Festival

Du jeudi 21 au dimanche 24 janvier 2016, Festival Sport, Littérature et Cinéma

festival sport cinéma litérraturePour la troisième année, le Festival Sport, Littérature et Cinéma se tiendra à l’Institut Lumière du jeudi 21 au dimanche 24 janvier.

A l’affiche de cette édition :

Des hommages à des sportifs avec une soirée d’ouverture en présence de Raymond Poulidor, un hommage au pilote Giacomo Agostini, une invitation au judoka Thierry Rey et au boxeur Louis Acariès…

Des classiques du cinémaGentleman Jim de Raoul Walsh, La Légende du grand judo d’Akira Kurosawa.

Des films documentaires ou de fictions : Steve McQueen : The Man et Le Mans de John McKenna et Gabriel Clarke;  Poulidor Premier de Patrick Jeudy; Pour un maillot jaune de Claude Lelouch; Continental Circus de Jérôme Laperrousaz ,The Damned United de Tom Hooper.

Une nuit Rocky avec  les 4 premiers volets de la saga de John G. Avildsen et Sylvester Stallone,  Free to Run de Pierre Morath, Good Luck Algeria de Farid Bentoumi.  Notons que l’avant-première de Creed – L’Héritage de Rocky Balboa de Ryan Coogler aura  lieu avant le festival, lundi 11 janvier.

Les avant-premières de Free to Run de Pierre Morath , Good Luck Algeria de Farid Bentoumi.

Un Ciné-concert à l’Auditorium de Lyon, en pré-festival, le jeudi 7 janvier, avec Vive le sport d.e Fred C. Newmeyer avec Harold Lloyd accompagné par l’Orchestre national de Lyon.

Des invités écrivains, journalistes, sportifs, cinéastes : Raymond Poulidor, Claude Lelouch, Giacomo Agostini, Thierry Rey, Louis Acariès, Sami Bouajila, Farid Bentoumi, Gérard Houllier, Jean-Marie Leblanc, Benoît Heimermann, Adrien Bosc, Patrick Jeudy, Gérard et Julien Camy, Vincent Duluc, Philippe Brunel, Jean Durry, Jérôme Laperrousaz, Pierre Morath, Antoine de Baecque, Cécile Coulon …

Un colloque Animé par Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière.

Une exposition dans la galerie photo de l’Institut Lumière Chic le sport ! de Jacques-Henri Lartigue.

Un salon du livre de sport avec éditeurs, auteurs… et amateurs.

 

Les informations détaillées sur www.institut-lumiere.org

 

LE PROGRAMME


Jeudi 21 janvier


Raymond-Poulidor

19h SOIRÉE D’OUVERTURE – HOMMAGE À RAYMOND POULIDOR
En présence de Raymond Poulidor, Claude Lelouch et Patrick Jeudy

Pour un maillot jaune de Claude Lelouch (1965, 27min)
Suivi de
Poulidor Premier de Patrick Jeudy
(2015, 1h33, documentaire inédit en salle)

L’épopée de Raymond Poulidor, l’une des icônes du cyclisme mondial… Il a figuré parmi les plus grands cyclistes du monde pendant presque deux décennies sans remporter une seule fois le Tour de France. Tout a concouru à l’empêcher de gagner : coup du sort, rivalité étouffante avec Jacques Anquetil ou Eddy Merckx. Ses défaites l’ont paradoxalement fait entrer dans la légende. En effet, s’il y a un terrain sur lequel « Poupou » devançait largement ses adversaires, c’est bien celui de l’amour du public, toujours palpable quarante ans après. Un récit narré par François Morel.


