Séance Spéciale

[Ciné-débat] Jeudi 22 septembre au CNP Bellecour, La mécanique des flux en présence de la réalisatrice

lignerouge

Ciné-débat au CNP Bellecour, autour du film-documentaire La Mécanique des flux , en présence de la réalisatrice Nathalie Loubeyre.

La Mécanique des flux est un documentaire qui donne à voir et à entendre la parole des migrants qui rêvent, qui se battent et qui décident de leurs vies. 

La Mécanique des flux est le troisième film de Nathalie Loubeyre sur le sujet des migrants. Elle avait déjà réalisé No Comment, et À contre-courant (2012).

Projection au CNP Bellecour jeudi 22 septembre à 20h30 suivie d’un débat présenté par Jean-Paul Bastide, membre du groupe “personnes déplacées“ d’Amnesty international Lyon.  En présence de Nathalie Loubeyre. 
Toutes les informations pratiques sur http://cinema-cnp-bellecour.com/

lignerouge

la-mecanique-des-flux

La mécanique des flux
Réalisé par Nathalie Loubeyre
Documentaire
FR / 2016 / 1h23 

Grand Prix du Jury lycéens et apprentis
Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) 2016

Description

Aux frontières de l’Europe, des hommes et des femmes, déterminés, se battent pour surmonter les barrières que l’UE leur oppose. Avec pour seules armes la force de leurs rêves et leur vitalité, ils affrontent une violence qui ne dit pas son nom, décidant ainsi de leurs vies, envers et contre tout. Un autre regard, à la fois proche, sensible et cinématographique, sur cette réalité.

la-mecanique-des-flux-1

« Des sujets qui témoignent de leur condition suspendue, toujours en danger : avec le risque concret de disparaître (sans laisser de traces). »  Migreurop

Pour en savoir plus sur le film : http://www.lamecaniquedesflux.com

A propos du film

La Mécanique des flux est un documentaire filmé aux points clés des routes migratoires de l’Europe forteresse. Il donne des voix, des visages, des corps aux dits « migrants », « réfugiés », improprement appelés « clandestins ». Avant tout des humains qui tentent de traverser les frontières à la recherche d’une vie meilleure. Ces portraits et ces paysages racontent la violence qui se cache derrière l’euphémisme de « contrôle des flux », exercé par les gouvernements nationaux et l’Union Européenne, notamment via Frontex, son agence de contrôle des frontières. Une violence qui s’exerce sur des hommes, des femmes et des enfants et qui révèle l’un des visages de l’Europe d’aujourd’hui.

Dans ce documentaire, Nathalie Loubeyre donne à voir et à entendre les migrations autrement que dans une logique sécuritaire et déshumanisée de « flux » à contrôler ou de danger à juguler. Elle présente des êtres humains qui rêvent, souffrent, désirent, et décident de leurs vies.

Tout en suivant la même thématique que ces deux documentaires précédents, La Mécanique des flux élargit le champ de vision du spectateur et se consacre au contrôle des corps sur l’ensemble des frontières européennes. Effaçant nationalités et distinctions géographiques, Nathalie Loubeyre et Joël Labat montrent que l’harmonisation des politiques migratoires au niveau européen et leurs conséquences sur les pays voisins ont les mêmes effets répressifs. Leur caméra se glisse entre les gardes frontières, le long des murs et des fils barbelés et dans les « camps » et « jungles » où hommes, femmes et enfants survivent dans l’attente de pouvoir traverser des paysages dangereux, dont l’esthétique pourrait faire rêver le voyageur naïf.

Source http://www.lamecaniquedesflux.com

 

la-mecanique-des-flux-2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s