Marshland découvert aux Reflets 2015 (Villeurbanne) récompensé au festival du film policier de Beaune

Le film espagnol Marshland repart avec deux trophées, celui du prix « Spécial police » décerné par un collège représentatif des différents aspects du métier, et le « prix de la critique« , remis par Philippe Rouyer, président du jury de la critique et critique à Positif.

Marshland le grand vainqueur des Goyas 2015 (Césars espagnol) et l’un des films remarqués au Reflets du cinéma ibérique et latino américain de Villeurbanne a été récompensé samedi 28 mars au Festival du film policier de Beaune. Le film espagnol repart avec deux trophées, celui du prix « Spécial police » décerné par un collège représentatif des différents aspects du métier, et le prix de la critique, remis par Philippe Rouyer, président du jury de la critique et critique à Positif.

marshland54de0ad2de49c

Marshland
Réalisé par Alberto Rodriguez
Avec Raúl Arévalo, Javier Gutiérrez, Antonio de la Torre
Titre original La Isla Minima
Espagne, 2015, 1h44

Date de sortie 15 juillet 2015

Dans l’Espagne post-franquiste des années 1980, deux flics que tout oppose sont envoyés dans une petite ville d’Andalousie pour enquêter sur l’assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales. Au cœur des marécages de cette région restée ancrée dans le passé parfois jusqu’à l’absurde et où règne encore la loi du silence, ils vont devoir surmonter leurs différences pour réussir à démasquer le tueur.

« Quelque part entre Memories of Murder et True Detective, Marshland est un thriller haletant, magistralement mis en scène, qui entrecroise son intrigue policière à une réflexion sur la difficile transition démocratique post-Franco ». Christophe Chabert (Le Petit Bulletin)

A propos du film

Ambiance, c’est le maître mot de cette enquête qui se déroule dans les méandres du delta du Guadalquivir en Andalousie. Dans ce décor  singulier et désolé, deux policiers débarquent pour mener l’enquête suite à la disparition de deux jeunes filles pendant les fêtes locales. On est en 1980, loin de Madrid, dans une Espagne rurale et mutique.

De facture assez classique, ce polar en milieu malsain  est efficace.  À l’image des paysages où l’eau, l’air, la nature se confondent, les rapports sociaux mais aussi les caractères de chacun nourrissent des équivoques, des non-dits, une chape de silence et de violence qui est le véritable ciment du film. Passé trouble d’un des flics, chantage, main mise d’un potentat local, trafics, petite communauté rurale murée dans un silence pesant, machisme… Dans Marsland ce sont les personnages qui sont autant de petites îles intérieures. La recherche de l’identité di meurtrier n’est pas l’intérêt principal du film. A travers du cinéma de genre, le réalisateur se livre à une exploration d’un pays qui tente de se remettre de l’époque franquiste.

Javier Gutiérrez et Raúl Arévalo, deux flics pris dans les griffes du franquisme.

Javier Gutiérrez et Raúl Arévalo, deux flics pris dans les griffes du franquisme.

Alberto Rodriguez
Né en 1971 à Séville (Espagne), il est réalisateur et scénariste, notamment des films Les 7 Vierges et Groupe d’élite. Dès 2005, il apparaît comme l’un des réalisateurs les plus prometteurs du cinéma espagnol. Les 7 Vierges est nommé aux Goya du Meilleur Film, Meilleur Réalisateur et Meilleur Scénario original et son comédien Juan José Ballesta est notamment récompensé au Festival de Saint-Sébastien.

Filmographie

  • 2000 THE PILGRIM FACTOR (El Factor Pilgrim)
  • 2002 LE COSTARD (The Suit – El Traje)
  • 2005 LES 7 VIERGES (7 Virgins – 7 Vírgenes)
  • 2009 AFTER
  • 2012 GROUPE D’ÉLITE (Unit 7 – Grupo 7)
  • 2014 MARSHLAND (La Isla mínima)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s