Festival

Le festival Hallucinations Collectives rend hommage à Jess Franco

halluco_2016-225x300Le festival Hallucinations Collectives est de retour pour sa 9ème édition du 22 au 28 mars au Cinéma Comoedia. Comme chaque année, nous a été concocté un beau programme de films étranges, différent de ce que nous donne à voir la programmation hebdomadaire des cinémas.  Découvrez la programmation complète du festival : ici

De nombreuses avant-premières, la carte blanche à  Lucile Hadzilalilovic montre que ce cinéma est bien présent de nos jours. Mais c’est sur la rétrospective consacrée au maître du cinéma bis espagnol Jess Franco, que nous souhaitons nous attarder.

Obsédé par le fantastique et l’érotisme, Franco est considéré comme un cinéaste vulgaire et marginal, méprisé par la critique et les cinéphiles mais adulé par les amateurs de bis.

Dans ses films se côtoient pêle-mêle des morts-vivants libidineux, des nichons, des cabarets jazzy, des petites vicieuses, des grandes emmerdeuses, des cryptes mystérieuses, des héroïnes singulières, Dracula et sa fille, des prêtres, des docteurs et des savants (tous fous), des robots agressifs, des fesses flasques, du sadisme, des prisons gorgées de nymphomanes, des zooms intempestifs, des violeurs en série, des comtesses perverses et même des espionnes avec un petit slip à fleur…

Cette obsession et cette insatiable frénésie de tourner ont fait le bonheur des producteurs de par l’Europe appréciant le talent d’un cinéaste capable de tourner plusieurs films en même temps avec un budget minimal.

A partir des années 90, via la vidéo et les fanzines, le cinéaste fait l’objet d’un véritable culte reconnaissant à juste titre son génie et son grain de folie. Récompensé d’un Goya d’honneur, la Cinémathèque (sans Langlois désormais) lui rend hommage en 2008.

N’hésitez pas à venir découvrir les trois films de Jess Franco proposé par le Festival Hallucinations Collectives. D’autant plus que sera présent Alain Petit, le spécialiste de Jess Franco : l’édition de Jess Franco ou les Prospérités du Bis, refonte complète d’un travail de plusieurs dizaines d’années sur le sujet en est la preuve irréfutable.

 


Les trois films de la rétrospectives


Les Inassouvies
Titre original : De Sade 70
De  Jess Franco, Espagne/RFA, 1970, 1h27

Mercredi 23 Mars 2016 à 15h00

L’innocente Eugénie en a soupé du foyer familial, aussi saute-t-elle sur l’occasion de passer quelques jours chez Madame Saint Ange. Elle ignore que son hôtesse et son frère Mirvel, deux libertins impénitents, lui ont concocté un programme dont sa vertu ne sortira pas indemne 

Le Cabaret des Filles Perverses
Titre original : Blue Rita
De Jess Franco, Suisse/France, 1977, 1h19

Jeudi 24 Mars 2016 à 21h30

Au cabaret Blue Rita, les danseuses sont fort avenantes et peu vêtues. Mais en coulisses, ces ondoyantes créatures se muent en dominatrices impitoyables. Leurs cibles : des clients haut placés et lubriques qu’elles encagent pour leur extorquer secrets d’états et gros billets

Crimes Dans l’Extase
Titre original : She killed in ecstasy
De  Jess Franco, Espagne/RFA, 1971, 1h20

Vendredi 25 Mars 2016 à 15h00

À cause de recherches expérimentales peu orthodoxes, le Dr. Johnson se voit interdit d’exercer par un tribunal de ses pairs. Le choc est tel qu’il se laisse mourir. Inconsolable, sa jeune veuve entreprend de punir ceux qui ont causé sa perte, aidée en cela par sa remarquable beauté 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s