A (Re)découvrir

[CinéCollection] L’Histoire officielle de Luis Puenzo à l’affiche du programme de novembre !

lignerouge

CinéCollection, propose chaque mois de voyager à travers l’histoire du cinéma pour voir ou revoir sur grand écran les oeuvres d’auteurs. Certaines séances sont accompagnées par les propos éclairés d’un spécialiste ou d’un cinéphile averti. Les titres sont proposés en copies restaurées au format numérique dans près de 30 salles adhérentes au réseau GRAC.

Au programme du mois de novembre deux films engagés, L’Histoire officielle de Luis Puenzo et Missing de Costa Gavras.

Nous vous proposons d’effectuer un zoom sur L’histoire officielle, film très fort sur l’histoire de l’Argentine. L’Histoire officielle a remporté l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1986, et le Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes 1985 pour Norma Aleandro.

Les séances pour l’Histoire officielle

Charlieu – Les Halles Semaine du 9 nov
D
écines – Ciné Toboggan Dim 20 nov 18h30*
E
cully – Ecully Cinéma Mer 5 oct 20h30
L
yon 4èmeCinéma St-Denis Mar 8 nov 20h30*
L
yon 7ème CinémaComœdia Dim 6 nov 18h
L
yon 9èmeCinéDuchère Dim 13 nov 17h*
M
eximieux – L’Horloge Lun 14 nov 14h
M
ornant – Salle J. Carmet Ven 11 nov 20h30*
N
antua – Le Club Lun 14 nov 20h30
S
t-Chamond – Ciné Lumière Mar 15 nov 18h15
S
t-Just-St-Rambert – Family Cinéma Lun 31 oct 16h et 20h30
S
t-Priest – Le Scénario Jeu 17 nov 14h
V
énissieux – Cinéma G. Philipe Jeudi 3 nov 14h30* et 20h30*

  • séances accompagnées par les propos d’un spécialiste ou d’un cinéphile averti.

lignerouge

 

histoire-officielle-photo5

L’Histoire officielle
Réalisé par Luis Puenzo
Avec Norma Aleandro, Héctor Alterio, Hugo Arana
Argentine, 1985, 1h52

Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1986.
Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes 1985 pour Norma Aleandro.

Description

Roberto (Héctor Alterio) et Alicia (Norma Aleandro) mènent une vie tranquille sous la dictature argentine, avec Gaby (Analia Castro) leur petite fille adoptive de 5 ans. Une amie parle à Alicia de la vente d’enfants arrachés aux opposants du pouvoir. Celle-ci commence à soupçonner que sa fille pourrait être l’un de ces enfants.
histoire-officielle-photo2
Critique de presse lors de sa sortie
Luis Puenzo, réalisateur de spots publicitaires, signe ici son premier long métrage. « Remarquable scénario qui a le courage de découvrir le mal partout dans la société, à l’école qui trompe, chez les curés qui savent, les milieux financiers qui collaborent et pas seulement chez les militaires ; plus remarquable encore, la mise en scène qui s’attache exclusivement à cette femme en proie à la passion de voir clair et qui réussit à atteindre une dimension tragique en restant proche du concret. » (Andrée Tournès, Jeune Cinéma, n°168, juillet-août 1985)
histoire-officielle-bloc-tiers
« Les disparus constituent la blessure visible d’une maladie grave et complexe qui nous concerne tous. La plupart d’entre nous, Argentins, avions cru n’être ni victimes ni bourreaux, à présent nous savons que nous avons été les deux. »  Luis PUENZO
A propos du film

Le film, qui aborde la thématique des enfants disparus d’Argentine, est traité au travers du regard d’une mère, Alicia qui, en 1983, après la chute de la dictature et le retour de la démocratie, recherche l’origine de son enfant adoptée dans des conditions troubles.

Sorti alors que se tenait le procès de la junte, ouvert le 22 avril 1985, L’Histoire officielle s’inscrit dans l’expiation collective de l’Argentine qui accompagna le procès. L’accueil du film fut pourtant mitigé : si une grande partie de la population acclama le film, les défenseurs des droits de l’Homme et les mères de la place de Mai, qui avaient elles-mêmes mené le combat contre la disparition des enfants, le critiquèrent vivement. Pour eux, il était impensable de faire un film commercial sur une telle tragédie…

La quête de cette professeur d’histoire, finement tissée par l’actrice iconique Norma Aleandro, rythme ce film restauré en 2015, qui valut au réalisateur argentin de décrocher, en 1986, l’Oscar du meilleur film étranger.

Source Festival Lumière

histoire-officielle-photo1

Lire la critique d’Avoir-Alire : ici

Fiche technique

  • L’Histoire officielle (La Historia oficial )
  • Argentine, 1985, 1h50, couleurs (Eastmancolor), format 1.85
  • Réalisation : Luis Puenzo
  • Scénario : Luis Puenzo, Aída Bortnik
  • Photo : Félix Monti
  • Musique : Atilio Stampone
  • Montage : Juan Carlos Macías
  • Décors : Abel Facello
  • Costumes : Ticky García Estévez
  • Production : Marcelo Piñeyro, Historias Cinematograficas Cinemania, Progress Communications
  • Interprètes : Héctor Alterio (Roberto), Norma Aleandro (Alicia), Chunchuna Villafañe (Ana), Hugo Arana (Enrique), Guillermo Battaglia ( José), Chela Ruiz (Sara), Patricio Contreras (Benitez), Analia Castro (Gaby)
  • Sortie en Argentine : 3 avril 1985
  • Présentation au Festival de Cannes : mai 1985
  • Sortie en France : 22 janvier 1986
  • Reprise version restaurée 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s