A (Re)découvrir

Arrietty, le petit monde des chapardeurs, deuxième film au programme du week-end Miyazaki proposé par les Ambassadeurs du Ciné Mourguet, les 29 et 30 mai

Les jeunes Ambassadeurs du Ciné Mourguet proposent un week-end Miyazaki les 29 et 30 mai 2015 !

Au programme 

  • Vendredi 29 Mai à 20h00, PORCO ROSSO : Buffet japonais offert après la séance !
  • Samedi 30 Mai à 14h30 ARRIETTY, LE PETIT MONDE DES CHAPARDEURS. Animation après le film avec l’association Asiexpo, organisatrice de la Japan Touch.
  • Samedi 30 Mai à 17h30, LE CHÂTEAU AMBULANT, Présentation du film par l’association Asiexpo, organisatrice de la Japan Touch..

Lire l’article de Journal Cinéphile Lyonnais consacré à la séance de PORCO ROSSO; vendredi 29 mai : ici

N’oubliez pas, la séance est à 1€ pour les détenteurs de la carte M’RA.

Informations pratiques pour venir au Ciné Mourguet : 

Ciné Mourguet, 15 rue Deshay, 69 110 Sainte-Foy-lès-Lyon
Téléphone 04 78 59 01 46, mail : cinemourguet@cinemourguet.com,  site: www.cinemourguet.com
Accès : Parking du Méridien
Bus C19 – Arrêt Ste Foy Mairie, Bus 49 – Arrêt Ste Foy Châtelain. À 10 minutes de Perrache ou Francheville Taffignon
Bus 90 – Arrêt Ste Foy Châtelain. À 30 minutes de Gare de Vaise

ZOOM SUR ARRIETTY, LE PETIT MONDE DES CHAPARDEURS.

Arrietty1

Arrietty, le petit monde des chapardeurs
De Hiromasa Yonebayashi
Animation japonaise
Japon, 2010, 1h34

Date de sortie : 12 janvier 2011

Synopsis

Arrietty Clok est une petite chapardeuse de 14 ans pas plus haute que trois pommes qui vit sous le plancher d’une maison avec toute sa famille. Téméraire et aguerrie dans l’art du vol, comme son espèce l’indique, Arrietty enfreint une règle essentielle en se liant d’amitié avec Shô, un jeune garçon humain.

Arrietty2

A propos du film

Arrietty le petit monde des chapardeurs est le 18ème long métrage du célèbre studio Ghibli. Hayao Miyazaki, qui signe le scénario et supervise le projet, rêvait depuis longtemps d’adapter The Borrowers, une série de romans anglais pour enfants de Mary Norton. Il en a confié la réalisation à Hiromasa Yonebayashi l’un de ses collaborateurs du Studio Ghibli, mais on retrouve tout son univers dans cette d’histoire. Comme tous les films des studios Ghibli,  Arrietty, le petit monde des chapardeurs nous transporte dans un monde rêvé. Bien sûr, avec Miyazaki, la nature est célébrée avec un jardin bruissant, une nature radieuse, luxuriante, à la beauté presque sacrée.

Dans l’univers imaginé par Mary Norton à partir de 1952, les humains cohabitent sans le savoir avec des êtres en tout point semblables à eux, à l’échelle un vingtième. Miyazaki transpose  l’histoire de l’Angleterre du début du XXème siècle au Japon contemporain. Il décide d’implanter la maison où vit Arrietty à Koganei, un quartier de Tokyo (où le Studio Ghibli a son siège) .Il veut ainsi envoyer un message à la jeunesse. Dans une note d’intention rédigée pour le réalisateur, il indique : « Le film montrera aussi comment cette petite famille échappe à un sort catastrophique qui lui est infligé par un humain cruel et est forcée de fuir sa maison et de vivre dans les champs. J’ai l’espoir que ce film offrira un réconfort et encouragera les gens qui traversent ces temps difficiles, chaotiques et incertains… »

La famille d’Arrietty, qui appartient au monde des Chapardeurs est effectivement menacée. Elle vit dans une boîte dissimulée sous le plancher d’une vieille demeure. Les chapardeurs vivent aux dépens de ceux qui ne les entendent pas. Le père fait des incursions chez les humains pour soustraire de minuscules quantités de matériaux ou de nourriture, et la mère en tire le meilleur parti pour tenir un ménage bien traditionnel. La famille est la dernière de son espèce dans le voisinage.

Arrietty

Le héros humain du film, Sho, est un petit garçon qui vit dans l’attente d’une grave opération du coeur. Cet autre être menacé découvre l’existence des chapardeurs et se lie d’amitié avec la petite fille, suscitant l’hostilité d’une vieille domestique qui tiendra le rôle de la sorcière sans laquelle un univers à la Hayao Miyazaki est incomplet. Il faudra bien du courage à la jeune fille pour parvenir à conserver son amitié avec le garçon appartenant au royaume des hommes, chose strictement interdite par les siens, sous peine de voir leur discrète survie compromise.

La bande son n’est pas signée par Joe Hisaishi, mais par une française Cécile Corbel.   Grande admiratrice des films Ghibli, l’artiste a envoyé au studio son deuxième album en 2009, comme simple cadeau. Le producteur Toshio Suzuki, en l’écoutant, a tout de suite été séduit et a donc décidé de lui confier la composition musicale de Arrietty  : »Le studio nous a donné le scénario du film ainsi que les premiers dessins des personnages et des décors dès le mois de mai. Cela est très précieux pour composer. Yonebayashi-san, le réalisateur, a aussi écrit un tas de petits poèmes sur chaque thème qu’il souhaitait voir mis en musique (…). Il nous a décrit en quelques mots les émotions et les sensations qui devaient se dégager des chansons. Artistiquement, cela a été très inspirant, et parfois déroutant (…), » raconte Cécile Corbel. Celle-ci a d’ailleurs participé à la promotion du film à travers tout le Japon, multipliant les interviews et les concerts.

Arrietty, le Petit Monde des Chapardeurs nous offre une grande leçon de vie, porteur d’un message d’espoir malgré un futur incertain, à l’instar de celui des Chapardeurs qui s’efforcent de vivre, obligés de fuir et de s’adapter pour survivre en recommençant à chaque fois de zéro.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s