A L'affiche....

[Critique] La La Land : entre rêve et réalité

Mia (Emma Stone) und Sebastian (Ryan Gosling)

Si La La Land devait se résumer en un seul mot, « pétillant » serait certainement celui qui conviendrait le mieux. Pétillant comme les perles cristallines du champagne qui explosent en bouche, et nous laissent une saveur acidulée en arrière-goût. La scène d’ouverture du film, où plusieurs dizaines de personnes entament une chorégraphie délirante et virevoltent dans leurs tenues colorées sur l’autoroute de Los Angeles en plein embouteillage, nous laisse présager de la suite de cette comédie musicale éclatante.

LLL d 41-42_6689.NEF

Les deux personnages principaux du film, incarnés par Ryan Gosling et Emma Stone, sont deux artistes à la poursuite de leur rêve. Elle, Mia, passionnée de cinéma, enchaîne les auditions quand elle ne sert pas les clients dans un petit café de Los Angeles. Lui, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux en attendant de pouvoir monter son propre club. Au cours d’une soirée ils se croisent, puis se retrouvent quelques jours plus tard au milieu d’une pool-party. Les premiers échanges railleurs et teintés d’humour se transforment petit à petit en histoire d’amour passionnée, où chacun pousse l’autre à réaliser son rêve. Les saisons s’enchaînent, leur amour se vit en accéléré, puis l’histoire ralentit, les chansons et les chorégraphies se font plus rares, la couleur plus terne. La réalité prend le pas sur le rêve. Les espoirs d’actrice se fissurent, l’ouverture du club de jazz n’est plus qu’un lointain souvenir. Amers, Mia et Seb ont laissé leur rêve et leur relation se faner mais continuent de se battre pour celui de l’autre. L’éloignement se fait de manière progressive, et la mélancolie s’installe peu à peu. Ce n’est néanmoins qu’avec le soutien de l’autre qu’ils pourront atteindre leur but. L’épilogue renoue finalement avec le début coloré et envoûtant du film, nous laissant nous aussi rêver à ce qu’il aurait pu se passer.

la-la-land-224

Ne plus croire en soi-même mais se donner tout entier pour l’autre et le tirer vers le haut pour qu’il puisse atteindre les étoiles, en cela La La Land est une formidable leçon d’amour et d’espoir. Le happy end amoureux n’est pas de rigueur, mais qu’importe, il aurait été inutile. L’amour ici est synonyme de renoncement, d’effacement pour laisser le rêve de l’autre se réaliser pleinement. Damien Chazelle livre ici un film poétique et enchanteur, entre modernité et allures rétro, qui ne cède à aucun moment aux sirènes du pathos. Emma Stone et Ryan Gosling illuminent l’écran et livrent ici une performance qui pourrait bien être récompensée d’un Oscar. Affaire à suivre le 26 février.

Manon Perrin.


la-la-landInformation
• Titre  : La La Land
• Réalisation : Damien Chazelle
• Acteurs principaux : Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend
• Pays : USA
• Sortie :  25 janvier 2017
• Durée : 2h08 min
• Festival : Mostra de Venise 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s