Vendredi 20 mars, au Comoedia, 7e édition du festival international de courts-métrages polonais

Short waves1

Les  films polonais sont de nouveau sur la vague ! Et cette vague est plus grande que jamais, car cette année le SHORT WAVES GRAND PRIX TOUR partira en voyage à travers 6 continents ! Sept films, dont des documentaires, des films d’animation, un clip vidéo et un film dramatique concourent pour le prix du public polonais et international.

Le 29 mars, lors de la cérémonie de clôture du SHORT WAVES FESTIVAL 2015 qui aura lieu à Poznań, le grand prix sera officiellement décerné au lauréat, sur la base des votes de toutes les sessions autour du monde.

Le programme francophone de SHORT WAVES sera diffusé à Paris, Lyon et à Bruxelles. A Lyon, la séance aura lieu au Comoedia vendredi 20 mars 2015 à partir de 19h00.

Tous les détails pratiques de la soirée sur www.cinema-comoedia.com

LE PROGRAMME DE LA SOIREE

Cocktail à 19h00 (entrée libre) – Séance à 20h00 (durée 1h28)

Les courts métrages en compétition 

Short waves

Suprême de Katarzyna Gondek
Documentaire, 20’, 2013
Avec sa caméra, Katarzyna Gondek s’introduit entre
le sacré et… le polissage. Elle y observe avec piété le plus grand pape du monde : un Jean Paul II mesurant 14 mètres, fabriqué en matériau composite. Elle en sort un documentaire déconcertant qui nous parle d’une foi qui instruit et construit.

Fisz Emade Tworzywo – La Poussière de Marek Skrzecz
Vidéo-clip, 4’41”, 2014
Il existe plusieurs œuvres cinématographiques et littéraires traitant des fêtes en Pologne. Marek Skrzecz complète
ce calendrier avec une fête qui tombe 52 fois par an :
le samedi. « La Poussière » est l’histoire d’un tractoriste, brillant danseur, qui nous raconte la transformation de la campagne polonaise.

Une chambre bleue de Tomasz Siwiński
Animation, 14’26”, 2014
Tomasz Siwiński a peint la douleur. Il l’a peinte en bleu, une couleur que l’on dit apaisante. Avec le personnage principal, l’on se retrouve enfermés dans une chambre avec vue, mais sans sortie. Alors, n’essayez pas de briser la vitre de l’écran!

Des Fragments de Aga Woszczyńska
Film dramatique, 25’, 2014
Le monde présenté dans « Des Fragments » se décompose lentement. Le couple des personnages essaient de dicter
la réalité, tels des charmeurs de serpent, dans leur prison dorée prise à crédit. Mais les émotions n’y entrent plus. Donc si, au cours de la projection, vous avez froid, cela ne veut absolument pas dire que l’air conditionné dans la salle ne marche pas.

Ce serait quelque chose de beau de Anna Morawiec
Documentaire, 17’, 2014
Aleksandra est quelqu’un qui a les deux pieds sur terre. C’est pourquoi elle a décidé de s’installer sur Mars. Elle a pris sa décision juste après avoir appris quelle allait être sa retraite. Dans ce documentaire inspirant, Anna Morawiec analyse avec brio les relations entre le système de retraite polonais et le cosmos.

Technicolor Yawn de Arek Nowakowski
Vidéo-clip, 2’22”, 2014 
Tu as sans doute beaucoup vécu, beaucoup vu, tu as visité divers endroits et tu as parlé avec différentes personnes. N’est-ce pas vrai? Bon, alors, tu vivras, verras et entendras encore davantage. Dans ce vidéo-clip sulfureux la seule chose qui manque c’est l’ennui.

Les Bains-Douches de Tomek Ducki 
Animation, 4’20”, 2013 
Voici deux vieilles femmes qui, comme d’habitude, plongent dans la piscine pour nager leur distance habituelle. Mais cette fois-ci ce sera différent, à l’envers. Car dans cette incroyable animation de Tomek Ducki le double fond existe bel et bien.

Télécharger le programme détaillé des films en compétition : ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s