938 : Draken pa Komado (documentaire)
  • 1938 : Byn vid den trivsamma brunnen (documentaire)
  • 1938 : Tambora (documentaire)
  • 1938 : Att segla ar nodvandigt (documentaire)
  • 1939 : Une Poignée de riz
  • 1940 : Yagua (documentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s