Évènement

Dimanche 14 mai au Zola, Ciné Doudou : « Le Petit monde de Léo »

Dimanche 14 mai à 10h30, Zozo, le doudou géant et animateur vedette du Zola, accueillera les enfants pour un nouveau Ciné Doudou.

Comme à son habitude, il initiera les enfants à la projection de cinéma avant le film. La séance sera suivi du traditionnel apéro-sirop.

Les places pour la séance de Ciné Doudou sont déjà en vente à la caisse du Zola. N’hésitez pas à acheter le précieux sésame à l’avance car Zozo et son Ciné Doudou connaissent un succès grandissant…

Au programme  « Le Petit monde de Léo ».Un programme de cinq courts-métrages rempli de douceur, de poésie et surtout… Plein de philosophie pour les plus petits !

A partir de 2 ans, durée du programme: 30 mn

Toutes les informations pratiques sur le site du cinéma : www.lezola.com

le_petit_monde_de_ly_o

Le petit monde de Léo
Réalisé par Giulio Gianini
Suisse , 1979, 0h30

A partir de 2-3 ans

Date de sortie 11 février 2015

5 contes de Leo Lionni adaptés par Giulio Gianini

Le Petit monde de Léo est un programme de cinq courts-métrages destinés aux tout-petits qui mettent en scène différents animaux tels qu’un poisson, un crocodile, des grenouilles, un crapaud ou encore des mulots qui vivent de folles aventures. Le Petit monde de Léo est l’adaptation de plusieurs récits de l’auteur de livres pour enfants Leo Lionni (décédé en 1999). Le réalisateur Giulio Gianini et l’auteur Leo Lionni étaient très amis dans la vie et le réalisateur s’est vite intéressé au travail poétique de l’auteur en voulant transformer ses œuvres en film d’animation. Il réalise donc en 1979  Le Petit monde de Léo, film d’animation composé de cinq courts métrages.

Un Poisson est un poisson

Quelle vision du monde peut avoir un petit poisson au fond de son étang ?

Cornelius
Un crocodile accomplit un exploit extraordinaire :il tient debout sur deux pattes !

C’est à moi
Trois grenouilles discutent sans cesse. Un crapaud les prévient : arrêtez ou bien vous allez le regretter !

Pilotin
Pilotin était le seul petit poisson noir parmi des milliers de petits poissons rouges. Arriva un gros poisson féroce et affamé…

Frédéric
Pendant que les autres mulots font provision de maïs et de noisettes pour l’hiver, Frédéric, lui, fait provision de soleil, de couleurs et de mots…

Le monde de léo1

Leo Lionni

Leo Lionni est né à Amsterdam en 1910. Tout petit, il observe et collectionne les animaux, les insectes et toutes sortes d’objets. Sa collection, très hétéroclite, le passionne bien plus que tous les jouets.

Cette curiosité pour le monde animal, végétal et minéral ne l’a jamais quitté : “Allongé dans l’herbe, observant des tiges d’herbe qui deviennent arbres géants, ou insecte qui se transforme en rhinocéros, je ressens le même étonnement que quand j’étais tout petit. Aujourd’hui encore, je peux arpenter une plage pendant des heures à la recherche d’un caillou parfaitement rond ou en forme de coeur…”

De 1933 à 1939, Leo Lionni vit surtout à Milan et prend une part active à la vie artistique de la capitale lombarde. En 1939, il part pour les États-Unis, prend la nationalité américaine, et entre comme directeur artistique dans une agence de publicité importante de Philadelphie. C’est lui qui, le premier, fait travailler pour la publicité, des
artistes de renom tels que Léger, De Kooning, Calder.

Pendant toute cette période, Leo Lionni mène de front sa carrière de directeur artistique et de peintre. En 1958, les principales villes des États-Unis accueillent tour à tour une exposition rétrospective de son oeuvre.

Le premier livre pour enfants de Leo Lionni, Petit-Bleu et Petit-Jaune, paraît en 1959. Cet ouvrage, très contesté à ses débuts, est devenu un classique. C’est sans doute un des
rares exemples de livres pour enfants où l’abstraction formelle s’accorde magistralement au fond. Dans tous les livres pour enfants qu’il a écrits ou dessinés depuis, Leo Lionni s’efforce d’unir le texte et l’image, contenu et forme dans la plus grande “intimité” possible.

En 1962, Leo Lionni revient en Italie. Il continue à créer des livres pour enfants, mais consacre une grande partie de son activité à l’art. Fidèle à sa trajectoire, il peint, sculpte et inventorie sa Botanique Imaginaire, très beau livre paru en Italie et aux États-Unis. Il meurt en 1999 à l’âge de 89 ans dans sa propriété des Apennins en Italie du Nord.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s