Évènement

Samedi 28 novembre, Itinéraires en présence du cinéaste Laurent Hasse, à la MLIS

Visuel-Nous-allons-vous-en-faire-voir-Rouge-1-300x108Samedi 28 novembre 2015 A 16h, à la Maison du Livre de L’Image et du Son, projection de deux films emplis d’humanité et d’énergie suivie d’une rencontre avec le cinéaste LAURENT HASSE. 

Dans le cadre de son rendez-vous « Nous allons vous en faire voir », la MLIS vous propose de découvrir  Toute ma vie, j’ai rêvé de Christophe Otzenberger suivi de Le Bonheur… terre promise de Laurent Hasse. 

Laurent Hasse et Christophe Otzenberger partent en voyage à la rencontre de l’Autre et collectent des fragments d’existence au gré de leurs rencontres avec des inconnus qui se racontent et leur confient leur vision du bonheur, leurs désillusions, leurs rêves, leur regard sur leur propre existence…

Derrière la thématique du voyage et à travers les propos de ces gens ordinaires ou « anti-héros », s’esquissent délicatement des vécus, ceux des filmés mais aussi des « filmeurs », se révèlent deux films authentiques et intenses dont l’essence même n’est autre que l’Humain et la Vie.

Informations Pratiques

La Maison de L’Image et du Son
247 cours Émile Zola 69100 Villeurbanne (Ligne A – station Flachet) – tél. 04 78 68 04 04,
Entrée libre et gratuite.

LES FILMS

À 16h : Toute ma vie, j’ai rêvé…

un film documentaire écrit et réalisé par CHRISTOPHE OTZENBERGER (2014, 80 min)

Toute ma vie j'ai reve B cop. Ladybird Films

Toute ma vie, j’ai rêvé… est un road-movie décalé qui traverse des paysages physiques et mentaux. Christophe Otzenberger veut titiller nos rêves et nos désirs engourdis qui en disent parfois plus long que nos actes. Ayant transformé une vieille caravane en mini-studio de cinéma, il part sillonner la côte d’Opale et propose aux gens de venir dans son studio ambulant, discuter avec lui de la vie, pas seulement de celle que l’on vit mais aussi de la vie qu’on aurait tant aimé vivre. Après une manufacture de dentelles, le cinéaste plante sa caravane devant un café des sports, un jeu de Loto, sur le port de Boulogne-sur-Mer, devant une salle des fêtes en fête, un club de majorettes, une maison de retraite… Les rencontres au hasard du voyage deviennent des rencontres pour de vrai. L’intimité s’installe et les témoignages se déploient.

« (…) La générosité de son regard est pour beaucoup dans la force du film, qui offre à l’expression des uns et des autres l’occasion de s’épanouir pour témoigner de ce qu’ils sont. De nous donner accès à leur intimité sans, à aucun moment, verser dans l’impudeur. Un film dont la justesse tient à la précision d’un montage attentif au mouvement et au souffle de paroles subtilement agencées. Mais aussi (plus encore) à l’alliance de tact et de curiosité, qui signe la relation particulière et propice à la confidence du « filmeur » aux filmés. » (…)  François Ekchajzer, Télérama, 09/06/15

Toute ma vie j'ai reve A cop. Ladybird Films

Christophe Otzenberger est auteur, acteur, scénariste, réalisateur de films documentaires et de fiction. Il a notamment réalisé La Conquête de Clichy (1995), Une journée chez ma tante (1996) Fragments sur la misère (1998), En cas d’urgence (1999), Autrement (2001), Itinéraires (2006) et Voyage au cœur de l’alcool(isme) (2010).

À 17h45 : Le Bonheur… terre promise

un film documentaire marché, écrit et réalisé par LAURENT HASSE (2011, 91 min)

suivi à 19h20 d’une rencontre avec le réalisateur

MP12 Affiche LBTP avec date.indd

L’idée de départ est simple, elle consiste à effectuer une traversée de la France, seul et à pied, avec pour tout bagage une caméra. C’est l’itinéraire que Laurent Hasse a choisi pour son film. Il a décidé de suivre le tracé de la « Méridienne verte », ligne imaginaire et symbolique qui traverse le pays de la frontière espagnole à la mer du Nord. Une seule et même notion habite son expédition : une réflexion sur le bonheur et le sens de la vie. Effectuant une traversée de la France, j’irai à la rencontre « des Frances », les pièces d’un puzzle les petits bouts d’humanité qui, mis ensemble, constituent ce pays. Durant plusieurs mois, cheminant vers le Nord, je n’aurai d’autres objectifs que d’aller vers l’Autre. J’entrerai dans sa vie, à moins que cela ne soit le contraire, allez savoir. Au gré de la balade, j’essuierai des refus, je verrai des portes s’ouvrir, on me donnera le gîte, le couvert parfois, mais surtout la confiance, la franchise. (…) Le film se veut donc un carnet de bord dont l’échange sera l’oxygène, une chronique de voyage fascinée par les propos et les visages des gens ordinaires. Il souffle sur ce projet un agréable parfum de liberté : la photographie intime et subjective du pays où je renais. (…) Laurent Hasse

le-bonheur-terre-promise B cop. La Bascule

Au hasard des rencontres, Laurent Hasse a cueilli un bouquet de visages, de paroles et d’expériences, fabriqué une émouvante topographie humaine. Partout, il a cherché les pépites d’un même filon mystérieux et mouvant : le bonheur. De ce mot banal, insaisissable, le cinéaste a fait le moteur de son voyage, la source de sa réflexion et de sa curiosité pour l’Autre. De l’aïeule pyrénéenne; penchée à sa fenêtre, au gamin des cités, en passant par une tribu néo-rurale, il dessine, en pointillés, une fresque sensible et contemplative, une trajectoire insolite, entre aventure sociologique et poème introspectif. Cécile Mury – Télérama, 26/12/12

Laurent Hasse travaille comme réalisateur pour la télévision et le cinéma. Il a notamment réalisé Propos de voisins (1991), Frigos (1992), L’âge d’or (1996), L’heure H. (1998), Sur les cendres du vieux monde (2001), Aimé Césaire (2007).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s