Festival

Du 10 au 13 mai, 12ème Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient au Cinéma Lumière Bellecour

Le PCMMO-Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient, festival cinématographique organise en partenariat avec le Cinéma Lumière Bellecour, une extension du festival à Lyon, pour mettre en valeur les femmes documentaristes originaires du Maghreb et du Moyen-Orient.

Cinq films inédits à découvrir au Lumière Bellecour du 10 au 13 mai!

 www.pcmmo.org
 www.facebook.com/PCMMOfestival

LES FILMS

TES CHEVEUX DÉMÊLÉS CHACHENT UNE GUERRE DE SEPT ANS
de Fatima Sissani
FR | 1h14 | 2017 (DOC) | INÉDIT

Eveline, Zoulikha, Alice. C’est le regard croisé de trois femmes engagées au côté du FLN, sur la colonisation et la guerre d’indépendance algérienne. Elles connaîtront la clandestinité, la prison, la torture, l’hôpital psychiatrique. C’est au crépuscule de leur vie qu’elles choisissent de témoigner, après des décennies de silence.
Avec clarté et pudeur, elles racontent l’Algérie coloniale, la ségrégation, le racisme, l’antisémitisme, la prison, la torture, les solidarités, la liberté et aussi la nature qui ressource, les paysages qui apaisent, la musique et la poésie qui permettent l’échappée… On entre dans l’Histoire et la singularité de leur histoire. Autant que document historique, ce qu’il est de manière rigoureuse, ce film donne à toucher l’humanité dans son foisonnement, la vie dans sa beauté et sa violence.

Mercredi 10 mai à 20h30 Lumière Bellecour
Séance présentée par Emma Raguin, directrice du festival
Suivie d’une rencontre avec Fatima Sissani


SONITA

de Rokhsareh Ghaem Maghami
DE – IR – CH | 1h31 | 2016 | VOSTF (DOC)
Grand prix du jury et Prix du public – Sundance 2016

Si elle avait eu le choix, Sonita, 18 ans aurait comme parents Michael Jackson et Rihanna. Réfugiée afghane clandestine en Iran, Sonita vit depuis dix ans dans la banlieue pauvre de Téhéran. Elle rêve de devenir chanteuse en dépit des obstacles. En effet, sa mère lui réserve un autre destin : celui d’être mariée de force et vendue pour la somme de 9 000 dollars. Mais Sonita n’entend pas se soumettre : téméraire et passionnée, elle bouscule les codes et décide de se battre pour vivre sa vie.

Jeudi 11 mai à 20h30 Lumière Bellecour
Séance présentée par l’association Regards de femmes.
www.regardsdefemmes.fr

« L’approche de Rokhsareh Ghaem Maghami donne au film une dimension passionnante, inattendue. Et lui confère une puissance de conviction émouvante. »
François Forestier, Le Nouvel Observateur

« Une belle histoire de solidarité, rassurante, que Rokhsareh Ghaem Maghami prend soin de nous montrer pour ce qu’elle est : une exception. »
Télérama

« Ghaem Maghami (…) transforme son propre film en un geste d’amour qui répond tant à l’ardeur de l’adolescente qu’à l’empathie du spectateur. »
Crtikat

« Sonita, adolescente aghane réfugiée en Iran, brave les interdits pour se lancer dans une carrière de rappeuse militante. Elle dénonce le mariage forcé qui la menace dans un clip formidable, d’une énergie déchirante. Un beau portrait, primé au Festival de Sundance.  »
Le Figaro

« Le combat de Sonita pour échapper à son sort devient celui de l’équipe du film. Le champ de la caméra s’élargit et la prière adressée à sa famille par la jeune fille, dans un rap bouleversant, résonne longtemps dans l’esprit du spectateur.  »
La Croix


L’HORIZON NE S’ARRÊTE PAS À LA COURNEUVE
de Dalila Choukri
FR | 37’ | 2016 (DOC) INÉDIT

Bouka, c’est son surnom du Sahara et aussi son nom d’artiste. Elle s’est mise à peindre un matin, il y a presque quatre ans, alors qu’elle rangeait son placard dans lequel traînaient de vieux tubes de gouache et des pinceaux inutilisés par ses enfants.

Suivi de…

LE VERROU
de Leila Chaïbi et Hélène Poté
FR | 1h03 | 2016 | VOSTF (DOC) INÉDIT

Tunis aujourd’hui. Trois femmes, trois témoignages. Houda, Mabrouka et Faouzia ont en commun le tasfih, un rituel magique qui vise à préserver les jeunes filles de toute pénétration, désirée ou subie, avant le mariage. Le sortilège « ferme » les fillettes, et « ouvre » à nouveau les jeunes femmes à la veille de leur nuit de noces. Le Verrou parle du corps féminin, de ses représentations dans l’espace public et privé, de la place des femmes dans l’intimité, la famille, la société tunisienne, et propose une réflexion sur un héritage tiraillé entre traditions et profond besoin d’émancipation.
Grand prix au Festival du film documentaire de Saint-Louis (Sénégal) 2016
Prix Hors-Frontières Traces de Vies – Clermont-Ferrand 2016

Vendredi 12 mai à 20h30 Lumière Bellecour
Suivie d’une rencontre avec Dalila Choukri et Hélène Poté


DERRIÈRE LES FRONTS, RÉSISTANCES ET RÉSILIENCE EN PALESTINE
d’Alexandra Dols
FR | 1h56 | 2017 | VOSTFR (DOC) INÉDIT

Une traversée de la Palestine en compagnie de la psychiatre palestinienne Samah Jabr qui met en lumière les résistances et les résiliences face aux blessures invisibles de la guerre et de l’occupation.

Samedi 13 mai à 20h30 Lumière Bellecour
Séance en présence d’Alexandra Dols et Samah Jabr

« Je ne pense pas qu’une libération nationale puisse être réalisée par des personnes qui ne sont pas personnellement libérées. Les gens parlent toujours de libérer les terres palestiniennes, mais pour moi, il est un important de libérer l’esprit palestinien, le peuple palestinien, l’identité palestinienne » Samah Jabr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s