A L'affiche....

Le Souffle, un film russe poétique avec des images et une lumière magnifiques

le-souffle

Le Souffle 
Réalisé par Alexander Kott
Avec Elena An, Karim Pakachakov, Narinman Bekbulatov-Areshev
URSS, 2015, 1h35

Date de sortie 10 juin 2015

Synopsis

Un homme et sa fille vivent paisiblement dans une ferme isolée des steppes kazakhes. Alors que deux garçons, un Moscovite et un Kazakh, se disputent le coeur de la jeune fille, une menace sourde se fait sentir : tout près, on prépare le test de la première bombe atomique soviétique…

« Histoire sans paroles. Le nouveau film du cinéaste russe Alexander Kott est une oeuvre poétique et muette. Au souffle des mots qui viendraient donner des explications aisées sur les liens entre les personnages, le contexte temporel et géographique, l’auteur a préféré favoriser le souffle du vent et des éléments s’éprenant de l’étendue spectaculaire des steppes kazakhes. On pense à Xiu Xiu de Joan Chen ou au Dernier loup de Jean-Jacques Annaud dans cette retranscription à la fois aride et magnifique de paysages désolées qui favorisent la fracture sociale, le décalage avec l’humanité connectée et donc la solitude des âmes peu encline à cette harmonie radicale avec la belle verte. » Avoir Alire

A propos du film

Le Souffle se déroule  en août 1949, dans les jours qui précédent l’explosion de la toute première bombe atomique soviétique dans le  Kazahstan. En effet, à partir de 1949 et pendant les cinquante années qui suivront, les autorités soviétiques procéderont à 456 essais nucléaires dans la région du Semiapalatinsk dans le nord-est du pays. Les populations de cette province seront touchées par un niveau d’irradiation comparable à celui qui suivra la catastrophe de Tchernobyl. Il s’agit d’un véritable traumatisme national que le réalisateur évoque dans son film.

Se déroulant dans les paysages désertiques des plaines kazakhes, Le Souffle est porté par une photographie d’exception, une lumière et une poésie hors du commun Ceci grâce au travail du chef opérateur Levan Kapanadze avec qui Alexander Kott avait déjà collaboré sur la série La Face cachée de la lune.

Alexander réussi le pari de faire un film entièrement muet. Les différents bruits qui ponctuent Le Souffle ont été retravaillés en studio au moment de la postsynchronisation. Concernant le bruit bien spécifique du vent, le réalisateur et son équipe technique ont enregistré quantité de vents au moment du tournage dont ils se sont ensuite servis au moment du montage. Le motif du vent dans le film semble être un enjeu fondamental pour le cinéaste : « Je voulais que la musique naisse du vent pour s’y fondre à nouveau à la fin du morceau.« 

A noter que les acteurs du film sont des non professionnels.


Le souffle

Récompenses et festivals

Il a remporté plusieurs prix dans de nombreux festivals internationaux, dont le Prix de la meilleure contribution artistique au festival de Tokyo, et, plus récemment, le Prix du public au festival d’environnement de Paris.

Le souffle2

Alexander Kott

Né à Moscou en 1973, Alexander Kott s’est passionné très jeune pour la photographie. Dans les années 1990, ses œuvres ont été exposées dans les galeries d’art moscovites ainsi qu’au musée de l’Académie russe des arts du théâtre.

À 21 ans, il se tourne vers le cinéma et obtient le diplôme de l’Institut national russe de la cinématographie. Il débute alors dans le métier avec une série de courts métrages, et notamment Le Photographe et L’Epouvantail, tous deux sélectionnés et récompensés dans de nombreux festivals internationaux dont le Festival de Cannes.

En 2001, il réalise son premier long métrage, Deux Chauffeurs roulaient, qui lui vaut le Prix du meilleur réalisateur au festival Kinoshock. Après des années de travail comme scénariste et réalisateur pour la télévision, il revient au cinéma en 2010, avec la très remarquée La Forteresse de Brest. En 2014, Le Souffle, son troisième long métrage, vient couronner une œuvre d’une esthétique exceptionnelle et porteuse d’un véritable message politique et social.

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s