A L'affiche....

Les optimistes, une réjouissante équipe de volley de 66 à 98 ans

les_optimistes-d7b41Les Optimistes
Réalisé par Gunhild Westhagen Magnor
Avec Gerd Bergersen, Lillemor Berthelsen, Mary Holst Bremstad 
Documentaire
Norvège/suède, 2015, 1h30

Date de sortie 29 avril 2015

Synopsis

« Les Optimistes » est le nom d’une équipe de volley norvégienne hors du commun : les joueuses ont entre 66 et 98 ans ! Bien que ces mamies sportives n’aient pas joué un seul vrai match en 30 ans d’entraînement, elles décident de relever un grand défi : se rendre en Suède pour affronter leurs homologues masculins. Mais avant cela, il faut broder les survêtements, trouver un sponsor, convaincre l’entraîneur national de les coacher, mémoriser les règles qu’elles ont oubliées, se lever au petit matin pour aller courir… Croyez-les : être sénior est une chance, et ces « Optimistes » la saisissent en plein vol !

« Un joli petit film sur une équipe de volley féminine senior dans lequel le sport n’est pas tant une cure de jouvence qu’une manière d’appréhender plus sereinement la fuite du temps. »  AvoirAlire

A propos du film

C’est à l’approche de ses trente ans que l’angoisse de vieillir a rattrapé Gunhild Westhagen Magnor. Au même moment, sa propre mère de 72 ans lui annonce qu’elle commençé à pratiquer le volley-ball et que la plus âgée de ses partenaires avait 96 ans ! La réalisatrice a donc aussitôt voulu rencontrer l’équipe des Opportunistes. Elle est très marquée par cette rencontre et souhaite réaliser un documentaire : « Mon idée était de bousculer les idées reçues autour de l’image que l’on se fait des « seniors ». C’est un âge qu’on aborde habituellement sous l’angle de la solitude ou de la maladie. Au contact de Goro, 98 ans, et de sa vision enthousiasmante de la vie, j’ai donné cette inflexion positive à mon documentaire. »

La réalisatrice fait se succéder les portraits des joueuses – de Goro, la plus âgée, 98 ans à la plus jeune, 66 ans – tout en suivant la préparation du match qu’elle vont disputer contre une équipe senior masculine suédoise. Elle choisit de les introduire de manière frontale : des plans larges face caméra nous font découvrir leurs corps et leur environnement intime. Le film dévoile les préparatifs, les entraînements et les discussions qui précèdent la rencontre. A travers ces images, la réalisatrice nous montre la ténacité de ces femmes, leur manière de concevoir la vie, comment de petits riens peuvent donner du sens et du sourire à la vie.

Cette quinzaine de mamies s’amusent comme des folles en pratiquant leur sport préféré.  Elles sont touchantes lorsqu’elles s’esclaffent de leur maladresses, s’enthousiasment pour le match « international » qu’elles vont jouer contre une équipe suédoise, composée d’hommes. Il s’agit d’une véritable leçon de vie qui montre la force de l’amitié collective. Toutes participent à la préparation du match, que ce soit à la recherche d’un sponsor, la confection des maillots, la révision des règles du jeu, la préparation physique ou l’entrainement. Plus important encore, toutes doivent faire partir de la fête. La joie qu’éprouvent les joueuses à voir qu’elles sont toutes présentes (même les blessées, les malades) lors du départ en car vers la suède montre bien leur état d’esprit..

C’est un film qui fait du bien car il est aux antipodes du discours habituel sur la vieillesse, où dominent le plus souvent l’approche de la fin de vie, la solitude, la maladie, la dépendance. Cette expérience collective transmet un message positif plein d’énergie, de rire.

Depuis la sortie des Optimistes en Norvège, un grand nombre de personnes âgées, très séduites par le film, ont souhaité rejoindre le club de volley-ball. Selon la réalisatrice : « Il y a même une liste d’attente. Tout le monde veut rejoindre l’équipe ! Cinq nouvelles équipes seniors se sont formées en Norvège et un tournoi va même avoir lieu. »

Festivals

« Les Optimistes » a été présenté pour la première fois lors du Festival International de Cinéma à Nyon dans la catégorie « Visions du Réel ». Il a également été diffusé au Festival du Film Documentaire d’Helsinki, en Finlande.

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s