’71

71-poster

’71
Réalisé par Yann Demange
Avec Jack O’Connell, Paul Anderson , Richard Dormer
GB, 2014, 1h39
Date de sortie 5 novembre 2014

En compétition au festival de Berlin 2014
Prix du public au festival du Film Britanique de Dinard 2014

SYNOPSIS
Interdit aux moins de 12 ans
Belfast, 1971.
Tandis que le conflit dégénère en guerre civile, Gary, jeune recrue anglaise, est envoyé sur le front.
La ville est dans une situation confuse, divisée entre protestants et catholiques. Lors d’une patrouille dans un quartier en résistance, son unité est prise en embuscade. Gary se retrouve seul, pris au piège en territoire ennemi. Il va devoir se battre jusqu’au bout pour essayer de revenir sain et sauf à sa base.

71-de-yann-demange-1_5141403

A PROPOS DU FILM

’71 est le premier long-métrage du Français élévé à Londres, Yann Demange.

’71 est à la fois un film historique et une pure fiction, à la fois un film sur la guerre civile irlandaise et un pur thriller. C’est sa singularité. Dès les premières images, le spectateur est plongé au coeur de ce conflit, au coeur des premières émeutes qui en 1971 ont mis Belfast à feu et à sang. Mais il est immédiatement plongé aussi dans une véritable chasse à l’homme. Comme dans les films d’actions les plus haletants et les plus violents, il se retrouve immergé, collé à la course folle d’un jeune soldat britannique égaré dans les rues de Belfast , piégé, le temps d’une nuit , dans un labyrinthe suffocant , où la violence peut surgir à chaque coin de rue, où il n’y pas de héros , ou il n’y a que de la peur, de la haine , et des gamins qui s’entretuent.

Inutile de chercher dans ce film des analyses ou des explications sur le conflit. Le spectateur est aussi désorienté que ce jeune soldat. La confusion règne. L’absurdité aussi.

Pour Yann Demange, la guerre fratricide irlandaise en rappelle bien d’autres. Et son jeune soldat, perdu, égaré, désorienté, pourrait être de bien d’autres nationalités :  » Il y a beaucoup de conflits comme ça dans le monde en ce moment. Où des gosses de 20 ans, 19 ans, 18 ans, arrivent et n’ont aucune idée de ce qui se passe, en Irak, en Afghanistan. Ils se battent entre eux, ils sont complétement perdus. C’est universel. Le film pourrait parler de l’Algérie, de l’Irak, de l’Afghanistan, de l’Ukraine. Ce sont tous des gamins. Et quand j’ai compris ça, ça m’a vraiment touché. Je voulais vous choquer, vous mettre une claque, comme il se prend lui-même une claque, que l’on sente les émotions, ce que ça peut être de voir un pote à toi tué devant toi, l’absurdité de tout ça, de ces gamins que l’on envoie se faire tuer.« 

La prestation de Jack O’Connell, (Les poings contre les murs,) est excellente. Dans son regard, il y a l’innocence brisée à jamais et la détermination de l’homme acculé, désormais prêt à tout pour s’en tirer. L’intensité de son engagement est exceptionnelle.

Le sens du cadre et de la composition du réalisateur renforce le sentiment d’un danger omniprésent. La mort rode à chaque coin de rue. Yann Demange filme l’angoisse de son héros, avec ses temps morts et ses coups de boost.

Jack O'Connell in '71

LES LIEUX DE TOURNAGE

Bien que l’intrigue du film se déroule à Belfast, en Irlande du Nord, les prises se sont faites en Grande-Bretagne dans le Yorkshire durant huit semaines, faute de temps pour avoir les autorisations nécessaires.

YANN DEMANGE,  LE RÉALISATEUR 

Né en France et élevé à Londres, Yann Demange commence sa carrière en filmant des concerts ainsi qu’en réalisant des clips musicaux et publicitaires. Son premier court-métrage JOE fut sélectionné par le British Council ce qui lui permit de se faire connaître hors des frontières britanniques. D’autres courts-métrages suivirent : INCOMPLETE, ALAN & SAMIR ET HEADSPACE. Yann étudia à la  National Film and Television School. Il fut diplômé en 2006. II dirigea la comédie dramatique Man in a box sur Channel 4 en 2007. Son projet suivant fut Dead Set, une série mettant en scène des zombies.

Il réalisa par la suite cinq épisodes de la série Criminal Justice diffusée par la BBC (ce qui lui valut d’être nommé dans la catégorie « Meilleur réalisateur » aux British  Academy Television Award 2010). Plus récemment, il dirigea Top Boy, la série de Channel 4, écrite par Ronan Bennett et acclamée par la critique. Elle remporta le prix de la « Meilleure série » au British Academy Television Award.

‘71 est le premier long-métrage de Yann Demange.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s