Séance Spéciale

[Ciné Citoyen] Vendredi 28 avril à l’Aquarium CinéCafé – Citizenfour

RENCONTRE-DÉBAT AVEC L’ASSOCIATION OPEN DIPLOMACY

Toutes les informations pratiques sur Aquarium-cine-cafe.fr
Aquarium ciné café, 10, rue Dumont 69004 Lyon

citizen_oscar_dbdesk

Citizenfour
Réalisateur : Laura Poitras
Avec  Jeremy Scahill, Julian Assange
Etats-Unis – Allemagne, Documentaire, 2014, 1 h 53
Date de sortie : 04 / 03 / 2015

 

Synopsis

En 2013, Edward Snowden déclenche l’un des plus grands séismes politiques aux Etats-Unis en révélant des documents secret-défense de la NSA. Sous le nom le code « CITIZENFOUR », il contacte la documentariste américaine Laura Poitras. Elle part le rejoindre à Hong Kong et réalise en temps réel Citizenfour, un document historique unique et un portrait intime d’Edward Snowden.

Citizenfour a été sacré meilleur documentaire à la cérémonie britannique des Bafta, à celle des Independant Spirit Awards se déroulant à Santa Monica en Californie avant de remporter l’Oscar 2015 du meilleur documentaire.

Citizenfour  est une œuvre captivante sur cet immense système d’enregistrements et d’espionnage révélé au grand jour par l’affaire Snost une œuvre captivante et passionnante sur cet immense système d’enregistrements et d’espionnage révélé au grand jour  par« l’affaire Snowden »

A propos du film

Après avoir réalisé son documentaire My Country, My Country (2006), se situant en Irak, Laura Poitras a été placée sur liste de surveillance aux Etats-Unis et elle fut arrêtée plus de 40 fois à la frontière américaine. C’est au moment où elle se penchait sur le cas de la « surveillance généralisée », qu’Edward Snowden a pris contact avec elle sous le nom de Citizenfour, pour lui faire des révélations sur ce qu’il venait de trouver. La réalisatrice a tout de suite proposé d’en faire un documentaire révélant aux yeux de tous cette affaire sur les programmes de surveillance via la téléphonie et internet.

Il aura fallu seulement 7 mois pour que Laura Poitras, la réalisatrice de Citizenfour et Edward Snowden mettent en place leur « plan d’attaque ». En effet, après que le jeune informaticien ait contacté la cinéaste en décembre 2012, les deux personnes ne se sont rencontrées physiquement qu’en juin 2013 à Hong Kong, devant un restaurant de l’hôtel Mira, où ils ont dû être particulièrement discrets. C’est à partir de cette toute première entrevue que Laura Poitras a commencé à filmer les échanges entre Edward Snowden et Glenn Greenwald (journaliste politique). Après plusieurs articles publiés par Greenwald et la vidéo de l’interview de Snowden communiquée sur internet, ce dernier a ensuite pu obtenir le statut de réfugié en raison des informations ultra secrètes qu’il venait de dévoiler aux yeux du monde

L’équipe de tournage du documentaire Citizenfour a fait le tour de monde, puisque celui-ci a eu lieu en Belgique, en Allemagne, en Grande-Bretagne, au Brésil, en Chine, en Russie et pour finir aux Etats-Unis.

Le documentaire retrace chronologiquement et au jour le jour le déroulement de ce qui est communément appelé « l’affaire Snowden ».  Le film nous plonge dans le quotidien d’Edward Snowden, à un moment si particulier de son existence, correspondant aux jours où sa vie a irrémédiablement été chamboulée. Il oscille entre le portrait d’un homme en fuite, les révélations elles-mêmes et le rôle des journalistes. Laura Poitras parle aussi bien des inquiétudes du quotidien britannique Guardian, de l’arrestation de l’ami de Greewald, de la question des échanges cryptés, etc. Elle rend parfaitement compte de l’oppression mêlée d’excitation qui s’empare des divers acteurs. Certaines scènes apparaissent surréalistes, comme cette discussion en face à face où Greenwald et Snowden échangent par… petits mots manuscrits ! Seul moyen pour eux d’échapper à toute surveillance électronique. Pris par la tension du film, le spectateur se surprend à sursauter quand le téléphone de la chambre sonne au beau milieu d’un entretien,  ou quand retentit soudain l’alarme incendie.

A noter que Steven Soderbergh, pour qui les thématiques propres à Citizenfour (complot, etc.) sont au coeur de la filmographie, endosse pour ce film la fonction de producteur exécutif.

Découvrez une interview de Laura Poitras sur FranceCulture.fr : ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s