Évènement

[Ciné-débat] Mercredi 15 février au Zola, Trashed en partenariat avec Zéro Déchet Lyon

lignerouge

Mercredi 15 février à 21h00, lors de la projection du film Trashed avec Jérémy Irons, dans le cadre du festival Ciné O’Coclock-2017-rvb586fd777e4002-1lock, le cinéma le Zola et l’association Zéro Déchet Lyon organisent un ciné débat « Untrashed »

Réduire la production de déchets, acheter en vrac, trier, réutiliser feront l’objet de l’échange qui suivra la projection.

De nombreux entrepreneurs Zéro Déchets seront présents pour témoigner de leur expérience.


cropped-cropped-06-bLe débat sera animé par Marine Portera de l’Association Zéro déchet Lyon.


Les participants :
Emeline Beaume – Conseillère déléguée à la Prévention des déchets Métropole de Lyon ;
Pascale Naquin – Directrice du CEFREPADE (Centre Francophone de Recherche Partenariale sur l’Assainissement, les Déchets et l’Environnement) ;
Rémy Bayard – Enseignant-Chercheur au Laboratoire DEEP (Déchets Eaux Environnement Pollutions).

Les entrepreneurs zéro déchet présents

Kufku – Produits upcyclés pour vie zéro déchet;
Cleancup – Solution zero gobelet jetable;
Zorro déchet – La box déchet pour tout ranger;
Bulko –  Epicerie Eco-responsable Vrac;
A la source –  Epicerie locavore zéro déchet;
Vrac’n Roll – Epicerie bio et vrac en ligne;
Too good to go – L’application anti gaspillage alimentaire;
Tiff in Lyon – Blog et coaching zéro déchet;
Zero waste life – Vente en ligne produit zéro déchet;
Eclaircie conseil – La santé sans déchets Formation et accompagnement changes lavables en collectivité.
Au cul d’aiL : Restaurant ZéroWaste

Le cinéma Le Zola, 117, Cours Emile Zola, 69100 Villeurbanne (Métro  Ligne A, station République)
Site : www.lezola.com

Plus d’information sur l’évènement sur : http://www.cineoclock.com/evenements_view.php?event_id=380
lignerouge
untrashedTrashed de Candida Brady
Avec Jeremy Irons
GB, 2012, 1h38
Date de sortie 16 novembre 2016
Synopsis
TRASHED suit le voyage à travers le monde de l’acteur oscarisé Jeremy Irons pour étudier les dommages causés par les déchets sur l’environnement et notre santé. De l’Islande à l’Indonésie en passant par la France et le Liban, il rencontre des scientifiques, des politiciens et des gens ordinaires dont la santé et le mode de vie ont été profondément affectés par cette pollution. Terrible et beau à la fois, ce documentaire délivre aussi un message d’espoir et montre qu’il existe des démarches alternatives pour régler le problème.
A propos du film

L’acteur Jeremy Irons sert de fil conducteur, tout à la fois témoin et chercheur candide, à cet impressionnant documentaire sur les problèmes suscités par l’amoncellement et le traitement des déchets. Le film de la britannique Candida Brady détaille, à l’aide de témoignages d’experts et de particuliers, les menaces que font peser pour l’environnement et la santé publique, à la fois le stockage mais aussi la destruction des ordures.

L’acteur Jérémy Irons voyage à travers le monde pour nous faire prendre conscience des désastres liés au gaspillage, à l’utilisation à outrance des plastiques. Aussi sous nous yeux se  succèdent : les décharges à ciel ouvert faisant vivre certains habitants de pays pauvres, les dégâts provoqués par la prolifération des objets en plastique dans les océans, les malformations dont sont victimes des enfants vietnamiens dont les parents ont été touchés par la dioxine contenue dans les défoliants aspergés durant la guerre.

Le film doit beaucoup de son efficacité à des images chocs comme des poubelles broutées par des animaux, des incinérateurs présents à côté d’écoles, des cas de cancers liés à l’utilisation de plastiques, de malformations consécutives à des herbicides…  Le tout entrecoupé d’entretiens avec différents protagonistes engagés dans le combat environnemental.

Jérémy Irons rencontre aussi des hommes et des femmes qui continuent de croire au changement. Le film  prouve l’existence de perspectives en prenant en exemple Sans Francisco qui a réussi à atteindre 80% de déchets recyclables en 2015. Le film montre qu’il existe des alternatives, des ébauches de solutions (le recyclage alimentaire, la revente de plastique, la lutte contre le gaspillage, l’agriculture domestique…).

Pédagogue et sans concession à l’égard des dangers que représentent toutes ces tonnes de détritus, le documentaire nous rappelle que nous devons être responsable de la santé de la planète et de la nôtre.

trashed2

Candida Brady

La réalisatrice britannique Candida Brady est à la base journaliste et a participé à de nombreuses campagnes de protection animale. Via sa société de production, elle a produit et réalisé plusieurs documentaires sur des sujets délicats comme la découverte d’un traitement contre le VIH. Son premier long métrage, « Madam and the Dying Swan », se centre sur la danseuse Anna Pavlova. Elle a enchaîné avec Trashed, sur lequel elle a travaillé pendant deux ans.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s