Jack et la mécanique du coeur », jeudi 6 mars à 16h15 au ciné Toboggan, en présence du producteur

on cartoon dans le Grand Lyon.1jpgDans le cadre du festival « On Cartoon dans le Grand Lyon », le producteur Eric Goossens présentera, Jack et la mécanique du coeur  de Mathias Malzieu chanteur et guitariste du groupe Dionysos, au Ciné Toboggan à Décines.

Toutes les informations sur le site du festival.ou sur le site du cinéma

jack et la mécanique du coeur

Jack et la mécanique du coeur
De Mathias Malzieu et Stéphane Berla
Animation
France – 2013 – 1h34

à partir de 9 ans

Description :

Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son coeur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son coeur défectueux par une horlogemécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois  : premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colèreet surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux…

Le réalisateur du film est le chanteur et guitariste du groupe Dionysos, Mathias Malzieu. Le film est l’adaptation de son roman de Mathias Malzieu « La Mécanique du Cœur » . Toutes les chansons du film d’animation sont extraites de l’avant-dernier opus du groupe pop rock français Dionysos, intitulé « La Mécanique du Cœur ». Plusieurs artistes ont collaboré, parmi eux, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade, Arthur H, Emily Loizeau et Jean Rochefort, qui prêtent chacun leur voix à un personnage du film d’animation.

Jack et la mécanique du coeur est une oeuvre originale, poétique  qui fait penser à l’univers de Tim Burtom.  Le film joue avec les détails et les références :  Le Petit Prince, Pinocchio, les personnages de Fellini, le Freaks de Tod Browning, Edward Gorey ou encore la boîte à idées de Jean-Pierre Jeunet. Et à ceux qui rangeraient le créatif du côté de Tim Burton, lui déclare se sentir plus proche de Jim Jarmusch.

Voir la bande annonce du film

Jack et la mercanique du coeur

Eric Goossens

En 1999,  Eric Goossens fonde la maison de production Walking the Dog avec Anton Roebben. Le dernier est un expert extraordinaire de l’animation, ancien collègue d’Eric chez Little Big One.

Walking The Doc n’en est pas à son premier essai puisqu’ils ont déjà collaboré à d’autres films d’animation d’envergure tels que Les Triplettes de Belleville, Brendan et le secret de Kells, Un monstre à Paris et plus récemment Pinocchio de Enzo Alò et The Congress d’Ari Folman.

Jack et la mécanique du coeur est une coproduction entre les français de Europacorp (Luc Besson), Duran et France 3 Cinema et les belges Umedia (pour le Tax Shelter) et Walking The Dog.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s