Du 23 au 29 juillet 2014, au cinéma Gérard Philipe : Miller’s Crossing de Joel Coen

Cycle-films-noirs-en-couleurs

Durant l’été, le cinéma  Gérard Philip propose une sélection de polars des années 70 à 90 !
Du 23 au 29 juillet (re)découvrez, un film des frères Cohen MILLER’S CROSSING 

Retrouvez toutes les informations pratiques sur www.ville-venissieux.fr/cinema

 

Miller's Crossing

Miller’s Crossing de Joel Coen
Avec Gabriel Byrne, Marcia Gay Harden, John Turturro
USA – 2014 – 2h2min – VO
Date de reprise 20 février 2013

Synopsis

Interdit aux moins de 12 ans
A l’époque de la Prohibition, le gangster Tom Reagan (Gabriel Byrne) est le bras droit de Léo (Albert Finney), un chef mafieux irlandais. Tom est un peu porté sur l’alcool, complètement désabusé et cynique. Ses années dans le crime l’on fait passer maître dans l’art de la survie. Une sombre affaire d’arnaque, de lutte de pouvoir et de coucherie va mettre à l’épreuve ses capacités à se mouvoir dans un monde de turpitude et à s’en sortir grâce à sa meilleure arme : la parole.

« Un des premiers coups de maître des Coen » Les Inrocks
« L’un des meilleurs films des frères Coen » Télérama
« C’est brillant, pervers et d’un humour discret mais irrésistible » L’Express
« Une intrigue que Joël Coen cisèle avec plaisir » Figaroscope
« Un modèle de film noir » Dvdclassik

Miller's Crossing1

A propos du film

Le scénario est fortement inspiré par l’univers de Dashiell Hammett, et principalement de La Moisson rouge.
Autre clin d’oeil… Lorsque Tom entre dans la pièce de Johnson, on apercoit une affiche qui annonce un combat de boxe entre Johnson et Lars Thorvald. Lars Thorvald n’est autre que le personnage interprété par Raymond Burr dans Fenêtre sur cour (1954) d’Alfred Hitchcock.

L’action de Miller’s Crossing est située, de manière vague, dans les années 30. Or, la voiture modèle A de Ford, utilisée tout au long du film, ainsi que le calendrier présent dans le bureau de Johnny Caspar (Jon Polito), attestent que l’histoire se déroule en 1931. En effet, la Ford A a été produite entre 1927 et 1931, et si le calendrier ne mentionne pas l’année, il indique cependant que le 1er janvier tombait alors un samedi, ce qui était le cas en 1931.

Miller’s Crossing parle de l’homme, de sa morale, de ses abandons et, au bout du chemin, de sa solitude.

Miller’s Crossing vu par Dvdclassik

« Les frères Coen ont mis six mois à écrire le scénario, eux qui écrivent si vite (trois semaines pour Barton Fink). C’est que Miller’s Crossing brasse de multiples thèmes avec une prouesse et une légèreté qui laissent sans voix. De multiples motifs se répondent, les dialogues sont d’une rare intelligence, une attention pointilleuse est portée à chaque détail et la construction scénaristique est en tous points prodigieuse. Une construction qui joue brillamment sur la réversibilité du film. En effet, vision à après vision, l’on ne sait plus très bien si Tom est le grand ordonnateur du film ou bien un pantin bringuebalé au gré des circonvolutions de l’histoire. Miller’s Crossing est un modèle de film noir, mais aussi et surtout une réflexion profonde sur l’Amérique, ses fondations et ses mythes.

Chaque plan (la photo est de Barry – Men In Black – Sonnenfeld) est d’une beauté à tomber, clairs-obscurs à couper le souffle et couleurs comme aspirées par les ombres. Servi par un casting parfait (John Turturro, Jon Polito, Marcia Gay Harden, Steve Buscemi) et des dialogues prodigieux, Miller’s Crossing est, avec Barton Fink, le chef d’œuvre des frères Coen. Une succession ininterrompue de scènes inoubliables, un bonheur de mise en scène, un film qui invite forcément aux superlatifs. Ah oui, une dernière chose : après avoir découvert Miller’s Crossing, vous ne marcherez plus jamais de la même manière dans une forêt automnale, vous ne regarderez plus jamais la cime des arbres flottant doucement au vent de la même façon. » Olivier Bitoun

Miller's Crossing2

Fiche technique

  • Réalisateur : Joel Coen
  • Interprètes : Garbiel Byrne, Marcia Gay Harden, Jon Polito, John Turturro
  • Producteur : Ethan Coen
  • Scénariste : Joel et Ethan Coen
  • Monteur : Michael Miller
  • Décors : Dennis Gassner
  • Musique : Carter Burwell
  • Format image : 1:85, Couleurs
  • Son : Mono

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s