Séance Spéciale

Le 16 septembre, « Spinal Tap » au Comoedia

Dans le cadre des 100 ans du Comoedia, mardi 16 Septembre à partir de 18h30 : vernissage de l’Exposition de Richard Bellia « Du cinéma en noir et blanc », suivi de la projection à 20h00 de « Spinal Tap », film culte de Rob Reiner.

Richard Bellia photographie le monde de la musique depuis 1980. Il travaille essentiellement en noir et blanc argentique en moyen format. Pendant plus d’un an, il fut en résidence au Comoedia pour photographier tous les artistes que nous avons reçus. Cette exposition est l’occasion de présenter son travail et de vous faire partager tous ces beaux moments d’émotions.

Tarif : 4,80 € pour tous !

Toutes les informations pratiques sur http://www.cinema-comoedia.com/

spinaltap

SPINAL TAP de Rob Reiner
Avec Rob Reiner Christopher Guest et Michael McKean
Etats-Unis. 1984 – 1h22.

DESCRIPTION
Le groupe de hard-rock britannique Spinal Tap fait fureur. Les trois jeunes musiciens fougueux de cette bruyante formation rendent les filles folles et font salle comble à chaque concert. Le reporter Marty DiBergi, qui les a découverts et lancés, prend sa caméra et décide de filmer leur tournée. Une tournée pas comme les autres…

spinal_tap_wideweb__470x4610

A PROPOS DU FILM

Spinal Tap se veut une parodie de l’univers rock des années 70 et 80, et s’apparente à un faux documentaire sur la tournée américaine d’un groupe britannique fictif répondant au nom de Spinal Tap. Le long-métrage prend notamment comme référence des groupes cultes de l’époque tels AC/DC ou Led Zeppelin.

Tous les comédiens de Spinal Tap sont des musiciens confirmés. La bande originale du long-métrage est d’ailleurs composée par le groupe fictif Spinal Tap.

Rob Reiner

Après des débuts en tant qu’acteur, Rob Reiner entame sa carrière de réalisateur en 1984 avec Spinal tap. Spinal tap accédant très vite au statut d’oeuvre-culte, Rob Reiner peut facilement réaliser d’autres films. Il va enchaîner les succès, signant notamment la comédie douce-amère Stand by me et surtout Quand Harry rencontre Sally, romance saluée dans le monde entier. En 1990, il adapte Stephen Kingavec le thriller claustrophobique Misery, puis signe deux évocations des hautes sphères de ce monde avec Des hommes d’honneur et Le Président et Miss Wade.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s