Mardi 27 mai, soirée spéciale OSS 117, à L’Institut Lumière

Mardi 27 mai, l’Institut Lumière propose un vrai moment de réjouissance en programmant les deux opus d’OSS 117 réalisés par Michel Hazanavicius.

OS117 1

Le programme

  • 19h OSS 117 : Le Caire nid d’espions (2006, 1h39, avec Jean Dujardin, Bérénice Béjo, Aure Atika),
  • 21h OSS 117, Rio ne répond plus (2006, 1h39, avec Jean Dujardin, Bérénice Béjo, Aure Atika)

Plus de détail sur la soirée :  www.institut-lumiere.org

En 2006, OSS 117: le Caire nid d’Espion replongeait les spectateurs dans une France encore coloniale et sous le régime de la IVème République. Egypte, 1955, le Caire est un véritable nid d’espions. Tout le monde se méfie de tout le monde, tout le monde complote contre tout le monde : Anglais, Français, Soviétiques, la famille du Roi déchu Farouk qui veut retrouver son trône, les Aigles de Kheops, secte religieuse qui veut prendre le pouvoir. Le Président de la République Française, Monsieur René Coty, envoie son arme maîtresse mettre de l’ordre dans cette pétaudière au bord du chaos : Hubert Bonisseur de la Bath, dit OSS 117.
Hubert Bonisseur de la Bath n’était plus apparu sur les écrans depuis 1970 après huit apparitions cinématographiques. Apparu avant le célèbre James Bond,  le personnage d’OSS 117 était devenu rapidement un héros de pacotille, un James Bond du pauvre dont seuls les titres valaient parfois le coup d’œil, comme le fameux À tout cœur à Tokyo pour OSS 117.

Douze ans après le Caire, OSS 117 est de retour pour une nouvelle mission à l’autre bout du monde avec OSS 117 Rio ne répond plus. Lancé sur les traces d’un microfilm compromettant pour l’Etat français, le plus célèbre de nos agents va devoir faire équipe avec la plus séduisante des lieutenants-colonels du Mossad pour capturer un nazi maître chanteur. Des plages ensoleillées de Rio aux luxuriantes forêts amazoniennes, des plus profondes grottes secrètes au sommet du Christ du Corcovado, c’est une nouvelle aventure qui commence. Quel que soit le danger, quel que soit l’enjeu, on peut toujours compter sur Hubert Bonisseur de la Bath pour s’en sortir..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s