A (Re)découvrir

Les documentaires de jeunesse des frères Dardenne à découvrir à L’institut Lumière

dardennes1

lignerouge

Après avoir présenté leur nouveau film, La Fille inconnue, au Festival de Cannes, les frères Dardenne sont à l’honneur en juin et juillet à l’Institut Lumière dans le cadre d’une rétrospective qui  leur être consacrée.

Parmi, les moments forts de la rétrospective, la présence des deux réalisateurs à Lyon le 30 juin prochain à l’Institut Lumière pour une rencontre et deux projections en leur présence : à 17 heures Promesse et La Fille inconnue, – qui sortira officiellement en salle le 12 octobre 2016 – à 21 heures.

Une exposition photo de leur tournage est aussi organisée à la galerie photo de l’Institut située au 3 rue de l’arbre sec dans le 1er arrondissement de Lyon.

En plus de leurs films connus comme Promesse, Le Gamin au vélo, Deux Jours, une nuitRosettaLe FilsL’Enfant Le Silence de Lorna , Le Gamin au vélo  l’Institut Lumière nous permet de découvrir en copie restaurée  leurs oeuvres documentaires de jeunesse , ainsi que leurs premières fictions quasi-invisibles depuis des années, Falsch et Je pense à vous (1992) qui précèdent la première révélation que fut, à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, la bouleversante Promesse (1995), où un tout jeune Jérémie Rénier (acteur fidèle depuis) se trouve pris dans un engrenage de trafic de clandestins aux résonances à la fois politiques, sociales et morales.

Le programme complet de la rétrospective sur www.institut-lumiere.org

lignerouge

Les documentaires des frères Dardenne

lorsque_le_bateau

Mardi 21 juin à 18h45
Lorsque le bateau de Léon M. descendit la Meuse pour la première fois 

(1979, 52min, coul)

Avec le bateau qu’il a construit dans son garage à Seraing, Léon Masy part à la recherche du futur du militant. Descendant la Meuse à travers le paysage des villes usines d’aujourd’hui, il retrouve le paysage d’une grève : celle de 1960, où pour la dernière fois s’étaient reflétées sur les canaux du fleuve les lumières d’une région insurgée et où pour la dernière fois aussi, il avait cru que ses utopies allaient devenir réalité ! […]

lignenoir

Pour-que-la-guerre-s-acheve

Vendredi 8 juillet à 19h
Pour que la guerre s’achève, les murs devaient s’écrouler 

(1980, 52min, coul)

Dans ce documentaire, Edmond témoigne de ce que l’aventure d’un journal clandestin lui a apporté personnellement ainsi qu’aux collègues qui sont devenus ses amis. Ce film nous montre que le but manifeste de la mobilisation sociale n’est pas aussi important que la modification que cet engagement a effectuée chez cet homme. Ce qui lui reste de ces années, c’est la richesse intérieure qu’il a accumulée à travers sa lutte plutôt que la réalisation de ce qui était visée par celle-ci. L’utopie n’est pas tellement importante pour ce qu’elle promet dans le futur et qui ne sera probablement jamais réalisé, mais pour ce qu’elle porte en elle de potentialité de transformation subjective..[…]

lignenoir

R-ne-repond-plus

Vendredi 1er juillet à 19h
R… ne répond plus  

(1981, 52min, coul)

« Sept radios baptisées « libres » par opposition aux radios « liées » à l’état, que nous avons visitées durant trois mois (décembre, janvier février 81). Sept radios qui sont sept mondes, mixtures de pratiques et de mythes organisées autour de la circulation de cet élément premier et paradoxal : le son, médium invisible, qui ne se donne pas à l’image et qui pourtant est le plus grand producteur, la source la plus féconde de mythes d’images […]

lignenoir

Lecon-d-une-universite-volante

Vendredi 24 juin à 18h30
Leçons d’une université volante 

(1982, 50min, coul)

En Pologne, plusieurs fois condamnée à mort, plusieurs fois exécutée, chaque fois survivant. Le 13 décembre 1981 dernière exécution. Le film est né d’une nouvelle volonté de survie. Cinq leçon d’une université volante exilée en Belgique des émigré(e)s de 1925, 1930, 1936, des réfugié(e)s de 1947, 1957, 1968, 1981, racontent, voient, chantent, témoignent, appellent pour que la Pologne de Solidarnosc ne soit pas rayée de la carte de l’humanité […]

lignenoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s