Festival

Du 22 au 28 mars 2016, Hallucinations Collectives au Comoedia

Hallucination collective

Le festival Hallucinations Collectives est de retour pour sa 9ème édition au Cinéma Comoedia du 22 au 28 mars. Comme chaque année les organisateurs nous ont concocté une programmation apte à venir bousculer l’offre cinéma hebdomadaire quelque peu formatée.

Le programme complet sur le site du festival : www.hallucinations-collectives.com
Tarifs : 8€80 (plein) / 6€80 (réduit) / Carte 5 films à 26€00 / Pass intégral festival à 99€00

 

Au programme, une rétrospective « Les Singulières » regroupe des films de genre donnant des femmes une image autre que celle de vulgaires faire-valoir à leurs contreparties masculines. L’occasion de  redécouvrir quelques films cultes : Black Moon de Louis Malle ; La fille qui en savait trop de Mario Bava ; Der Fan de Eckhart Schmidt ; Créatures Célestes de Peter Jackson.

LucileUne carte blanche à Lucile Hadzihalilovic, réalisatrice de l’étonnant Innocence (2004) et désormais du multi-récompensé Evolution  sorti sur les écrans le mercredi 16 mars. La cinéaste présentera son premier film ainsi que trois curiosités de son choix dans une carte blanche (L’incinérateur de cadavre de Juraj Herz ; Lettres d’un homme mort de Konstantin Loupouchansky et Tras El Cristal de Augusti Villaronga).

Comme chaque année la compétition permettra de découvrir en avant-première des longs métrages : Scare Campaign de Colin & Cameron Cairnes ; Southbound de Roxanne Benjamin, David Bruckner, Patrick Horvath & Radio Silence ; Der Nachtmahr de Akiz ; Alone de Thierry Poiraud ; Men & Chicken de AnderThomas Jensen (Les Bouchers verts (2004) ou Adam’s Apples (2006)) ; Blind Sun de Joyce A. Nashawati et  Green Room de Jeremy Saulnier .

Dans le cabinet des curiosités, vous aurez droit à Spetters, de Paul Verhoeven ; Appel d’Urgence de Steve de Jarnatt ; Innocence de Lucile Hadzihalilovic ou encore Sonny Boy de Robert Martin Caroll.

Ajoutez à cela une soirée ANIMOKATAK ! avec Razorback de Russell Mulcahy et Phase IV le seul film réalisé par Saul Bass, connu pour les affiches et génériques stylisés qu’il a conçus pour Preminger, Hitchcok, Frankenheimer, Scorcese.

N‘oublions pas l’hommage en quelques films à Jess Franco avec « ses morts-vivants libidineux, ses nichons, ses cabarets jazzy, ses petites vicieuses ou ses savants (tous fous) ». Les films du maître du cinéma bis espagnol seront présentés par Alain Petit, le spécialiste de Jess Franco.


Vous êtes curieux, vous aimez les films décalés, bis, en dehors des sentiers battus, alors n’hésitez pas à découvrir le festival Hallucinations Collectives !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s