Séance Spéciale

Lundi 5 décembre, au Cinéma Bellecombe (Lyon 6ème), soirée cinéma Russe gastronomique

lignerouge

Comme chaque premier lundi du mois, l’association Projet Russe organise une soirée cinéma Russe au cinéma Bellecombe (61 rue Inkermann, 69006 Lyon).

Lundi 5 décembre à partir de 19h30, à l’approche des fête de fin d’année,  la soirée sera festive à l’occasion de la projection du film culte « L’ironie du sort » d’Eldar Riazanov en deux parties. En effet,  un buffet traditionnel russe concocté par le restaurant Sainte Russie sera organisé !
lignenoirInformations pratiques
Tarif : 8 euros
Adhésion obligatoire à l’association : 3 euros
Parking GRATUIT à disposition
L’association Projet Russe
lignerouge

soirer-cinema-russe
L’ironie du sort d’Eldar Riazanov
Avec Barbara Brylska, Andreï Miagkov, Youri Yakovlev

URSS, 1975, 180′

Synopsis

Ils ont bu beaucoup, peut-être plus que d’habitude, puisque l’un d’eux, le très sérieux chirurgien Jenia, âgé d’une trentaine d’années, enterre sa vie de garçon. Ils ont tellement bu qu’ils reconduisent à l’aéroport non pas celui qui habite à Léningrad, mais le moscovite Jénia, tout endormi. A son arrivée à Léningrad, encore à moitié endormi, il monte dans un taxi qui le conduit à l’adresse indiquée. Il entre dans un immeuble puis dans un appartement en tout point pareils aux siens (c’est l’uniformité soviétique…) et croyant être chez lui se jette sur le lit. Quelques minutes plus tard entre la vraie propriétaire des lieux, qui attendait son fiancé peu sensible à l’humour de la situation. Et si cette rocambolesque rencontre éclairait les antagonistes sur leurs véritables sentiments et leur faisait découvrir le véritable amour ? (Source: http://www.kinoglaz.fr)

cinema-russe-3

Peut-être un des films soviétiques les plus connus qui, de plus, passe à la télévision chaque année la veille du Nouvel An.
La comédie a été réalisée par Eldar Riazanov en 1975 aux studios moscovites de Mosfilm.

Le film est l’adaptation à l’écran d’une pièce d’Émile Braguinski et d’Eldar Riazanov (С лёгким паром! или Однажды в новогоднюю ночь… littéralement : « Que la vapeur te soit légère, ou un jour, à la nuit du nouvel an... ») (d’où provient la deuxième partie du nom du film). La pièce, écrite en 1969, fût jouée dans plusieurs théâtres dans tout l’URSS, peu avant que le film connaisse le succès.

cinema-russe-2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s