institut lumière

Du mercredi 10 au dimanche 21 juin, Jour de fête de Jacques Tati, à l’Institut Lumière

Dans le cadre de la rétrospective Jacques Tati, l’Institut Lumière propose de (re)découvrir  « Jour de fête », le chef d’oeuvre de Jacques Tati dans sa version noir et blanc d’origine, restaurée en numérique.

Les séances : Me 10/06 à 16h30 – Ve 12/06 à 19h – Di 21/06 à 16h30

Toutes les informations sur www.institut-lumiere.org

jour de fête

Jour de fête
 De Jacques Tati
 Avec Jacques Tati, Paul Frankeur, Guy Decomble
France, 1949, 1h16, Copie neuve restaurée, n&b
Date de sortie : 4 mai 1949
Date de reprise : 24 juillet 2013 

Synopsis :  

C’est jour de fête à Follainville, petit village du Centre de la France : les forains débarquent sur la grand-place avec leurs roulottes, leur manège et leur fanfare. Un cinéma ambulant est monté et les villageois éblouis découvrent un documentaire sur les prouesses de la poste en Amérique. François le facteur, grand gaillard à la maladresse légendaire, décide de se lancer à son tour dans une tournée à l’américaine

« Dès son premier film, Jacques Tati, qui approche alors de la quarantaine, installe la ligne de conduite de son œuvre à venir : un univers très particulier et patiemment installé. Son comique sera toujours le contraire du « easy-laughing » : il ne cherche jamais à forcer le rire du spectateur, mais à obtenir sa sympathie ­ et l’obtient à force de respect. » – Les Inrocks.

jour-de-fete-jacques-tati-2

Autour du film

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Jacques Tati et son ami Henri Marquet (co-scénariste de Jour de fête) ont dû se réfugier dans une ferme près de Sainte-Sévère-sur-Indre et y passer plusieurs mois. Connaissant donc bien le village, le cinéaste a choisi d’y réaliser son premier long-métrage. Ces six mois de tournage sont considérés comme l’un des grands évènements de l’histoire de Sainte-Sévère-sur-Indre (Follainville dans le film). Une maison dédiée à Jour de fête y a même été ouverte, afin de permettre aux visiteurs de se plonger dans l’univers de Jacques Tati.

Alors que la plupart des films français étaient encore en noir et blanc, Jacques Tati a voulu innover et réaliser le sien en couleurs. Il a donc tourné Jour de fête avec deux caméras : une en noir et blanc et une équipée d’un système expérimental, le Thomsoncolor. Les bobines obtenues grâce à ce dernier n’ont jamais pu être utilisées, les producteurs n’ayant pas les moyens financiers pour les développer. Il faudra attendre 1995 pour découvrir le long-métrage en couleurs, au moment de sa sortie en version restaurée. La version restaurée de 2013 correspond à la version originale de 1949 en noir et blanc.

Après la guerre, la France est dans une situation financière désastreuse et le milieu du cinéma n’échappe pas à ces difficultés. Disposant d’un budget réduit, Jacques Tati a fait appel aux habitants de Sainte-Sévère-sur-Indre, village dans lequel Jour de fête a été réalisé durant l’été 1947. Une bonne façon d’économiser qui donne encore plus d’authenticité au film.

Jour de fête est le premier long-métrage de Jacques Tati. C’est à la suite du succès de son court-métrage L’école des facteurs, tourné en 1946, qu’il se décide à repasser derrière la caméra. Il met à nouveau en scène le personnage de François le facteur, qu’il interprète lui-même.  Le film sort au cinéma le 4 mai 1949 et connaît un succès immédiat en salles.

Jour de fête a su renouveler le genre du burlesque dans le paysage cinématographique français. Ce film au rythme trépidant regorge de gags hilarants, visuels et sonores, devant en grande partie leur force au personnage de François le facteur, interprété avec humour et grâce par Tati. Le réalisateur des Vacances de Monsieur Hulot nous fait pénétrer dans son univers empreint de poésie et de réalisme, de logique et d’absurde, teinté de nostalgie face à un monde rural aujourd’hui disparu. Follainville reste ce village joyeux qui bat à son rythme, loin de la fureur de la ville et de l’influence croissante de l’Amérique.

jour-de-fete-jacques-tati-3

Festival

Festival de Cannes 2013 – Cannes Classics

Fiche technique

  • Réalisateur : Jacques TATI
  • Scénario : Jacques TATI et Henri MARQUET
  • Avec : Jacques TAI, Guy DECOMBLE, Paul FRANKEUR, Santa RELLI
  • Directeurs de la photographie : Jacques MERCANTON et Jacques SAUVAGEOT
  • Musique : Jean YATOVE
  • Producteur : Fred ORAIN
  • Production : FRANCINEX et CADY-FILMS

jour-de-fete-05

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s