Production Lyonnaise

Permis de tuer d’Agnès Pizzini, diffusé sur France 2 et en avant première à Villeurbanne.

Permis de tuer d’Agnès Pizzini, produit par la société Lyonnaise CocottesMinute  sera diffusé sur France 2 mardi 24 mai à 22h50 dans Infrarouge,  et projeté en avant-première jeudi 19 mai à 19h30 au Studio 24 au Pôle Pixel.

L’avant-première au  Pôle Pixel est ouverte à tous sur réservation. Elle aura lieu  en présence de la réalisatrice et de Florence Verrey-Carron, déléguée régionale à la culture.lignerouge

Informations pratiques
Projection en avant-première jeudi 19 mai à 19h30
au Studio 24 au Pôle Pixel
(24 rue Emile Decorps,Villeurbanne)
et lundi 23 mai à 19h30 aux Ateliers Varan
(6 impasse Mont-Louis Paris 11)
réservation : avp@cocottesminute.fr

Diffusion sur France 2 mardi 24 mai à 22h50 dans Infrarouge

lignerouge

 

permis de tuer

Synopsis :  

Le phénomène d’autodéfense n’est pas nouveau, mais la façon dont notre société s’en empare aujourd’hui interroge. Plus d’un million de likes en soutien au bijoutier de Nice ; des peines légères administrées par les Jurés de Cour d’Assises aux hommes qui se sont faits justice ; tout semble aller comme si l’idée d’homicide justiciable faisait son chemin.

Le débat est dans l’air, la réalisatrice Agnès Pizzini y participe avec un documentaire de fond au travers de l’affaire Fournié dans le Tarn.

Le 14 décembre 2009 à Lavaur, petite ville ultra tranquille du Tarn, le cafetier Luc Fournié abat sans sommation Jonathan Lavignasse, 17 ans alors que le jeune homme était entré par effaction dans son établissement avec un ami. Point sensible dans l’affaire : Luc Fournié attendait les cambrioleurs dans la réserve. Le fait-divers prend une ampleur nationale, relançant la question de la légitime défense.

Avec Permis de tuer, Agnès Pizzini se plonge dans le quotidien de Laveur à quelques mois du procès qui acquitterait ou non Luc Fournié. L’affaire cristallise une certaine actualité qui se dessine depuis des années en France : l’existence d’un réel soutien populaire envers ceux qui se sont fait justice eux-mêmes. Luc Fournié est très écouté à Lavaur contrairement à Estelle Lavignasse, la mère de Jonathan qui a d’ailleurs dû quitter la ville après des insultes, des menaces et des attaques racistes.

Agnès Pizzini donne la parole aux deux parties pour explorer cette difficile question qu’est la légitime défense.

lignerouge

Fiche technique : 

Réalisé par : Agnès PIZZINI

Format : 16/9, 60′
En production avec : France 2 et Planète+ Crime Investigation
Avec le soutien : de la Région Rhône-Alpes, de la Procirep-Angoa et du CNC Producteur délégué : Jérôme DUC-MAUGÉ

lignerouge

Plus d’information :  sur le site de  Cocottesminute

Source

1 réponse »

  1. « Permis de tuer ? » (2016) France 2 le 24.05. 2016

    Déjà le titre, même flanqué d’un point d’interrogation, montre le parti-pris d’Agnès Pizzini en ce qui concerne le droit de se défendre. Cette mauvaise réalisatrice qui n’a guère fait de prodiges en matière de filmographie, est ici insupportable en 55 mn . Et son manque d’objectivité est à des années lumière d’une émission bien construite et bien charpentée comme « faîtes entrer l’accusé »
    Veut-elle faire du cinéma ou du documentaire ? Car les deux tentatives sont loupées et on tombe dans la parodie plutôt que dans l’analyse d’un fait divers. Pizzini n’instruit qu’à charge ! On voit donc la mère du malfrat s’épuiser en larmoiements devant les médias qui ont abondamment relayé ses torrents de larmes, et à plusieurs reprises son avocat (brillantissime) déployer sans rire une thèse selon laquelle il faudrait désormais déployer le tapis rouge à un voleur qui vient violer votre intimité, votre logement, retourner tous les tiroirs de vos meubles, voire saccager vos biens. Dans le meilleur des cas, car certains vont désormais jusqu’à torturer leurs victimes !
    On gomme tout cela dans ce navet car le truand était un gentil garçon de l’avis de sa mère (bien sûr !) probablement entraîné dans cette aventure malgré lui, (ben tiens !) et qu’il a été victime d’un délit de sale-gueule puisque de plus il était noir ! Du racisme, à coup sûr ! Désormais, avant de vous défendre, faîtes donc une enquête de moralité sur votre agresseur, et assurez-vous qu’il est bien de race blanche.
    Quant à la victime qui n’a fait que défendre ses biens, elle est montrée d’une manière peu sympathique, comme son avocat qu’on surprend à faire du yoga décontractant en allongeant ses énormes jambes de tout son long sous son bureau.
    De la désinformation en quelque sorte. Pas surprenant que France 2, dont on s’étonne que la chaîne ait ouvert son écran à ce mauvais plaidoyer, l’ait reculé à une heure de petite écoute, c’est à dire presque en catimini à 23h15 !
    Le verdict, c’est l’arroseur arrosé puisque c’est la victime du cambriolage qui a été condamnée ! Si j’étais son avocat, je demanderai un report de la procédure d’appel qui doit se dérouler à l’automne prochain : les jurés ne peuvent en effet pas juger sereinement s’ils ont été contaminés par ce plaidoyer plaidant pour la suppression de l’autodéfense comme nous le montre à plusieurs reprises ce navet télévisuel. On espère aussi que les mêmes jurés auront eux aussi été victimes de cambriolages car eux seuls peuvent mesurer le traumatisme que ça entraîne et le choc moral qui reste présent à vie en mémoire.
    Les gentlemen-cambrioleurs genre Arsène Lupin n’existent qu’en rêve et au cinéma ! Et le tout répressif de la justice n’affecte plus désormais que les usagers de la route et les braves gens solvables ! Plus les truands !
    Justice n’aura pas été rendue !
    willycopresto

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s