actualité

Vendredi 23 octobre, Foot et Cinéma au CinéDuchère

Séance Passeurs d’images Foot et Cinéma, vendredi 23 octobre à partir de 14h au CinéDuchère. Séance organisée en partenariat avec le centre social de la Sauvegarde et l’AS Duchère.

Au programme :  

  • 14h : démonstration de jongle par les stagiaires de l’AS Duchère, parking avenue Andreï Sakharov
  • 14h30 : Projection du film Les petits princes
  • 16h30 : échange autour d’un goûter

Toutes les informations pratiques sur www.cineduchere.fr
CinéDuchère, 308 avenue Andreï Sakharov 69009 Lyon (tel : 04 72 17 00 21)

LEs petis princes

Les Petits princes
De Vianney Lebasque
Avec Paul Bartel (II), Reda Kateb, Eddy Mitchell
France, 1h30, 2013
Date de sortie : 26 juin 2013

Synopsis :

JB, jeune prodige de 16 ans, est le dernier à intégrer le centre de formation où évoluent les plus grands espoirs du ballon rond. Entre l’amitié, la compétition, les rivalités et son attirance pour Lila, une jeune fille passionnée de street art, JB va devoir se battre malgré le lourd secret qui pourrait l’empêcher d’atteindre son rêve.

LEs petis princes1

A propos du film

Les Petits princes est le premier film de Vianney Lebasque. Il exerce le métier de monteur et a participé à la réalisation de plusieurs making of, bandes annonces (notamment celle de la saison 2 de Bref) et webseries. Il a également remporté le prix Publicis pour son court-métrage « Unza Unza » en 2007, ce qui lui a permis de rencontrer le producteur Marc-Etienne Schwartz.

Pour écrire le scénario des Petits princes, Vianney Lebasque s’est inspiré de sa propre expérience. Lorsqu’il était jeune, il désirait à tout prix devenir footballeur professionnel. Mais à cause d’une blessure faite à l’âge de seize ans, il a dû renoncer à son rêve. Amateur de films et de musique, il a finalement opté pour une carrière dans le cinéma. Le réalisateur montre donc, avec ce premier long-métrage, un monde qu’il a lui-même bien connu : celui des centres de formation de football.

Afin de rendre son film le plus réaliste possible, Vianney Lebasque a choisi des comédiens sachant déjà jouer au football. Dès le casting, il leur a demandé leur niveau et les a ensuite fait jouer sur un terrain en compagnie de leur futur entraîneur. Aucun trucage n’a été utilisé pour Les Petits Princes. Paul Bartel et Samy Seghir réalisent donc eux-mêmes les gestes techniques qu’on voit à l’écran.
Pour recruter des figurants, Vianney Lebasque s’est adressé à deux clubs de football de la banlieue parisienne. Les joueurs ont ainsi apporté une nouvelle touche d’authenticité au film.

Certaines scènes des Petits princes ont été tournées au Camp des Loges, le centre d’entraînement du Paris Saint-Germain. Vianney Lebasque n’a cependant pas voulu utiliser l’image du club de la capitale, ayant conscience qu’il risquait de rebuter une partie des amateurs de football. Le réalisateur et son équipe ont donc déguisé les lieux afin qu’ils ne soient pas reconnaissables et ont inventé un club pour les besoins du film.

Dans Les Petits princes, JB tombe amoureux de Lila, une jeune fille passionnée par le street art. Un élément du scénario qui donne l’occasion au public de voir au cinéma le travail de l’artiste Fred Le Chevallier. Le dessinateur expose ses œuvres en les collant dans les rues de Paris depuis trois ans et demi.

Eddy Mitchell, le chanteur des « Chaussettes noires » poursuit sa carrière au cinéma en interprétant un coach dans Les Petits princes

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s