Séance Spéciale

Projection du Chanteur en présence du réalisateur, samedi 5 mars au Ciné Mourguet

Samedi 5 mars à 20h30, dans le cadre du Festival Ecrans Mixtes, une projection du Chanteur aura lieu au Ciné Mourguet, en présence du réalisateur Rémi Lange et de l’acteur Ivan Mitifiot. Un échange avec le public aura lieu après la séance.

 

ciné mourguet

 

Ciné Mourguet, 15 rue Deshay (en face de la Mairie),  69110 SAINTE FOY-LÈS-LYON
Accès (10 minutes depuis Perrache) : C19 – arrêt Ste Foy Mairie / 49 et 90 – arrêt Ste Foy Châtelain / 17 – arrêt Ste Foy Centre
Parkings à proximité : Méridien

Toutes les informations pratiques sur www.cinemourguet.com

 

le_chanteur-a5563

Le Chanteur
Un film de 
Rémi Lange
Avec : Thomas Polly, Sophie Blondy, Annie Alba, Ivan Mitifiot, S-dep, Philippe Barrassat, Hervé Chenais,
Thérèse Lanfranca, Catherine Le Naour, Sonia Bénéteau, Clément Lanfranca, Françoise Julien-Cordelier…
France – 2016 – 1h40

Date de sortie 27 janvier 2016 

Synopsis
A la mort de sa mère, Thomas décide de s’affranchir d’une famille qui l’étouffe et d’une province qui le sclérose. Son but depuis toujours : devenir chanteur comme dans les comédies musicales qui ont bercé son enfance. Avec sa guitare, sa rage de vaincre et ses illusions pour seuls bagages, il débarque à Paris.

« Lange nous touche avec ces personnages tordus et excentriques, forts et fragiles, dont il sait montrer la beauté. Le cinéaste signe ici un film simple et bizarre, tragique et drôle, d’une fraîcheur vivifiante. Un film déroutant et populaire à la fois. »  Les fiches du cinéma

Thomas Polly

L’auteur, compositeur, interprète et comédien Thomas Polly joue son propre rôle dans le film, celui d’un artiste essayant de percer dans la musique : « Des rues d’Amiens où il a commencé à chanter jusqu’à sa collaboration avec Christian Herrgott (qui fut producteur notamment d’Indochine ou de Bruel), il y en avait du chemin ! Thomas Polly l’a franchi avec courage et ténacité, en prenant le temps d’apprendre et de se développer. Et ce n’est pas fini ! Il est résolument décidé à percer dans la chanson tout en étant lui-même, en écrivant les mots du coeur portés par une voix incroyable emprunte de sensibilité, de puissance et de liberté qui à chaque fois un peu plus, l’emmène vers la lumière. N’oubliez pas son nom, l’année 2016 sera sûrement la sienne ! », note le metteur en scène Rémi Lange.

L’ossature formelle du film est donc constituée par des chansons extraites des trois premiers albums de Thomas Polly : Un pied sur terre, Entractes et Le temps passe (2008, 2010 et 2012).

Le chanteur1

Une scène de concert filmée à Lyon, à A Thou Bout D’Chant

Certaines scènes du film ont été tournées à Lyon lors d’une captation d’un concert de Thomas Polly à Thou Bout D’Chant, salle de concert située sur les pentes de la Croix Rousse.

Le chanteur2

La  critique du film

« Le Chanteur raconte l’histoire d’un jeune homme homosexuel, Thomas (Thomas Polly, étonnant), élevé seul par une mère aimante et fan de comédies musicales.
Quand elle meurt, il décide de monter à Paris pour devenir chanteur, poursuivre le rêve de sa mère.
Sans argent, il sympathise d’abord avec une SDF de 60 ans, Polly, qui l’héberge un temps dans sa tente Quechua plantée sous le pont de Grenelle. Puis Thomas se prostitue, rencontre un producteur qui devient son amant.
Il commence à tourner un peu. Puis il tombe amoureux d’un homme séropositif.

Rémi Lange, qui est également plasticien, est un cinéaste tout à fait singulier, ne serait-ce que par le système de production qu’il impose à ses films, qui ont toujours trait à l’homosexualité.
Adepte de ce qu’il appelle le « tournage low-cost », Lange fait ses films avec des bouts de chandelle, des personnes qu’on devine non-acteurs pour la plupart. Après le super-8 à ses débuts, il tourne aujourd’hui en numérique.
Pas d’affèterie, pas de recherche du beau à tout prix. le film dégage une émotion sincère. Certes bricolé, il ose même la comédie musicale.

L’étrangeté du film, c’est qu’on ne sait jamais ce qui est vrai ou faux, de l’ordre du documentaire ou de la fiction. Thomas existe-t-il réellement ou n’est-ce qu’un personnage ? Et puis, à l’image de son personnage principal qui clame à plusieurs reprises qu’il veut chanter, non devenir riche, il y a quelque chose d’émouvant à constater qu’il existe encore des gens qui font du cinéma, des films, par simple passion, sans chercher à figurer en haut de l’affiche.
C’est à la fois émouvant et troublant.  » Jean-Baptiste Morain – Les Inrockuptibles, Source Festival Ecrans Mixtes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s