A L'affiche....

La Nina del fuego, un film atypique et complexe

la_nina_de_fuego_affiche-2145b

La niña del fuego
Un film de Carlos Vermut
Avec Luis Bermejo, Lucia Pollan, Barbara Lennie
Espagne – 2h07 – 2014
Date de sortie : 12 août 2015

Meilleur film et meilleur réalisateur au festival de San Sebastian 2014

Description

Bárbara est une belle femme vénéneuse, passionnelle et psychologiquement instable. Nombreux sont ceux attirés par son magnétisme, que son mari tente de contenir en l’enfermant chez eux. Ainsi en va-t-il de Damiàn, son ancien voisin, qui n’ose sortir de prison de peur de la revoir. Quant à Luis, père célibataire au bord du gouffre, il ne réalise pas qu’en voulant la faire chanter, il joue dangereusement avec le feu… .

Barbara Lennie a reçu le Goya (César espagnol) de la meilleure actrice pour sont interprétation dans La niña del fuego.

la_nina_de_fuego_1-7604b

La Niña de Fuego : Photo Bárbara Lennie

« Il y a une scène dans La Niña de fuego, dans laquelle le personnage d’Oliver explique pourquoi en Espagne la corrida est encore largement accepté par la population. L’Espagne est un pays où le conflit entre le rationnel et l’émotif n’est pas encore complètement résolu, d’où la fascination pour le portrait de la lutte entre l’instinct et la raison qui a lieu dans les arènes. La Niña de fuego est né de l’obsession pour cette lutte, qui, en grande ou petite partie, fait partie de chaque être humain, faisant de nous des êtres en conflit éternel. » (Carlos Vermut)

Lire une critique du film : ici

la_nina_de_fuego_5-b580a

« Les personnages sont ici tous instrumentalisés et sous influence. Chacun veut quelque chose et est prêt à tout pour l’obtenir. Dans ce film non linéaire et énigmatique, plusieurs actes mettent en vedette un personnage en particulier. Chaque partie montre comment trois personnages vont se rencontrer et changer l’existence des uns des autres, pour le meilleur mais surtout pour le pire. Dans une narration pleine de coupures, où chaque ellipse montre comment chacun passe facilement de victime à coupable, le public pourra rapidement se sentir égaré. Les clés de compréhension sont rares et ne livrent pas toutes les explications. Certes, il est agréable de devoir réfléchir, de se questionner sur chaque situation, dans un film qui dissimule au lieu de montrer. Mais à force de perdre son spectateur dans des symboles et des situations parfois rocambolesques, on finit par ne plus comprendre le dessein du film ni même l’objectif du réalisateur. Ne reste plus alors qu’à se concentrer sur les rares éléments de ce film qui pourraient permettre de le comprendre, qui s’inspire du cinéma coréen où intrigues et personnages sont indissociables.

Film atypique dont la noirceur inquiète et interroge sur notre attitude au sein de la société, La Niña de Fuegosemble se demander si l’enfer, ce n’est définitivement pas l’autre. » Avoir ALire 

Carlos Vermut

La-Nina-de-fuego-rCarlos Vermut a étudié illustration à l’école d’art Número diez à Madrid, faisant ses premiers pas en tant qu’illustrateur pour El Mundo. Il gagne le Injuve comic award en 2006, publiant ensuite sa première bande dessinée, El banyán rojo. En 2008, il crée la série télévisée Jelly Jann, et l’année suivante gagne la septième édition du Notodofilmfest avec son premier court métrage Maquetas. La même année, il réalise son deuxième court métrage, Michirones. En 2011, il fonde sa société de production Psicosoda Films et produit son premier long métrage, Diamond Flash, à travers la plateforme en ligne Filmin movie platform. En 2012, il écrit et réalise le court métrage Don Pepe Popi et publie la bande dessinée Cosmic Dragon. La Niña de fuego, son deuxième long métrage, est une tragicomédie glaçante qui a raflé les prix du meilleur film et du meilleur réalisateur lors de la 62e édition du Festival de San Sebastián… Loin d’être un hasard…

Cinéaste atypique et original, Carlos Vermut a fait souffler un vent de folie sur le cinéma espagnol en seulement deux films ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s