Évènement

Lundi 14 novembre, soirée Pablo Larain, au CNP Terreaux, en présence de Roberto Farias

larrain
lignerouge

A l’occasion du spectacle « Acceso » de Pablo Larrain et Roberto Farias au Théâtre des Célestins du 8 au 19 novembre,  le  CNP Terreaux propose une soirée Pablo Larain, lundi 14 novembre.

Pablo Larrain est le réalisateur de  Santiago 73, Post Mortem, No,  El Club . Il sera de nouveau sur les écrans au mois de janvier 2017 avec Neruda, son nouveau film.

Les CNP en partenariat avec le théâtre des Célestins nous propose un événement avec  la projection des deux derniers films de Pablo Larrain :  El Club, et la biographie fiction Neruda.


 Le programme de la soirée

18h30 Présentation et projection de El Club de Pablo Larrain, suivi d’un échange avec Roberto Farías

21h15 Avant-première de Neruda de Pablo Larrain, présentation Roberto Farías


Informations pratiques

Cinéma CNP Terreaux , 40 Rue Edouard Herriot, 69001 Lyon
Métro : Ligne A – Hôtel de Ville  ou Cordeliers

Site internet : http://cinema-cnp-terreaux.com/

lignerouge

el-club_afficheEL CLUB
de Pablo Larraín
CL / 2015 / 1h37 / VOST

Avec Alfredo Castro, Roberto Farías, Antonia Zegers.

Dans une ville côtière du Chili, des prêtres marginalisés par l’Eglise vivent ensemble dans une maison. L’arrivée d’un nouveau pensionnaire va perturber le semblant d’équilibre qui y règne.

Grand Prix du jury – Berlinale 2015

La presse en parle:

Un film d’une force explosive, qui mêle l’animalité au spirituel et l’ombre à la lumière. Le Dauphiné Libéré

Dur, austère et vénéneux, El Club est un remarquable réquisitoire. Ecran Large

lignenoir

neruda_afficheNERUDA – Avant-première

de Pablo Larraín
FR-ES-CL-AR / 2016 / VOSTF

Avec Gael Garcia Bernal, Alfredo Castro, Luis Gnecco.

1948, la Guerre Froide s’est propagée jusqu’au Chili. Au Congrès, le sénateur Pablo Neruda critique ouvertement le gouvernement. Le président Videla demande alors sa destitution et confie au redoutable inspecteur Óscar Peluchonneau le soin de procéder à l’arrestation du poète.

Neruda et les médias

 » ‘Neruda’ de Pablo Larrain fait de l’icône littéraire le héros d’une comédie borgesienne. » Les InRocks

« “Neruda”, de Pablo Larrain : antibiopic éblouissant et épique »  Télérama

« Pablo Larrain finit par suivre son héros à la trace dans un fabuleux jeu de piste aussi politique que poétique. Il illustre le monde de l’artiste-penseur avec un écrin sublime. Après ses premiers films, le réalisateur a troqué son majestueux statisme pour de sublimes expériences formelles, une image laiteuse ornée d’halos irréels. Depuis NO, il manie même l’image et le mouvement avec une audace inouïe. Mais ici plus que jamais, le cinéaste énervé met du chic dans ses cadres. On roule en bagnoles sur des décors incrustés empruntés aux films noirs des 40’s. On porte le par-dessus avec une grande élégance, on surjoue du regard. La voix off, celle de Peluchonneau, nous emmène, en faisant plein de mystères, dans un récit postmoderne halluciné et hallucinant.Neruda est le récit d’un grand récit, le film du film de la vie du poète. La terrible Histoire est racontée grâce à un dispositif ludique et un ton franchement décoincé. En plus d’être un ressort comique imparable permettant de moquer la répression, Peluchonneau (« à moitié abruti, à moitié con » nous dit-on) cristallise la vanité de ceux qui veulent coûte que coûte faire l’Histoire. Il court après Neruda, il est son cauchemar, sa chimère et le poète le lui rend bien. L’oppression combat un idéal, l’idéal combat l’oppression. Un face-à-face qui n’a jamais lieu. Et du film noir, Neruda glisse sans avoir l’air d’y toucher vers le western neigeux, immense, fantasmatique, presque Tarantinien. Parce que Larrain a l’indécent talent pour le faire. Jusque-là son cinéma était massif, revêche, souvent mal-aimable. Aujourd’hui, il est diabolique dans sa maîtrise plastique et narrative. Toujours aussi orgueilleux, toujours aussi insolent, il est aussi devenu une évidence. » Cinéma Teaser

 » Cet hommage à la force mobilisatrice du verbe étonne et ravit de la part de l’auteur de No.  » Le monde

lignenoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s