Frank, un film britanique original et légèrement décalé

Frank

Frank
Réalisé par Lenny Abrahamson
Avec Michael Fassbender ;Domhnall Gleeson,
Maggie Gyllenhaal, Scoot McNairy

GB/Irlande, 2014, 1h35
Date de sortie 4 février 2015

DESCRIPTION

Jeune musicien rêvant d’être une rock star, Jon croise le chemin d’un groupe de pop avant-gardiste à la recherche d’un nouveau clavier. Il devient vite le protégé de Frank, leur leader, aussi fascinant que mystérieux : ce génie musical vit dissimulé en permanence sous une grande tête en papier mâché.

Entre phases de doute et éclats de créativité, rapports fusionnels et crises de confiance, l’enregistrement du premier album du groupe et les concerts les conduiront dans une véritable aventure humaine de l’Irlande jusqu’au Texas !

 

A PROPOS DU FILM

Film d’ouverture de la dernière édition du festival Ciné O’Clock au cinéma Le Zola (Villeurbanne), primé au dernier Festival du Film Britannique de Dinard, Frank  est un film au scénario très original.

Le scénario de Frank est inspiré de la vie de Frank Sidebottom, personnage créé par le chanteur et musicien britannique Chris Sievey, appartenant au groupe Sonorfbps. Celui-ci avait inventé une tête en papier mâché lui permettant de se camoufler le visage autant dans sa vie privée, que lors des représentations de son groupe.

Jeune musicien rêvant d’être une rock star, Jon croise le chemin des « Soronprfbs », un groupe de pop à la recherche d’un nouveau clavier. Il devient le protégé de Frank, chanteur charismatique qui vit dissimulé sous une énorme tête en papier mâché. Entre phases de doute et éclats de créativité, rapports fusionnels et crises de confiance, l’enregistrement du premier album du groupe et les concerts les conduiront dans une véritable aventure humaine de l’Irlande jusqu’au Texas.

Le réalisateur irlandais Lenny Abrahamson et son univers légèrement décalé sont connus des spectateurs du  Zola. Ces films précédant (What Richard Did, Garage) étaient à l’affiche des dernières éditions du Ciné O’ Clock. Avec Frank, il nous propose un film  merveilleusement bizarre et loufoque. Frank contient de savoureux dialogues, intelligemment ficelés, des situations cocasses, mais aussi beaucoup d’humanité. Le film réalise l’exploit de laisser le pouvoir au spectateur d’interpréter les émotions qui se cachent derrière ce visage cartoonesque imperturbable.

Le film doit beaucoup à la présence d’excellents acteurs. Michael Fassbender (Shame, X-Men : Days of Future Past, Twelve  Years a Slave) réalise une grande performance et montre que son succès ne doit rien à son beau visage. En effet pendant tout le film, il porte un imposant masque sphérique aux yeux bleus écarquillés et à la bouche entrouverte. Par un jeu conjuguant subtilité et exagération, il réussit à nous  transmette  la complexité et la sensibilité de son personnage. La performance de Michael Fassbender est mise en valeur par celle, tout aussi convaincante, de Domhnall Gleeson (About Time) qui interprète Jon.

Afin de donner plus de spontanéité au film, la musique jouée par les comédiens dans le film a été enregistrée en prises directes. Il n’y a pas eu de doublage. Pour cela, les acteurs ont eu des répétitions pendant 3 semaines avant le début du tournage. Ainsi, ils ont passé beaucoup de temps en compagnie du compositeur Stephen Rennicks afin de s’imprégner de l’ambiance musicale du film.

Frank1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s