A la une

Ciné Fabrique, une école de cinéma ouvre ses portes à Lyon

La Ciné Fabrique,  École Nationale Supérieure de Cinéma et de Multimédia, ouvre ses portes à Lyon en septembre 2015. Dans une réelle volonté de mixité sociale, cette école, gratuite et diplômante, offre à trente jeunes de 18 à 25 ans une formation en trois ans avec cinq parcours.

Une école de cinéma pour tous

cin-fabrique (1)L’école est accessible par concours. Elle  est présidée par Adderrhmane Sissako, le réalisateur de Timbuktu.  Elle donne accès à une formation artistique et technique de haut niveau en 3 ans. L’enseignement s’organise autour de 5 parcours: image, son, scénarios, montage et production, puis la troisième année d’études s’effectue en alternance.

L’école est ouverte à 30 jeunes de 18 à 25 ans issus de la diversité sociale, culturelle et géographique, sans à priori de parcours ou de diplômes. C’est la motivation et l’ambition professionnelle des candidats qui sont valorisées dans le cadre d’une pédagogie axée sur une dynamique d’échange et d’un enseignement dispensé par des professionnels.

C’est aussi la seule école à proposer la dernière année de formation en alternance afin de professionnaliser l’étudiant, après une première année de tronc commun et une deuxième année de spécialisation. Un partenariat avec l’université de Lyon 2 permet à la formation d’avoir un statut de diplôme d’Etat.


« Dans la culture Mandingue pour interpeller un enfant dont on ne connaît pas le prénom on l’appelle Karamôko qui veut dire Maître… Un enfant connaît 
toujours quelque chose qu’on ne sait pas. C’est le sens de l’école, en y venant chacun apporte avec lui un enseignement. L’étudiant n’est pas seulement celui qui peut apprendre, c’est aussi celui qui enrichit l’autre. Tout ce qui se fait de beau, de fort nait d’une rencontre. Sans rencontre il n’y aurait même pas une fleur. Une école doit être ce lieu de la rencontre. »  Adderrhmane Sissako, président de la Ciné Fabrique

cinc3a9-fabrique

Les métiers enseignés : 5 pôles

Le parcours écritures – scénarios :

Écritures de scénarios de fiction mais aussi des documentaires et des formes innovantes: multimédia, web, séries TV, docu-fictions…

Le parcours image:

Chef opérateur, cadreur, assistant caméra. Chaque étudiant devra donc être en mesure de proposer un point de vue cinématographique sur le cadre et la lumière. Il sera capable de mettre techniquement en œuvre ses partis-pris tout en étant par ailleurs en mesure de tenir une place d’assistant caméra sur un plateau.

Le parcours son:

Ingénieur du son, assistant son, monteur son, mixeur. Là aussi il s’agit d’une formation complète puisque les étudiants seront formés non seulement à la prise de son (fiction, documentaires) mais aussi à la post-production sonore.

Le parcours montage:

Maîtrise technique et surtout sens de la narration, du rythme tant pour la fiction que le documentaire. Mais aussi techniques liées à la fabrication de sites Web, d’écritures multimédia et interactives. Ainsi que l’étalonnage image (cours communs avec le pôle image).

Le parcours production:

Producteur, directeur de production, régisseur, assistant à la mise en scène. Formation juridique, financière, organisationnelle et artistique. Alors que de plus en plus de jeunes producteurs sortent d’écoles de commerce, cet enseignement mettra au centre de la pédagogie le dialogue artistique avec la réalisation.

La direction d’acteurs sera un enseignement transversal accessible à tous les étudiants dès les deux premiers semestres du tronc commun.


Catégories :A la une

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s