Évènement

[Tourné à Lyon] Fatima de Philippe Faucon, en Avant-première dans de nombreuses salles lyonnaises.

fatima4

Le nouveau film réalisé par Philippe Faucon  (Samia, La Trahison, Dans la vie, La Désintégration …) est librement adapté du récit autobiographique “Prière à la Lune” de Fatima Elayoubi. Une évocation de la vie d’une femme de ménage originaire du Maghreb qui élève seule ses filles adolescentes nées en France. Avec « Fatima », Philippe Faucon pose la question de l’intégration et du décalage entre les générations d’immigrés.

En attendant sa sortie nationale, le 7 octobre prochain, Fatima va être projeté, en avant première, dans de nombreuses salles de la région lyonnaise.

Dans le cadre du Meilleur de la Quinzaine

  • Le jeudi 10 septembre à 20h30, au cinéma Le Zola (Villeurbanne)

En présence de Philippe Faucon

  • Le 21 septembre au cinéma Comoedia et au cinéma Gérard Philipe (Vénissieux)
  • Le 22 septembre au Alizés (Bron)
  • Le 24 septembre Ciné Chaplin à Rive-de-Gier à 20h30

En présence de Soria Zeroual

  • Le 29 septembre au Cinéma Jean Carmet à Mornant

 Dans le cadre de la Quinzaine Femmes-Hommes avec la participation du PU de Ste-Foy-lès-Lyon

  • Le Samedi 3 octobre 20h au Ciné-Mourguet (Ste-Foy-lès-Lyon)

Fatima a été tourné à Lyon durant l’été 2014 et à Marseille.  Le réalisateur Philippe Faucon a confié le rôle titre de son dernier film à une mère de famille de Givors, près de Lyon, Soria Zeroual.

A l’occasion de la projection du film à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2015, Philippe Faucon s’explique sur le choix de Soria Zeroual pour le rôle de Fatima :

Pour Soria, cette première expérience de comédienne est l’occasion de témoigner des difficultés de son quotidien, liées notamment à la barrière de langue rencontrées dans de nombreuses familles d’immigrés.

© France 3 RA

Soria Zeroual © France 3 RA

Petit aperçu du tournage de FATIMA à Lyon grâce à ARTE.  Entretien avec Philippe Faucon et Kenza Noah Aïche à visionner : ici

Fatima6

L’histoire

Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés.Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s