Vendredi 22 janvier


10h30-13h / 15h-18h
COLLOQUE CINÉMA, SPORT ET LITTÉRATURE
Animé par Thierry Frémaux
(Entrée libre, inscription recommandée, salle 2)

Benoît Heimermann (éditeur, auteur de Les Champions d’Hitler, Stock), Jean Durry (historien, auteur de Le Chant du sport, La Table ronde), Adrien Bosc (Fondateur de Desports, auteur de Constellation, Stock), Pierre-Yves Thouault (Directeur adjoint du cyclisme d’ASO/Tour de France), Jean-Marie Leblanc (ancien directeur du Tour de France), Gérard Camy (historien du cinéma, coauteur deSport&Cinéma, Du Bailly De Suffren, à venir), Julien Camy (coauteur de Sport&Cinéma, Du Bailly De Suffren, à venir), Vincent Duluc(journaliste à L’Equipe, auteur de Un printemps 76, Stock), Philippe Brunel ( journaliste à L’Equipe, auteur de Vie et mort de Marco Pantani,Grasset), Antoine de Baecque (historien du cinéma, auteur de La Traversée des Alpes, Gallimard), Cécile Coulon (auteur de Le Coeur du Pélican, Viviane Hamy).


Agostini-Giacomo-Agostini

19h30 INVITATION À GIACOMO AGOSTINI
Continental Circus de Jérôme Laperrousaz (1972, 1h43)
En présence de Giacomo Agostini et Jérôme Laperrousaz

Au coeur des circuits et des courses de motos en Europe. Le face-à-face entre Giacomo Agostini, champion du monde, et Jack Findlay, « éternel second ». Un film mythique, pour la première fois en copie numérique. […]

Un film rare et culte sur le championnat du monde de moto.
Sur une musique signée par le groupe Gong, un objet chéri des amateurs

à découvrir dans le cadre du festival Sport, littérature et cinéma.


Samedi 23 janvier


10h30 Afree-to-runVANT-PREMIÈRE
Free to Run de Pierre Morath (2015, 1h30)
En présence de Pierre Morath

L’histoire méconnue d’un sport qui fait désormais partie de nos vies : la course. Des premiers joggeurs vus comme des extra-terrestres, aux combats des femmes pour le droit de courir, en passant par la naissance des marathons…

Un récit passionnant, aux archives étonnantes, narré par Philippe Torreton. […]

Sortie en salles le 13 avril 2016.



Michael-Sheen-as-Brian14h30 FOOTBALL
The Damned United de Tom Hooper (2009, 1h38)
En présence de Gérard Houllier

Histoire d’une légende : les 44 jours durant lesquels, en 1974, Brian Clough a entraîné l’équipe championne du football  anglais, Leeds United… L’un des meilleurs films contemporains sur le foot. […]

 

 


17h ÉCRIRE LE SPORT  – RENCONTRE AVEC DES ÉCRIVAINS
Animée par Thierry Frémaux
(entrée libre, inscription recommandée)

Suivie d’un coup à boire et signatures des auteurs, au salon du livre, rue du Premier-Film (en face du Hangar)


Gentleman-Jim-import

19h À L’ORIGINE DU SPORT (1- BOXE)
Gentleman Jim de Raoul Walsh (1942, 1h44)
En présence de Louis Acariès

Employé de banque, un jeune homme d’origine modeste se lance dans la boxe et tombe amoureux de l’inaccessible fille de son employeur. Peu à peu, il gagne ses combats et progresse vers les cimes de la compétition… L’un des tout premiers films sur la boxe, sport qui inspirera par la suite d’innombrables films. « Une chronique jubilatoire autour des conquêtes d’un self made man. C’est aussi un formidable festival de mouvements, de comportements, de petites idées étranges, qui permettent à Errol Flynn de se déplacer avec une égale dextérité sur le ring et à travers les couches sociales d’une San Francisco encore préservée du puritanisme et de la respectabilité.

Jubilatoire, l’un des tout premiers films sur ce sport.


Rocky 121h30 NUIT ROCKY

La célébrissime saga du boxeur le plus tenace de l’histoire, à découvrir sur grand écran, toute une nuit. « Eye of the tiger »…!

