institut lumière

Du vendredi 13 au samedi 21 juin 2014, à l’Institut Lumière, Fin d’automne de Yasujirô Ozu

Les séances : Ve 13/06 à 21h – Sa 14/06 à 19h – Di 15/06 à 18h45 – Ma 17/06 à 17h – Sa 21/06 à 16h15

Plus d’informations sur www.institut-lumiere.org

fin-d-automne1

Fin d’automne
De Yasujirô Ozu
Titre original :  Akibiyori
Avec Setsuko Hara, Yoko Tsukasa,
Mariko Okada, Keiji Sada

Japon, 1960, 2h08, Couleur

Synopsis

Trois amis manigancent pour organiser le mariage de la fille de leur ami défunt, et le remariage de sa veuve, la belle Akiko… Derrière les manoeuvres de mariage, la relation bouleversante d’une mère et de sa fille.

Ozu parvient à merveille à faire jaillir le sentiment et l’émotion sous la retenue japonaise. Ce film en est un exemple très émouvant. 

fin-d-automne

A propos du film

Fin d’automne reprend la trame narrative d’un ancien film d’Ozu, Printemps tardif (1949), dans lequel un père et sa fille, qui vivaient en parfaite harmonie, doivent se préparer à leur séparation lorsque cette dernière se marie. Dans Printemps tardif , Setsuko Hara joue la fille à marier, alors qu’elle devient la mère marieuse dans Fin d’automne. Le glissement d’un titre à l’autre montre également la volonté du réalisateur de mettre en scène un épisode de vie qui se répète mais qui inverse les rôles. Printemps tardif fut également le plus grand succès japonais du cinéaste, influençant chez ce dernier le choix d’un remake.
Dans Fin d’automne, Ozu opte pour un ton plus léger, comique par endroits, notamment à travers les personnages des trois compères et celui de la jeune Yukiko, incarnation de la nouvelle génération de Japonaises, modernes et occidentalisées.

Avec ce splendide Fin d’automne, Ozu n’en finit pas de prouver ses talents d’humaniste, alliant toujours aussi subtilement tendresse et moquerie bienveillante à l’égard de ses personnages, dans un pays en pleine mutation.

Fin d’automne est l’un des six films réalisés en couleur par le réalisateur Yasujirô Ozu, qui fut longtemps rétif à cette modernisation cinématographique, jusqu’à attendre 1958 et son film Fleurs d’équinoxe pour s’y essayer. Fin d’automne appuie la transition, entre tradition et modernité, vécue par les personnages. La couleur sert dans le film à mettre notamment en valeur les costumes des personnages, entre kimono et tenue occidentale.

fin-d-automne2

Fiche technique

  • Réalisation : Yasujiro OZU
  • Scénario : Kôgo NODA & Yasujiro OZU, d’après l’oeuvre de Ton SATOMI
  • Avec : Setsuko HARA, Yoko TSUKASA, Mariko OKADA, Keiji SADA, Miyuki KUWANO, Shin SABURI, Shinichiro MIKAMI, Chishu RYU
  • Directeur de la photographie : Yuharu ATSUTA
  • Décors : Tatsuo HAMADA
  • Musique : Kojun SAITO
  • Montage : Yoshiyasu HAMAMURA
  • Production : SHOCHIKU et ALIVE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s