actualité

[Ciné-débat] Mercredi 14 septembre au CNP Bellecour, Voyage en Barbarie, en présence de la réalisatrice

Au CNP Bellecour, ciné-débat au CNP Bellecour, autour du film-documentaire Voyage en Barbarie, en présence de la réalisatrice Delphine Deloget (Prix Albert Londres 2015 dans la catégorie Audiovisuel)

Voyage en Barbarie  parle de la traite d’êtres humains, les enlèvements et les mauvais traitements que subissent les migrants qui essaient de rejoindre l’Europe, notamment au Sinaï.

« Voyage en barbarie, réalisé par Cécile Allegra et Delphine Deloget (produit par Memento et Public Sénat, avec la participation de France Télévisions), compte parmi ces rares œuvres qui ont fait bouger les lignes. Elles ont été récompensées par le prix Albert-Londres en 2015 et viennent d’obtenir le prix de l’Impact au dernier Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société (Figra). Ce prix, créé par Amnesty International France, auquel s’est associé Télérama, distinguait pour la quatrième année d’affilée « un film documentaire dont la diffusion a entraîné des changements tangibles, positifs et concrets sur des situations de violation des droits humains ». Il leur a été décerné à l’unanimité par le jury.  »  Télérama

Projection au CNP Bellecour mercredi 14 septembre à 20h15 suivi à 21h25 d’un débat avec Delphine Deloget.
Une autre projection introduite par  Delphine Deloget aura lieu le même jour à 19h00 à l’Institut Lumière.
Toutes les informations pratiques sur http://cinema-cnp-bellecour.com/

voyage-en-barbarie

Voyage en barbarie,
Réalisé par Delphine Deloget et Cécile Allégra
Documentaire
France, 2014, 1h12

Le site du film : https://voyageenbarbarie.wordpress.com

Une pluie de récompense 

Prix Albert Londres 2015
Prix Olivier Quemener – RSF 2015 du FIGRA
Prix international du documentaire et du reportage méditerranéen 2015 (PRIMED)
Prix du meilleur film documentaire du New York City Film Festival 2015
Prix de l’Impact 2016 du FIGRA

Description

À la faveur des convulsions du Printemps arabe, le Sinaï s’est transformé en un immense camp de torture. Un lieu où s’exerce une barbarie d’un autre âge. Les victimes ? Des Erythréens, jeunes, éduqués et chrétiens pour la plupart. Cinquante mille d’entre eux ont été kidnappés et séquestrés par des tribus bédouines, enfermés dans des « maisons de torture » prévues à cet effet. Entre deux sévices, les tortionnaires leur tendent un téléphone pour qu’ils appellent leurs parents et les supplient de verser une rançon de 40 000 dollars. Peu importe la souffrance infligée, l’objectif est l’argent.

voyage-en-barbarie2

A propos du film

Cécile Allegra et Delphine Deloget, respectivement grand reporter et documentariste, sont parties à la rencontre de 3 survivants du Sinaï, qui ont accepté de témoigner pour la première fois à visage découvert. Elles en ont tiré le bouleversant documentaire « Voyage en Barbarie » qui a reçu le prix Albert Londres 2015 dans la catégorie audiovisuel.

Lire l’article du Monde : ici

 voyage-en-barbarie3

Pourquoi nous avons voulu faire ce film

« A l’origine de ce projet, il y a d’abord un film,No London Today, et une année passée par Delphine au contact de ces clandestins qui, jour après jour, tentent de franchir la Manche pour rejoindre l’Angleterre : Delphine a été durablement marquée par sa rencontre avec la communauté érythréenne. D’origine italienne, Cécile a parcouru, notamment à Naples et à Rome, ces no man’s land où se retrouvent les migrants qui parviennent à franchir la Méditerrannée.

Il y a donc une rencontre, celle de deux réalisatrices qui se connaissent depuis longtemps, qui ont tourné séparément leurs propres films et qui se retrouvent, à un moment sur un point essentiel : l’absolue nécessité de faire ce film.

Oui, nous croyons, sans prétention aucune, qu’il existe des films nécessaires, vitaux. Quand un sujet est tabou, quand toute une communauté est en danger, quand une pareille barbarie s’exprime et que l’impunité perdure, quand l’Europe – le continent qui finit par recueillir ces rescapés ou pleurer leurs cadavres – ignore tout ou presque de l’enfer dont ils viennent juste de sortir, nous estimons qu’il faut s’engager pour dévoiler ce qui est.

Le massacre des érythréens dans le désert du Sinaï est à notre sens l’une des plus grands drames humanitaires qui se déroule actuellement en Méditerranée. Et nous avons travaillé des mois durant pour pouvoir, tout simplement, filmer et en témoigner. « 

French journalists Cecile Allegra (R) and Delphine Deloget, winners of the Albert Londres prize in the audiovisual category, react after being awarded the 2015 Albert Londres prizes, the highest French-reporting journalism award, during a ceremony in Brussels, on May 30, 2015. AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND

Cecile Allegra  et  Delphine Deloget, AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND

 

Delphine Deloget et Cécile Allegra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s