Croissants au petit matin.

Rocky de John G. Avildsen (1976, 1h59)
Dans les quartiers populaires de Philadelphie, Rocky Balboa travaille pour Tony Gazzo, un usurier, et dispute de temps à autre, pour quelques dollars, des combats de boxe sous l’appellation de « l’étalon italien ». Pendant ce temps, Apollo Creed, le champion du monde de boxe catégorie poids lourd, recherche un nouvel adversaire pour remettre son titre en jeu…

Rocky II de Sylvester Stallone (1979, 1h59)
Après avoir fait trembler le champion Apollo Creed, Rocky Balboa obtient le droit de l’affronter à nouveau. Apollo Creed ne supporte en effet pas d’avoir été ainsi bousculé…

Rocky III, l’œil du tigre de Sylvester Stallone (1982, 1h39)
Rocky Balboa est aujourd’hui un champion respecté. Mais lorsqu’il perd contre un nouveau venu sur le circuit, c’est Apollo Creed lui-même qui va venir à sa rescousse et lui redonner le goût du combat et de la victoire…

Rocky IV de Sylvester Stallone (1985, 1h31)Apollo Creed, ancien adversaire et dorénavant ami de Rocky Balboa, est tué sur le ring par le boxeur russe Ivan Drago. Se reprochant de n’avoir pu sauver son camarade à temps, Rocky va demander un combat contre Ivan Drago afin de le venger…


Dimanche 24 janvier


LEGENDE-DU-GRAND-JUDO10h30 À L’ORIGINE DU SPORT (2- JUDO)
La Légende du grand judo d’Akira Kurosawa (1942, 1h18)

En 1882, Sanshiro Sugata débarque dans un port japonais pour apprendre le jiu-jitsu auprès du maître Momma. Mais c’est finalement le judo, par l’intermédiaire d’un autre grand maître, qu’il choisira. Entre les deux écoles, l’affrontement sera sévère…

Le premier film de Kurosawa, sur la naissance du judo en 1882. Une oeuvre puissante, pleine de maîtrise et d’inventivité, et un regard précis sur cette discipline. Projection exceptionnelle de ce film très rare ! […]


LE-MANS14h30 HOMMAGE À STEVE MCQUEEN
Steve McQueen : The Man et Le Mans de John McKenna et Gabriel Clarke (2015, 1h42)
Avec Steve McQueen, Chad McQueen, John Sturges, Neile Adams, Lee H. Katzin

En 1971, Steve McQueen, au faîte de sa gloire hollywoodienne après L’Affaire Thomas Crown et Bullitt, fou de sports automobiles, veut allier ses deux passions dans ce qui serait « le film ultime de course automobile », et qui deviendra Le Mans… Retour sur la genèse d’un film au tournage cauchemardesque, tourné en partie pendant les 24h du Mans.

Entretiens, archives d’époque et rushes originaux du film que l’on croyait perdus, images rares de l’acteur, composent ce passionnant documentaire alliant sport et cinéma.


Good Luck Algeria 317h AVANT-PREMIÈRE
Good Luck Algeria de Farid Bentoumi (2016, 1h28)
En présence de Sami Bouajila et Farid Bentoumi

Sam et  Stéphane, deux amis d’enfance, conçoivent avec passion des skis haut de gamme. Soumise à une rude concurrence, leur entreprise est en péril. Pour la sauver, ils se lancent dans un pari fou : qualifier Sam aux Jeux Olympiques d’hiver sous la bannière du pays d’origine de son père, l’Algérie. Au-delà de l’exploit sportif, ce défi improbable va pousser Sam à renouer avec ses racines…

Sortie en salles le 30 mars 2016.


 Du 13 janvier au 13 mars 2016


EXPOSILartigueTION À LA GALERIE PHOTO DE L’INSTITUT LUMIÈRE
Chic, le sport ! de Jacques-Henri Lartigue

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s