Séance Spéciale

Hedi, un vent de liberté aux Alizés, le 6 janvier 2017, en présence de l’acteur M.Mastoura

lignerouge

Vendredi 6 janvier 2017 a 20h, le Ciné-club Tunisien en partenariat avec Maghreb Des Films Rhône Alpes présentent au Cinéma Les Alizés : HEDI , un vent de liberté (5 prix et 9 nominations) en présence de l’acteur M.Mastoura, lauréat de l’Ours d’Argent du Meilleur acteur à la Berlinale 2016.

Le débat se prolongera autour d’un thé à la menthe et des gâteaux orientaux.

Informations pratiques

Cinéma Les Alizés 214 AV Franklin Roosevelt Bron
Tram T2 ou T5 arrêt les Alizés
Site : http://www.cinemalesalizes.com

lignerouge

 

hediHEDI , un vent de liberté
Titre original Inhebbek Hedi

Réalisé par Mohamed Ben Attia
Avec Majd Mastoura, Rym Ben Messaoud, Sabah Bouzouita, Hakim Boumessoudi, Omnia Ben Ghali

2016, Tunisie/France/Belgique

Tous publics
Durée : 1h33. – Genre : Drame, Romance
Sortie nationale le 28/12/2016

 


hediphoto1

Synopsis 

Kairouan en Tunisie, peu après le printemps arabe.

Hedi est un jeune homme sage et réservé. Passionné de dessin, il travaille sans enthousiasme comme commercial.
Bien que son pays soit en pleine mutation, il reste soumis aux conventions sociales et laisse sa famille prendre les décisions à sa place. Alors que sa mère prépare activement son mariage, son patron l’envoie à Mahdia à la recherche de nouveaux clients.

Hedi y rencontre Rim, animatrice dans un hôtel local, femme indépendante dont la liberté le séduit.
Pour la première fois, il est tenté de prendre sa vie en main.

Un portrait de la jeunesse tunisienne, 5 ans après les printemps arabes

Si Hedi, un vent de liberté est une histoire d’amour et de coup de foudre, il s’agit surtout d’une analyse de la jeunesse tunisienne après la révolution et la chute de Ben Ali. Mohamed Ben Attia a ainsi cherché à lever le voile sur la vie des jeunes cinq ans après ces événements. Il confie :

« Où en sommes-nous aujourd’hui ? À quel stade en est notre pays ? Ce sont les deux questions fondamentales sous-jacentes à l’histoire. À travers Rim et Ahmed, nous découvrons une jeunesse active mais déchirée, qui se voit obligée de quitter son pays pour trouver du travail. À travers Khedija, nous découvrons une partie passive et presque conventionnelle de notre jeune génération. À travers Hedi, nous découvrons une nouvelle jeunesse hésitante, qui se cherche, parfois tentée d’avancer et d’autres fois, cherchant qu’on la guide et ne voulant rien changer. »

hediphoto2

Signification du titre

En arabe, « Hedi » signifie « calme », « serein » et désigne le caractère du personnage principal et la situation dans laquelle il se trouve au début de l’histoire. « Hedi, c’est le calme avant la tempête. Comme beaucoup de jeunes Tunisiens, Hedi est confronté aux stigmates de la tradition. Dans son cas, c’est à travers son mariage imminent avec Khedija, une jeune femme elle aussi écrasée sous le poids des coutumes et de la religion », explique Mohamed Ben Attia.
hediphoto4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s