A (Re)découvrir

Du 1er juillet au 2 août, le cinéma Le Zola propose un voyage en Italie à travers 5 classiques

classiques de l ete ok affiche5583ed116bccePour le 5e été consécutif, Le Zola vous propose de redécouvrir chaque semaine un grand classique du cinéma.

Et cette année, l’Italie est à l’honneur !

Les étapes du voyage :

  • CINEMA PARADISO : du 1er au 7 juillet
  • LA DOLCE VITA : du 8 au 14 juillet
  • MAMMA ROMA : du 15 au 19 juillet
  • PAIN, AMOUR ET FANTAISIE : du 22 au 26 juillet
  • UMBERTO D. : du 29 juillet au 2 août

Alors, laissez-vous guider et bon voyage avec Anita, Anna, Gina et les garçons….

Les informations pratiques sur www.lezola.com

Le programme détaillé

cinema paradiso aff5583ef3670a26Cinéma Paradiso
Du mercredi 01/07/2015 au mardi 07/07/2015

Italie, France / 1989 / 2h03 / VOSTF
Réalisé par Giuseppe Tornatore , avec : P. Noiret, J. Perrin, S. Cascio
Musique Ennio Morricone, Scénario : Giuseppe Tornatore et Vanna Paoli

Alfredo vient de mourir. Pour Salvatore, cinéaste en vogue, c’est tout un pan de son passé qui s’écroule. A l’époque il passait son temps libre dans la salle de cinéma paroissiale, en particulier la cabine de projection où régnait Alfredo…

« Le scénario de Tornatore est un tire-larmes délicieux et très efficace, plein de rire, d’émotion, de ficelles au service d’une juste cause, celle du cinéma. » (Le Monde)


la dolce vita aff558430c4e24b8La Dolce Vita
Du mercredi 08/07/2015 au mardi 14/07/2015

Italie, 1960, 2h40, VOST
Réalisé par Federico Fellini, avec Marcello Mastroianni, Anita Ekberg, Anouk Aimée

  • Marcello Rubini, a quitté sa province italienne pour Rome dans le but de devenir écrivain. Mais celui-ci est devenu chroniqueur dans un journal à sensations. Il fait donc la tournée des lieux dans lesquels il est susceptible de décrocher quelques scoops afin d’alimenter sa chronique. Un soir, las de la jalousie maladive de sa maîtresse Emma il sort avec Maddalena.

Le lendemain Sylvia, une grande star hollywoodienne fait son arrivée à Rome…

« Cette fresque, devenue monument de l’histoire du cinéma, fit scandale à sa sortie, tout en récoltant sans attendre une Palme d’or à Cannes, en 1960. Le génie de Fellini, c’est de réussir à saisir l’énergie de l’époque, d’en donner la démesure, mais aussi d’en dire, déjà, l’épuisement.  » (Télérama)


mamma roma aff5584318da488aMamma Roma
Du mercredi 15/07/2015 au dimanche 19/07/2015

Italie, 1962, 2h0, VOST
Réalisé par Pier Paolo Pasolini avec  Anna Magnani, Ettore Garofalo, Franco Citti

Mamma Roma, une prostituée d’âge mûr, est libérée de son souteneur à l’occasion du mariage de celui-ci. Elle reprend alors avec elle son jeune fils qui ne sait rien de son ancienne condition, s’installe dans un quartier populaire de Rome et devient vendeuse sur un marché. Alors qu’elle nourrit des espoirs de réussite pour son fils, celui-ci commence à traîner avec les jeunes désœuvrés du quartier….

« Exemple rare et réussi de populisme mythologique, Mamma Roma est un film qui vous serre la gorge : le désespoir de Pasolini y est, déjà, absolu. Son génie aussi ». (Le Nouvel Observateur)


Les classiques de l’été : profitez de l’été pour redécouvrir de grands classiques du cinéma italie

pain amour et fantaisie aff5584328adc35ePain, amour et fantaisie
Du mercredi 22/07/2015 au dimanche 26/07/2015

Italie, 1953, 1h33, VOST
Réalisé par Luigi Comencini, avec Gina Lollobrigida, Vittorio De Sica

Antonio Carotenuto, un maréchal des logis, natif de Sorrente est nommé dans les Abruzzes. Comme tous les hommes du village, il est séduit par la beauté simple et provocante de Maria, la « Bersagliera », une fille très pauvre qui ne possède que son âne. Mais, au fringant maréchal, elle préfère le timide Pietro. Il faut l’intervention de Carotenuto pour que son benêt de carabinier ose se déclarer. Quant au maréchal, il se console avec Annarella, la sage-femme.

 » Tout est léger, gracieux avec un rien d’humour. » Jacques Doniol-Valcroze


Umberto DUmberto D
Du mercredi 29/07/2015 au dimanche 02/08/2015

Réalisé par Vittorio De Sica
Avec Carlo Battisti, Maria-Pia Casilio, Lina Gennari
Italie, 1952, 1h31, VOST

Fonctionnaire à la retraite, Umberto Domenico Ferrari ne parvient plus à subvenir à ses besoins. Accompagné de son chien, le vieil homme passe ses journées à rassembler un peu d’argent pour payer les mois de loyers de retard que lui réclame sa logeuse. Malgré ses efforts, il ne parvient toujours pas à rembourser ses dettes. Se prétendant malade, il parvient à dormir gratuitement à l’hôpital. Mais, de retour dans sa chambre, il découvre qu’elle est en travaux et que son chien a disparu…

« Avec cet « Umberto D. » bouleversant, Vittorio de Sica signa son film favori et l’un des chefs-d’œuvre les plus significatifs du néo-réalisme italien. » (Zurban)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s