institut lumière

West Side Story en ciné-concert à l’auditorium

Pour terminer l’année en beauté, l’Auditorium de Lyon et l’Institut Lumière proposent West Side Story, le chef-d’oeuvre de la comédie musicale des années 1960, en ciné-concert exceptionnel avec l’Orchestre national de Lyon, dirigé par Ernst Van Tiel.

Quatre séances sont proposées : Me 31/12 à 19h – Je 01/01 à 16h – Ve 02/01 à 19h – Sa 03/01 à 18h
Avant-propos (30min), une heure avant le début des concerts, en entrée libre.
Plus d’informations sur  www.auditorium-lyon.com ou sur www.institut-lumiere.org

Weste side

West Side Story
Réalisé par : Robert Wise, Jerome Robbins
Avec : Natalie Wood, Richard Beymer, George Chakiri
USA, 1960, 2h31

SYNOPSIS

Maria, la sœur de Bernardo, chef des Sharks, vient d’arriver de Portorico. Anita, l’amie de Bernardo, lui recommande de se tenir à l’écart des Anglos (les Américains). Peine perdue : Maria rencontre Tony. Leur amour ranime la querelle et les provocations entre les deux clans…

Weste side1

A PROPOS DU FILM

L’histoire de West side story est inspiré de Roméo et Juliette de Shakespeare. Jerome Robbins réfléchit à sa transposition Au départ, il veut opposer des Juifs et des Irlandais catholiques, puis il abandonne l’argument religieux pour celui de l’immigration en choisissant de mettre en scène un gang de portoricains affrontant une bande d’Américains. Il colle ainsi à l’actualité, New York commençant dans ces années-là à connaître des affrontements ethniques. Créé, par Jerome Robbins, le 26 septembre 1957, West side story triomphe pendant trois ans au Wintergarden de New York.

Le film en est sa transposition fidèle. Les producteurs de la Mirisch Company en rachètent alors les droits en imposant Robert Wise comme réalisateur et en refusant de reprendre les artistes du spectacle.

Si Jerome Robbins est crédité en tant que réalisateur au même titre que Robert Wise, c’est qu’il a réglé les séquences dansées et chantées du prologue, de « America », « Cool » et « I Feel pretty ». Les deux hommes ont travaillé en étroite collaboration même si Jerome Robbins n’a assisté qu’à une toute petite partie du tournage.

Le chorégraphe Jerome Robbins et le compositeur Leonard Bernstein ont derrière eux une longue collaboration avant le tournage de West side story. Ils ont travaillé ensemble sur des films comme Un jour à New York en 1944 et sur des spectacles créés à Broadway tels que Fancy free (1944), Le Roi et moi (1951), Peter Pan (1954) et West Side story (1957).

Au début des années soixante, alors que la comédie musicale hollywoodienne est en plein déclin à Hollywood, West side story va connaître un succès énorme en rompant complètement avec les codes du genre. La joie de vivre fait place dans ce film au drame, le mythe de l’American way of life est démonté en présentant les difficultés des immigrés portoricains à s’intégrer, et les séquences dansées représentent pour la plupart la violence avec laquelle deux gangs rivaux s’opposent.

FICHE TECHNIQUE

  • Scénario : Ernest Lehman, d’après l’opérette d’Arthur Laurents et J. Robbins
  • Musique : Leonard Bernstein, paroles de Stephen Sondheim et Arthur Laurents
  • Chorégraphie : J. Robbins
  • Photographie : Daniel L. Fapp (Panavision 70 mm)
  • Décor : Boris Leven, Victor Gangelin
  • Montage : Thomas Stanford, Gilbert D. Marchand
  • Production : Robert Wise, Saul Chaplin (Mirisch Pictures Seven Arts)
  • Date de sortie : 1961
  • Son : couleurs
  • Prix : Oscars 1961 : meilleur film, meilleure mise en scène, meilleurs seconds rôles (George Chakiris et Rita Moreno), meilleure photo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s