Festival

[Ciné O’Clock] A découvrir le merveilleux « Chant de la mer » de Tomm Moore

Le Chant de la mer de Tomm Moore (Brendan et le secret de Kells) film d’une grande beauté que nous aimons beaucoup, sera l’objet de la séance jeune Public du Festival Ciné O’clock, qui se déroulera, au cinéma Le Zola du samedi 6 au dimanche 14 février.

La projection aura lieu Samedi 13 février à 14h.  Avant la séance, pour se mettre dans l’ambiance du film, lecture à plusieurs voix, d’extraits de contes celtiques par la commission Jeune Public de l’Association Pour le Cinéma.

Le programme complet du festival :  ici

Le chant de la mer

Le Chant de la mer
Un film de Tomm Moore
Avec les chansons et la participation exceptionnelle de Nolwenn Leroy

Animation,
France/Irlande, 2014, 1h23

A partir de 6 ans

Date de sortie 10 décembre 2014

 DESCRIPTION

Ben et Maïna vivent avec leur père tout en haut d’un phare sur une petite île.  Pour les protéger des dangers de la mer, leur grand-mère les emmène vivre à la ville. Ben découvre alors que sa petite  soeur est une selkie, une fée de la mer dont le chant peut délivrer les êtres magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux. Au cours d’un fantastique voyage, Ben et Maïna vont devoir affronter peurs et dangers, et combattre la sorcière pour aider les être magiques à retrouver leur pouvoir.

Après Brendan et le Secret de Kells, Tomm Moore nous offre une nouvelle aventure initiatique inspirée des contes et légendes celtiques. Magnifique !

Voir la bande annonce

Le chant de la mer1

LES ORIGINES DU FILM

« C’est en vacances, sur la côte ouest irlandaise dans le conté de Dingle, avec mon fils Ben, alors âgé de 10 ans, que l’idée du Chant de la mer est née. Un matin, nous avons découvert de nombreux phoques échoués sur la plage. J’avoue que cette vision nous a profondément choqués. Ce massacre avait été perpétré par les pêcheurs qui les tenaient pour responsables de la raréfaction des poissons. Ce raisonnement est non seulement scientifiquement absurde mais le massacre des phoques n’a jamais fait revenir les poissons…
Longtemps considérés comme des créatures sacrées, les phoques appartiennent depuis des siècles aux légendes celtes. Les marins pensaient qu’ils incarnaient l’âme des disparus en mer. Aujourd’hui leur espèce est menacée et ces légendes sont également en voie de disparition. Pourtant elles ne cessent de donner un sens à notre monde. Le Chant de la mer revisite ces légendes en s’inspirant entre autres de  celle des Selkies. »  Tomm Moore

Le chant de la mer2

LES SELKIES

Les Selkies sont des créatures mythologiques, mi-femme mi-phoque. Revêtues de leur manteau en peau de phoque, elles se transforment au contact de l’eau. Lorsqu’un homme tombe amoureux d’une Selkie, il cache son manteau pour l’empêcher de retourner dans la mer. Mais sur terre, une Selkie perd sa voix. Dans Le Chant de la mer, Bruna est une Selkie. Son personnage est interprété par Nolwenn Leroy. Nolwenn s’est véritablement investie dès la fabrication du film, en participant notamment à l’écriture des chansons.

Le chant de la mer3

HALLOWEEN

« Le récit s’inspire d’une partie de mon enfance en Irlande. Le film commence le 30 octobre et se termine le 31 octobre, jour d’Halloween. Autrefois, cette nuit-là, il était possible de communiquer avec l’Autre Monde… Je me souviens très précisément d’Halloween, des feux de joie, des déguisements… Nous étions dans les années 1980 et pourtant tout semblait encore empreint de croyances et de superstitions autour de l’existence de mondes parallèles ! Dans Le Chant de la mer, le jour d’Halloween est le jour où les hiboux de Macha peuvent surgir de l’Autre Monde et c’est précisément le jour où Ben parvient à passer de l’autre côté du miroir. » Tomm Moore

TOMM MOORE

Storyboarder, animateur, graphiste, illustrateur et réalisateur, Tomm Moore évolue dans le monde de l’animation depuis le tout début des années 2000. Depuis la création de sa société Cartoon Saloon en 1999 (en association avec Paul Young et Nora Towmey), Tomm Moore a travaillé sur presque tous les projets de la société que ce soit en tant que réalisateur, storyboarder, animateur, créateur graphique de personnages ou encore en tant qu’illustrateur.

La réalisation de son premier long métrage Brendan et le secret de Kells achevée (2008), il travaille à l’adaptation en bande dessinée du film. Il enchaîne avec le développement du film Le Chant de la mer.

En tant que réalisateur, outre le long-métrage Brendan et le secret de Kells (2008), Tomm Moore a signé les courts-métrages d’animation Couch Potato et Dress Rehearsal, une comédie muette où une baguette magique devient réelle. Ce dernier a été récompensé du Prix UIP du Meilleur Réalisateur en 2001. Il a également été directeur artistique sur les oeuvres Cuilin Dualach de Nora Towmey (2004) et An Oscailt (2004). De plus, il a réalisé les illustrations du livre d’images An Sclabhai de Clo Mhaigh Eo, qui raconte la légende de St-Patrick (2002). Il collabore aussi au film participatif Le prophète qui sortira prochainement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s